Osmanthus fragrans - Osmanthe fragrante
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Osmanthus fragrans 'Fudingzhu' en octobre Nom commun : Osmanthe fragrante, Osmanthe parfumée, Olivier odorant ou Olivier de Chine, nommé au Japon 'Kinmokusei' ou 'Moksei', en Chine 'Mu Hsi' , 'Ghui hu' ou 'Guì huà' nommé par les anglophones 'Sweet Olive, Tea olive, Fragrant Tea olive'.
    Nom latin : Osmanthus fragrans  (Thunb.*) Lour.*, synonymes Osmanthus aquifolius  Sieb. et Zucc.*, Olea fragrans  Thunb.ex Murray.*
    famille : Oleaceae.
    catégorie : arbuste ou arbre très ramifié à l'écorce d'un gris argenté.
    port : compact, étalé cime arrondi.
    feuillage : persistant, coriace, vert foncé, brillant sur le dessus, revers mat aux nervures plus claires nettement saillantes.
    Feuilles (6 à 14cm x 3 à 4cm) opposées, oblongues-lancéolées à marge finement denticulée.
    floraison : de l'été au début de l'automne (juin à octobre selon climat), avec une remontée au printemps sous climat approprié, fugace juste une dizaine de jours mais embaumant abondamment les alentours avec un parfum inégalé, acidulé fruité pour certains rappelant celui d'une pomme, d'une pêche abricotée, d'une clémentine ou du jasmin.
    En cime, bouquets axillaires de petites fleurs (1cm) épaisses hermaphrodites tubulaires, corolle à 4 lobes étroits, arrondis, un court calice à 4 lobes et 2 étamines.
    Son parfum trop chargé en éthanol ferait fuir un bon nombre d'insectes dont notamment les abeilles.
    couleur : blanc à blanc crème, calice et pédoncule vert acide, étamines jaune d'or et blanc.
    fruits : petites drupes ovales comestibles d'environ 1,5cm d'un bleu-noir pourvues d'un noyau.
    croissance : lente.
    hauteur : 2 à 6m pouvant atteindre 10 à 12m dans son milieu d'origine.
    plantation : de l'automne à l'hiver.
    multiplication : par semis, là il faut avoir beaucoup de patience et compter environ deux années, peut être qu'un passage de quelques mois au froid puis un semis à chaud accélèrera le processus, nettement plus rapide par boutures semi-aoûtées ou marcottage.
    sol : de préférence riche, frais, surtout bien drainé, acide ou neutre ou alcalin (calcaire) mais tolère assez bien les sols arides. Attention il n'a aucune tolérance au sel et il est très sensible aux apports d'engrais.
    emplacement : soleil ou mi-ombre, à l'abri des vents froids hivernaux pour protéger la floraison et proche des ouvertures et cheminements pour profiter de son parfum.
    zone : 7 - 11, USDA 7b-10, adapté à une certaine sécheresse s'il est bien arrosé les premières années.
    origine : est de l'Asie dans les forêts en altitude entre 1200 et 2000 m en Chine dans les provinces au sud celle de Guizhou, à l'ouest au Séchouan et Yunnan, la région de l'Himalaya, dans l'ex Cochinchine (est du Cambodge et sud du Viêtnam) et au Japon consulter la carte.
    entretien : il est prudent de le pailler les premières années pour passer l'hiver car il est sensible aux gelées. Si nécessaire, taille de mise en forme à effectuer de préférence après la floraison en fin d'hiver.
    Comme toutes les autres espèces du genre, en atmosphère trop sèche il peut être sujet à des petits acariens proches de l'araignée rouge Panonychus osmanthi 
    NB : son nom Osmanthus vient de la juxtaposition de deux mots grecs 'osmê' qui signifie odeur et 'anthos' qui désigne la fleur et son nom spécifique fragrans, vient du latin 'fragraré', un verbe qui signifie sentir pour nous indiquer qu'il exhale une odeur douce, suave.
    Introduit en Europe vers 1771 après avoir été découvert par Thunberg* au Japon où comme en Chine à l'automne, ces arbres ornementaux embaument les jardins et les rues; vous pouvez d'ailleurs les découvrir dans celui de la cité interdite à Pékin.
