Phlomis tuberosa  - Phlomis tubéreux
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Phlomis tubéreux, nommé par les anglophones 'tuberous Jerusalem sage'
    Nom latin : Phlomis tuberosa  L.*
    famille : Lamiaceae
    catégorie : vivace.
    port : touffe compacte, dressée.
    feuillage : caduc, grandes feuilles velues cordiformes à bord denté.
    floraison : fin de printemps, début d'été.
    couleur : verticilles de fleurs roses, velues, ponctuées de pourpre.
    croissance : assez rapide
    hauteur : 1.2 à 1.7 m.
    plantation : début d'automne ou début du printemps.
    multiplication : semis, division, bouturage de jeunes pousses.
    sol : frais, bien drainé, acide ou neutre ou alcalin.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 5 - 10.
    origine : sud-Est de l'Europe, Turquie, Iran.
    NB : son nom Phlomis  vient du grec Phlomis qui désignait la Molène et de 'phlox' qui signifie flamme, faisant référence à son feuillage et tuberosasa  tubéreux parce qu'il produit de petits tubercules sur les racines.
    Ce genre comprend environ une centaine d'espèces de vivaces certaines arbustives à feuillage persistant, souvent pubescent ou laineux, originaires d'Afrique, d'Asie Centrale, Asie du sud est (Chine - environ 43 espèces) et d'Europe, un grand nombre d'entre elles sont parfaitement adaptées à la sécheresse.
    Malgré sa haute taille, elle se tient bien droite, ne nécessitant généralement pas de tuteurage et est intéressante par son graphisme.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Phlomis fruticosa  L., synonyme Phlomis ferruginea  Hort. ex Benth., Sauge de Jérusalem, consulter sa fiche.
    Phlomis lychnitis  L., l'Herbe aux mèches, consulter sa fiche.
    Phlomis russeliana  L., Phlomis de Russell, consulter la fiche.
    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), avant d'être anobli en 1757 Carl Linnæus, également médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    Auteur de 'Systema naturae, Genera plantarum' et 'Species plantarum'.
    - Francesca BINET-GIANNONI & nmauric©2002 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site