Cymbalaria muralis  - Cymbalaire, Ruine de Rome
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Cymbalaire, Ruine de Rome ou Linaire cymbalaire, nommée par les anglophones 'Ivy-leaved Toadflax, Kennilworth Ivy'.
    Nom latin : Cymbalaria muralis  Gaertn. Mey. et Sch., synonymes Linaria cymbalaria  Mill.*, Antirrhinum cymbalaria  L.
    famille : Scrophulariaceae.
    catégorie : vivace
    port : rampant ou retombant.
    feuillage : persistant, vert clair sur des tiges charnues plus ou moins rougeâtre. Petites feuiles alternes, longuement pétiolées, cordiformes, palmifide ( de 5 à 7 lobes ) lègèrement concaves. Peut être pourvue de stolons qui lui permettent de s'étaler.
    floraison : printemps / été (d'avril à septembre-octobre.)
    couleur : blanc et dégradé de violet, gorge jaune.
    croissance : rapide.
    hauteur : 10 à 15 cm pour un étalement de 10 à 60 cm, voir plus.
    plantation : printemps - automne.
    multiplication : par semis spontané, division au printemps ou marcottage.
    sol : tous même calcaire, humide de préférence, mais supporte très bien les situations sèches une fois implantée.
    emplacement : ombre ou mi-ombre.
    zone : 7 - 9. Tolère jusqu'à - 15°.
    origine : Italie, Europe méridionale se rencontre jusqu'en Croatie (Dalmatie), en zone humides, calcaires dans les interstices des murs et des rochers.
    entretien : sans
    NB : Son nom Cymbalaria  vient du latin 'cymba' qui signifie barque, nacelle, son nom spécifique muralis  vient aussi du latin, signifie qu'elle pousse dans les murs. Découverte en Italie, elle a été introduite en France dans le courant du 15 éme siècle, elle fut à travers les siècles longtemps présente dans les jardins et parcs pour orner les murs et les rocailles.
    Parmi les cultivars citons:
    - Cymbalaria muralis  var. "Globosa", floraison d'un violet pâle.
    - Cymbalaria muralis  var. "Alba", à fleurs blanche.
    - Cymbalaria muralis  var. "Nana alba": variété naine, à fleurs blanches.
    Propriétés et utilisations :
    Autrefois, dans certaines pharmacopées traditionnelles, les fleurs étaient utilisées en infusion (ex : Espagne) comme diurétique, antiscorbutique et le feuillage pour ses propriétés hémostatiques, cicatrisantes.
    Autres espèces :
    Cymbalaria aequitriloba  (Viv.) A. Cheval Linaria aequitriloba  Sprengel, originaire de l'Europe méditerranéenne (Hongrie, Corse, Italie, îles Baléares, Sardaigne). Plante protégée dans les îles Baléares. floraison en été: violet.
    Cymbalaria dahurica  L. : Originaire d'Asie (Chine, Sibérie), pousse en altitude, fleur jaune.
    Cymbalaria ebelii  F.Speta.
    Cymbalaria elatine  G. Gaertner, Mey. et Scherb., synonyme Linaria elatine  (L) Miller, Antirrhinum elatine  L., Kickxia elatine  (L.) Dumortier, Linéaire élatine, fleurs jaune et violet.
    Cymbalaria fragilis  (J. J. Rodr.) A. Cheval.
    Cymbalaria glutinosa  Bigazzi & Raffaelli: endémique à l'Italie.
    Cymbalaria hepaticifolia  (Poiret) Wettst., synonymes Antirrhinum hepaticifolium  Poiret, Linaria hepaticifolia  (Poiret) Steudel : Cymbalaire à feuilles d'hépatique, endémique à la Corse en altitude, fleurs blanches.
    Cymbalaria microcalyx  (Boiss.) Westtst., endémique à la Crète (ouest) et Péloponèse.
    Cymbalaria minor  F.Speta.
    Cymbalaria muelleri  (Moris) A.Chevalier, serait endémique à la Sardaigne. Floraison en été: violet.
    Cymbalaria mongolica  Maxim. , originaire de l'est de l'Asie, nord de la Chine, Mongolie, Sibérie, en altitude jusqu'à 2000m, floraison en été jaune.
    Cymbalaria pallida  (Ten) Wettst., synonyme Linaria pallida  Ten., originaire d'Europe ( Italie - Centres des Appenins), pousse en altitude jusqu'à 2.100m d'altitude, fleur bleu-violet, tiges poilues, feuilles arrondies légèrement lobées.
    Cymbalaria pilosa  (Jacq ) H. Bailey, synonyme Linaria pilosa  DC., originaire de l'Europe en zone alpine à fleurs blanches ou violet pâle; floraison en été. En voie de disparition dans certaines zones ( Région des Molises - Italie).
    Cymbalaria pubescens  (C.Presl.) Cufod, endémique à la Sicile. fleur blanche.
    Cymbalaria spuria  G. Gaertner., Mey. et Scherb., synonyme Kickxia spuria  Dumort., Antirrhinum spurium  L., Linaria spuria  Mill.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site