    Osmanthus fragrans En France, vous le trouverez au Jardin de la Villa Noailles à (Grasse sur RV), à Bayonne au jardin-public René Cassin (4 sujets d'environ 6m de haut), au Parc du Sarrat de Dax et enfin au Domaine de Kerbenez (Plombelin sur RV); on pouvait le découvrir jusqu'en août 2013 à Kew Garden dans la serre victorienne(Temperate House* ) en cours de restauration jusqu'en 2018.
    Ce genre comprend trente deux espèces d'arbuste ou d'arbres persistants originaires de Chine (23), de la région de l'Himalaya, du Japon, de Polynésie et seulement deux du sud-ouest de l'Amérique du Nord.
    Il est idéal pour les jardins sous climats doux à utiliser en sujet isolé, dans les massifs arbustifs pas très loin des ouvertures et lieux de passage pour profiter de sa floraison parfumée, dans la composition de haies libres ou simplement dans de grands potées.
    Propriétés et utilisations :
    Les anglophones le nomment 'Fragrant Tea olive' parce qu'en Asie il y est cultivé pour ses fleurs, qui sont utilisées exactement comme celle des jasmins pour parfumer thés, vins et certaines liqueurs.
    Couramment utilisées dans la cuisine asiatique en condiment ou sous forme d'arôme, entrant dans la préparations de divers mets et gâteaux, elles s'utilisent pour confectionner confitures et gelées.
    Après distillation des fleurs, l'absolue ou la concrète obtenue entre dans la composition de parfums *, fragrance que l'on la retrouve en note de base fruitée dans des parfums tels que First Love (Van Cleef & Arpels), Arpège (Lanvin), Raph pour femmes (Raph lauren), Opium Fleur Impériale (Yves Saint Laurent), Escape (Calvin Klein), Sunflowers (Élizabeth Arden),Ultraviolet (Paco Rabanne), Rouge (Christian Lacroix), Verveine en fleurs (Molinard), dans les compositions du parfumeur Senteurs d'Ailleurs et d'autres créateurs sous son nom comme Hermessence Osmanthe Yunnan ou 'Osmanthus Interdite' des Parfums d'Empire, et d'autres ..
    L'osmanthe est utilisée dans la pharmacopée des Indes, dans la pharmacopée traditionnelle chinoise nommée 'Kuei hua', il lui est attribué de nombreuses propriétés, notamment antitussive (fleurs), antioxydante, antirhumatismale, antimicrobienne et antifongique, l'écorce est fréquemment prescrit en décoction pour traiter certains problèmes de peau dont les furoncles.
    Il a été découvert que son parfum aurait une influence sur la piéride du choux pieris rapae, perturbant son comportement alimentaire.
    Dans l'industrie pharmaceutique et parapharmaceutique l'osmanthe entre dans la composition de potions et médicaments sous forme d'arôme et en cosmétologie pour son parfum et certaines de ses propriétés.
    Parmi les cultivars citons :
    - Osmanthus 'Apricot Gold', floraison abricot, parfumée.
    - Osmanthus fragrans 'Fudingzhu' se trouve commercialisé sous 'Fundingzhu', mais selon une source chinoise ce serait 'Fodingzhu' qui signifie des perles sur la tête de Bouddha, pour les anglophones 'Fudingzhu Tea Olive', une obtention chinoise de 2005 ou 2006 qui se distingue par de plus gros bouquets de fleurs blanches qui encerclent littéralement ses branches en exhalant un parfum capiteux de septembre jusqu'en avril, jaunissante vers la fin, elle est suivie fruits d'un nour bleuté.
    - Osmanthus  'Nanjing's Beauty' qui peut se trouver commercialisé aussi parfois sous le nom de 'Fudingzhu', abondante floraison blanche très parfumée s'étalant quasiment sur toute l'année sous climat doux.
    - Osmanthus fragrans 'Rubra', cette appellation serait tout simplement un synonyme de Osmanthus fragrans f. aurantiacus.
    - Osmanthus fragrans 'Yellow Butter' comme son nom l'indique jaune beurre et parfumée.
