Lonicera fragrantissima  - Chèvrefeuille d'hiver
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Chèvrefeuille très odorant, Chèvrefeuille d'hiver, en chinois 'Yù xiäng rêndöng', qui signifie Encens ou Yuxiang* , xïang = parfumé, rêndöng = chèvrefeuille, nommé par les anglophones 'Fragrant honeysuckle, 'Winter honeysuckle', en allemand Wohlriechende Heckenkirsche, Winter-Geißblatt, Winter-Heckenkirsche, Duft-Heckenkirsche', en espagnol 'Madreselva olorosa de invierno'.
    Nom latin : Lonicera fragrantissima  Lindl.* & J. Paxton*, synonymes Lonicera caprifolioides  K. Koch, Lonicera fragrantissima subsp. fragrantissima  , Lonicera fragrantissima subsp. standishii  (Carrière) P.S. Hsu & H.J. Wang, Lonicera mamillaris  Rehder, Lonicera phyllocarpa  Maxim., Lonicera proterantha  Rehder, Lonicera pseudoproterantha  Pamp., Lonicera pseudoproterantha var. intermedia  Pamp., Lonicera pseudoproterantha var. longifolia  Pamp., Lonicera standishii var. monbeigii  W.W. Sm., Lonicera standishii  Carrière, Lonicera standishii f. lancifolia  Rehder, Lonicera standishii var. monbeigii  W.W. Sm., donné par certaines flores comme synonyme de Caprifolium* fragrantissimum  (Lindl. & Paxton) Kuntze et Xylosteon fragrantissimum  Small. Dans la flore de Chine, il n'a pas de synonyme.
    famille : Caprifoliaceae.
    catégorie : arbuste très ramifié à l'écorce cuivrée virant au gris et se desquamant en vieillissant.
    port : buissonnant, souple, étalé, arqué, retombant, arrondi, voir la photo ci-contre.
    feuillage : caduc ou semi-persistant selon climat, vert clair à vert moyen, mate au revers plus clair légèrement pubescent aux nervures. Feuilles (2,5 à 7 cm de long) simples, opposées, ovales à elliptiques, à marge ciliées et à court pétiole.
    floraison : en hiver ou début du printemps (décembre à mars suivant le climat) nectarifère très parfumée, dégage une odeur suave, rappelant celle du jasmin, visitée par les abeilles.
    Petites fleurs bisexuées en paire axillaire courtement pédonculées et pourvues de deux bractées pubescentes souvent d'un vert pourpré. Calice pubescent à 5 lobes effilés, corolle tubuleuse à 5 lobes, 5 étamines pourvues d'anthères jaune d'or.
    couleur : blanc laiteux à blanc crème lavé de rose très pâle.
    fruits : comestibles la maturation des fruits prend entre 5 et 6 mois, courant avril/ juin de jolies petites baies (6 à 8mm) oblongues solitaires ou soudées par paire, formant un coeur translucide d'un rouge corail ou saumoné contenant quelques petites graines brunes plates. Elles sont convoite;es par les oiseaux et les petits mammifères en hiver.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 2 à 3m pour un diamètre légèrement supérieur.
    plantation : au printemps ou à l'automne.
    multiplication : par semis, bouturage de tiges aoûtées ou par marcottage.
    sol : tous, indifférent surtout bien drainé, tolère le calcaire et assez bien la sécheresse, s'il est en situation ombragée.
    emplacement : mi-ombre.
    zone : 4 - 10, tolèrejusqu'à -30°.
    origine : est de la Chine dans les forêts de feuillus, les taillis, les plaines alluviales du fleuve Yangtze jusqu'à 2700m d'altitude dans la chaîne montagneuse du Qinling, présent au sud du Shaanxi et du Gansu, au nord du Shandong, au sud et à l'ouest de l'Anhui et du Zhejiang dans le district de Dinghai, région de Hangzhou et dans réserve naturelle de Tianmushan, dans la province du Jiangxi dans le Xian de Xiushui, au Hénan, au sud et à l'ouest de l' Hubei, au centre dans la province du Hunan dans le Xian de Cili, à l'ouest du Séchouan, au sud-est et au nord et ouest du Guizhou dans le district de Weining.
    Consulter la carte de Chine.
    entretien : après plantation prendre le soin de bien l'arroser les premières années et au fil du temps juste supprimer les branches mortes. Idéal pour les fonds de massifs, les haies libres ou en sujet isolé.
    maladies et ravageurs : excellente résistance, rien à signaler même dans son pays d'origine.
    NB : son nom Lonicera  lui a été donné par Linné en souvenir du médecin-botaniste allemand Adam Lonitzer (1528-1586), qui publia divers ouvrages sur les plantes. Les sage femmes de son époque lui doivent la première utilisation de l'ergot de seigle (Claviceps purpurea) à des fins médicinales. Il a été découvert et introduit en Europe via l'Angleterre par le collecteur écossais Robert Fortune vers 1830 et de la acheminé vers les États-Unis où il est cultivé comme plante de haie.
    Il existe le Chèvrefeuille de Purpus Lonicera purpusii  qui est issu d'un croisement entre Lonicera fragrantissima  et Lonicera standishii  à la floraison hivernale nettement plus parfumée.
