Brachyglottis monroi  - Brachyglotte, Séneçon de Monro
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Brachyglottis monroi' Nom commun : Brachyglottis de Monro, Brachyglotte de Monro, autrefois Séneçon de Monro.
    Nom latin : Brachyglottis monroi  (Hook.fil.) B. Nord., synonyme Senecio monroi  Hook.fil.
    famille : Compositae.
    catégorie : arbuste à tiges tomenteuses.
    port : dense, très ramifié et étalé.
    feuillage : persistant, vert olive, vernissé au revers blanc tomenteux. Feuilles alternes, oblongues à bord légèrement relevé et crénelé. De loin, on a l'impression que la feuille est marginée de blanc argenté.
    floraison : printemps à début été (mai-juin, suivant la région). Réunies en panicules, petits capitules hermaphrodites.
    couleur : jaune d'or, oeil plus ocre.
    fruits : akènes pourvus d'une aigrette.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 1m voir plus, étalement plus conséquent 3 à 4m.
    plantation : printemps ou automne suivant le climat.
    multiplication : semis de surface au printemps sous serre chaude ou bouturage de tiges aoûtées en été.
    sol : indifférent, tous surtout bien drainé, pas trop riche, même sec.
    emplacement : soleil. Tolère bien les embruns et les expositions ventées.
    zone : 7 - 9
    origine : Nouvelle-Zélande.
    entretien : sans. Les fleurs et le feuillage peuvent entrer dans la composition de bouquets.
    NB : Autrefois rattaché au genre Senecio, il forme maintenant un genre bien à part qui comprend environ une trentaine d'espèces d'arbustes ou de petits arbres à feuilles persistants au revers différent, tous originaires de Nouvelle-Zélande et en Australie sur l'île de Tasmanie.
    Brachyglottis vient du grec 'brakhus' qui signifie court et 'glottis' vient du grec 'glôtta' qui désigne la langue faisant référence aux fleurs et monroi en souvenir du médecin-collecteur écossais Sir David Monro (1813-77) qui collectât en Nouvelle Zélande et Australie avec Charles Knight dés 1841 participant ainsi à l'élaboration de la Flore de Nouvelle-Zélande (1864) de J. D. Hooker. Il fut le fondateur de Nelson Horticultural Society.
    Idéal en sujet isolé, pour les massifs, haies brise-vent ou haies libres pour les jardins en bord de mer ou les jardins secs.
    Propriétés et utilisations :
    Il est prescrit en homéopathie pour ses propriétés anti-inflammatoires, pour traiter entre autre les crampes, les dysménorrhées et les néphrites.
    Autre espèce présente dans l'Encyclopédie :
    Brachyglottis greyi  (Hook.fil.) B. Nord. synonyme Senecio greyi  Hook.f., consulter sa fiche
    Quelques autres espèces :
    Brachyglottis bellidioides  (Hook.f.) B. Nord., synonyme Senecio bellidioides Hook.f., originaire de Nouvelle-Zélande en altitude en situation rocailleuse et sèche, 0.20 à 0.30 m de haut, feuillage crénelé, fleurs solitaire. 7 - 9
    Brachyglottis bidwillii  (Hook.f.) B. Nord., synonyme Senecio bidwillii  Hook.f., originaire du nord de la Nouvelle-Zélande en altitude en situation rocailleuse et sèche, port buissonnant érigé, 0.30 à 1m de haut, feuillage gris argenté sur le revers à floraison blanche.
    Brachyglottis brunonis  Hook.f., synonyme Senecio centropappus  Hook.f. appelé localement Brown's tree daisy : Originaire de Tasmanie (Australie - en altitude sur Mont Wellington Range, petit arbre au port érigé, évasé 2 à 3 m de haut au feuillage effilé, étroit et vert foncé, floraison jaune vif.
    Brachyglottis compacta  (Kirk) B. Nord., synonyme Senecio compactus  Kirk, originaire du nord de la Nouvelle-Zélande, se rencontre dans la réserve de Castlepoint. Port très compact, 1 m à 1.20m de haut, feuillage coriace, oblong gris vert argenté, capitules jaune pâle à centre de petite taille ocre jaune, floraison assez tardive en été.
    Brachyglottis elaeagnifolia  (Hook.fil.) B. Nord., synonyme Senecio elaeagnifolia  Hook.f. : 2 à 3 m de haut, dense, feuillage vert foncé brillant au revers tomenteux, en racèmes petits capitules jaunes. Attention lui laisser de part et d'autre assez de place pour bien se développer. Zones 7 - 9.
    Brachyglottis haastii  (Hook.fil.) B. Nord., synonyme Senecio haastii  Hook.f., originaire du sud de la Nouvelle-Zélande en altitude en situation sèche, rocailleuse, de petite taille 0.20 à 0.40, à feuilles oblongues à bord crénelé, revers blanc, floraison en été. Zones 7 - 9.
    Brachyglottis huntii  (F. Muell. ) B. Nord., synonyme Senecio huntii  F. Muell., originaire des îles Chatham (Nouvelle-Zélande) en zones marécageuses, 2 à 6/8 m de haut très large, feuillage gris-vert argenté, petits capitules parfumés, jaune citron. Attention, il peut devenir envahissant, localement en Nouvelle-Zélande, il a posé des problèmes sur certaines îles.
    Brachyglottis laxifolia  (Buchan.) B. Nord., synonyme Senecio laxifolius  Buchanan certains auteurs le donne comme synonyme de Senecio greyi (lien ci-dessus).
    Brachyglottis repanda  J.R. Forster & G. Forster, synonymes Brachyglottis forsteri  Hook.f., Senecio Fosteri appelé localement Rangiora, se rencontre en Nouvelle-Zélande sur la côte ouest dans la région d'Auckland (Waitakere Ranges) 2 à 7m de haut, grandes feuilles 10 à 30 cm de long) vert foncé tavelé de pourpre au revers argenté, panicules de minuscules fleurs parfumées de couleur crème.
    Dans la pharmacopée traditionnelle des Maoris, les feuilles toxiques du Rangiora sont utilisées pour nettoyer les plaies.
    En homéopathie, il est prescrit pour traiter les dysménorrhées, les néphrites et les crampes. Zones 9 - 11.


    Consulter la liste des autres espèces de senecio présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.
    ® par la Société des Gens de LettresConformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site