    - Osmanthus fragrans f. aurantiacus Makino, synonyme Osmanthus aurantiacus Nakai nommé par les anglophones 'Sweet Olive Kinmokusei', petit arbre au port compact et dense de forme arrondi, à l'écorce grisâtre et lisse à la floraison automnale durant environ deux semaines très parfumée , orange pâle comme la mandarine, court calice mandarine, pédoncule vert acide, feuillage étroit lancéolé vert foncé, voir photo du bas, il est plus fragile tolérance -10°c seulement. C'est à partir de celui-ci que l'on obtient l'absolue et la concrète utilisée en parfumerie.
    - Osmanthus fragrans Lour. f. aurantiacus 'Conger Yellow', recherché pour sa floraison parfumée au début de l'automne d'un beau jaune beurre, et pour sa meilleure rusticité, zones 7 - 11.
    - Osmanthus fragrans Lour. var. latifolius Mak., de plus larges feuilles, longue floraison estivale parfumée d'un beau jaune beurre.
    - Osmanthus fragrans Lour. var. aurantiacus Makino f. leucanthus  T.Yamaz., originaire du Japon à fleurs blanches.
    Osmanthus fragrans f. aurantiacus - Osmanthus fragrans var. thunbergii Mak., donné pour synonyme de Osmanthus fragrans  Lour. var. aurantiacus  Makino f. thunbergii  (Makino) T.Yamaz., à la floraison jaune pâle proche de celle du beurre, feuillage vert foncé un peu plus grand que celui de l'espèce type.
    - Osmanthus fragrans var. semperflorens  Mak. recherché comme son nom l'indique pour sa fort longue floraison blanche et parfumée.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    - Osmanthus x burkwoodi (Burkwood & Skipwith) P.S. Green, consulter sa fiche.
    - Osmanthus delavayii  Franch., consulter sa fiche.
    - Osmanthus heterophyllus  (G. Don) P. S. Green, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *Lour., abréviation botanique pour le missionnaire jésuite Joao de Loureiro (1717-1791) qui passant 30 ans en Cochinchine (Vietnam), on lui doit la découverte du genre Enkianthus.
    *Murray, abréviation botanique pour le médecin et botaniste suédois Johan Andreas Murray qui a collaboré avec Carl von Linné (1707-1778) et il a contribué à la publication de 'Caroli a Linne ... Systema vegetabilium :secundum classes, ordines, genera, species. Cum characteribus, differentiis et synonymiis', consultable en ligne sur archive.org.
    *Parfum de scandale prendre le temps de lire l'enquête de Greenpeace 2005, sur la composition chimique d'eaux de toilette et eaux de parfum de marques parfois prestigieuses, contenant des phtalates et des muscs de synthèse. Télécharger l'enquête en format pdf.
    Sieb. & Zucc., abréviation botanique pour le médecin naturaliste bavarois Philipp Franz Balthazar von Siebold (1796-1866) auteur de la très célèbre Flora japonica, publiée entre 1835-1870, en collaboration avec le botaniste allemand Joseph Gerhard Zuccharini (1797-1848) a qui l'on doit l'introduction en Europe via ses établissements de Leide (Pays Bas) de nombreuses espèces de la flore japonaise dont les premiers hydrangea japonais entre 1860 et 1861.
    *Thunb., abréviation botanique officielle pour le botaniste suédois Karl Peter Thunberg (1743- 1822) qui lorsqu'il le découvrit le nommât Olea fragrans  Thunberg ex Murray., nommé Osmanthus dans la flore de Cochinchine par le missionnaire-botaniste portugais João de Loureiro (1717-1791).
    A chacun d'ailleurs, un genre de la flore asiatique leur a été dédié pour l'un Thunbergia et pour l'autre Loureira synonyme Jatropha.
    *Temperate House, serre rectangulaire en forme de grande maison de verre et de fer forgé réalisée à partir de 1860, par l'architecte paysagiste anglais Decimus Burton (1800-1881), ouverte au public en 1862. Elle fait partie du Royale Jardin Botanique de Kew à Richmond upon Thames, Surrey, Angleterre. Elle a été réouverte au public au printemps 2018 après 4 années de travaux, la découvrir.
    natacha mauric © 11/10/2008 ® Jardin! L'Encyclopédie
    - nmauric© 11/10/2008 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.




compteur visite gratuit