    Ce genre comprend environ 180 espèces de grimpantes ou d'arbustes caducs, persistants ou semi persistants originaire des zones tempérées de l'hémisphère nord, dont 9 espèces en France.
    Ce chèvrefeuille est idéal pour être utilisé en sujet isolé, en arrière plan dans les massifs arbustifs notamment dans les sous-bois ou encore entrer dans la composition de haies libres.
    Deux sous espèces reconnues :
    - Lonicera fragrantissima var. fragrantissima , synonymes Lonicera fragrantissima subsp. standishii  (Carrière) P. S. Hsu & H. J. Wang, Lonicera mamillaris  Rehder, Caprifolium fragrantissimum  (Lindley & Paxton) Kuntze, originaire de 14 provinces de Chine où il est connu sous le nom de ' yu xiang ren dong ', un arbuste caduc qui se différencie par l'absence de poils sous les rameauxs et les feuilles ovales-lancéolées à floraison blanche.
    - Lonicera fragrantissima var. lancifolia  (Rehder) Q. E. Yang, Landrein, Borosova & J. Osborne, découvert en 2011 dans les provinces du Anhui, Hubé, Hunan et Séchouan où il est nommé 'Ku tang guo' qui désigne un bonbon amer, un arbuste au feuillage caduc ovale à lancéolé, il est donné pour basionyme de Lonicera standishii f. lancifolia  Rehder (1903).
    Propriétés et utilisations :
    Les fruits comestibles doux sucrés et légèrement amers sont appelés en Chine de noms différents selon la province, par exemple au Séchouan c'est Kü tàngguö = Bonbon amer , au Shaanxi c'est Tête d'os de poulet ou Os de poulet, ailleurs pantalon bouffant, Lait de chèvre, ils sonst riches en protéines , en vitamines et en acides aminés, la teneur totale en calcium serait 24 fois supérieure à celle de la pomme. Richee également en éléments minéraux, en phosphore, zinc avec une teneur en fer qui serait 5 fois supérieure à celle la pêche.
    Des études menées à l'Académie des Sciences Agricoles de Chine ont mises en avant des propriétés anticancéreuses.Quelques autres espèces arbustives présentes dans l'Encyclopédie :
    - Lonicera xylosteum  L., Camérisier à balais, Chèvrefeuille des haies, consulter sa fiche.
    - Lonicera caprifolium  L., Chèvrefeuille des jardins, consulter sa fiche.
    - Lonicera nitida  E. H. Wilson., Chèvrefeuille luisant, consulter sa fiche.
    - Lonicera maackii  Herd, Chèvrefeuille de Maack, consulter sa fiche.
    - Lonicera standishii Hock., originaire de Chine, parfois confondu avec Lonicera fragrantissima Lindl. & Paxton.
    - Lonicera tatarica  L., Chèvrefeuille de Tartarie, consulter sa fiche.
    Quelques autres espèces de grimpants présents dans l'Encyclopédie :
    - Lonicera caprifolium  L., Chèvrefeuille des jardins, consulter sa fiche.
    - Lonicera hildebrandtiana  Collett & Hemsl., Chèvrefeuille de Hildebrandt, consulter sa fiche.
    - Lonicera implexa  Aiton, Chèvrefeuille des Baléares, consulter sa fiche .
    Lonicera japonica  Thunb., Chèvrefeuille du Japon, consulter sa fiche.
    - Lonicera periclymenum  L., Chèvrefeuille des bois, Broute biquette, consulter sa fiche.
    Lonicera sempervirens  L., Chèvrefeuille toujours vert, Chèvrefeuille de Virginie, consulter sa fiche.
    - Lonicera x brownii  Hort., Chèvrefeuille de Brown, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *Caprifolium un genre non résolu par The plant list
    *Lindl., abréviation botanique pour le botaniste britannique John Lindley (1799-1865), l'un des premiers à occuper une chaire de botanique à l'Université de Londres et de Cambridge, assistant de Bank's, nommé en 1822 secrétaire de la Royal Society of Horticultur.
    Spécialiste des orchidées et de leur hybridation, on lui doit les descriptions des 77 espèces découvertes par Thomas L. Mitchell lors de ses 3 expéditions en Australie orientale vers 1838 et par la suite celles découvertes en Australie occidentale par Drummond et Molloy. En 1838, son intervention a permis de sauver Kew garden de la destruction.
    *Paxton, abréviation botanique pour le jardinier-architecte anglais Joseph Paxton (1803-1865), qui démarre sa carrière comme jardinier en chef des jardins du Duc William Cavendish à Chatsworth. En 1832, il entreprend d'y réaliser Regia Victoria House, une serre avec bassin où il installe le gigantesque nénuphar Victoria regia donné par la RHS de Kew en 1849, et également une autre serre pour y conserver les régimes de bananes cavendish, des modèles pour entreprendre à Hyde Park, le célèbre Crystal Palace de la grande exposition de 1851. En 1831, il publie le mensuel 'The Register horticulture' et 4 ans initie 'Paxton's Magazine of Botany 'en 5 volumes qui paraît de 1834 à 1838. En 1941, il fonde The Gardeners' Chronicle en collaboration avec d'autres botanistes comme Lindley.
    *Xylosteon , The plant list, un genre à part dans la famille des Caprifoliaceae où deux noms ont été retenus et 12 autres non résolus.
    ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.