Azorella compacta  - Llareta
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    photo ©Jean Pelmont
    Nom commun : Azorelle compacte, nommée localement 'Llareta'* ou 'Yareta' (mot d'origine Quecha), ce dernier nom a été repris par les anglophones 'Yareta cushion' connue aussi sous 'Azorella cushion' ou 'Andean cushion plant', photo Parc de Lauca, Nord Chili.
    Nom latin : Azorella compacta  Phil.*, synonyme de Laretia compacta  Reiche.
    famille : Apiaceae (Umbelliferae).
    catégorie : arbuste d'une grande longévité, contenant des résines à haute valeur calorifique.
    port : touffe buissonnante compacte et dur au ras du sol, formant des coussins, des poufs imbriqués aux formes arrondis épousant la forme des roches contre lesquelles elles s'accolent.
    feuillage : persistant, en rosette d'un vert pomme granny Smith (rappelant les echeveria)
    floraison : pollenifère, en été au centre des rosettes, petites fleurs hermaphrodites à 5 pétales.
    couleur : jaune, les boutons floraux sont d'un rose jaune.
    croissance : excessivement lente deux milimètres par an, car elle vit à une altitude où l'air est raréfié et les conditions forts rudes.
    hauteur : 0,80 à plus de 1m peut s'étendre à l'infini, il a été considére qu'elle couvre un m² en un siècle.
    plantation : au printemps.
    multiplication : semis, bouturage ou division.
    sol : de préférence sablonneux et bien drainé.
    emplacement : plein soleil, l'ombre lui est néfaste.
    zone : 8 - 9, tolère des températures avoisinants les - 8°C, à la sécheresse à l'habitude de passer ± 9 mois sans une goutte d'eau et à l'intensité et proximité du soleil.
    origine : endémique à la Cordillère des Andes en sud-ouest de la Bolivie (Los Lipez présent dans la Réserve Nacional Eduardo Avaroa), nord-est du Chili (région I Arica et II Antofagasta), sud du Pérou et nord-ouest de l'Argentine, entre 3500m et 5000m dans la puna.
    entretien : ne rien faire.
    NB : Son nom Azorella  viendrait du mot Açores et son nom spécifique compacta  pour préciser son port compact.
    Ce genre comprend environ 70 espèces de vivaces persistantes ou sous arbrisseaux tapissants, tous originaires de la Cordillère des Andes dans les altiplanos dont 17 au Chili (régions nord-est), ouest de l'Argentine, la puna andine de l'ouest de la Bolivie et sud du Pérou, Nouvelle- Zélande et des îles subantarctiques de Océan australe dont les îles Marion, îles Crozets et Pacifique sud aux îles Malouines (Falkland islands au large de l'Argentine).
    A introduire dans les rocailles, certains coins du jardin pour former un tapis verdoyant.
    Propriétés et utilisations :
    Depuis la nuit des temps, les populations andines vivant sur l'altiplano (région dépourvue d'arbres) l'utilisaient comme combustible ménager et bois de chauffage car la résine contientt du diterpéne qui a un très haut pouvoir calorifique, par la suite utilisé comme combustible dans l'industrie on fait que cette surexploitation à mis en péril son existence, aujourd'hui c'est une espèce protégée.
    La pharmacopée traditionnelle la prescrivait pour soigner fièvres et problèmes respiratoires tel que l'asthme, la bronchite et le rhume.
    Nom commun : Azorelle compacte, nommée localement 'Llareta'* ou 'Yareta' (mot d'origine Quecha), ce dernier nom a été repris par les anglophones 'Yareta cushion' connue aussi sous 'Azorella cushion' ou 'Andean cushion plant'.
    Nom latin : Azorella compacta  Phil.*, synonyme de Laretia compacta  Reiche.
    famille : Apiaceae (Umbelliferae).
    catégorie : arbuste d'une grande longévité, contenant des résines à haute valeur calorifique.
    port : touffe buissonnante compacte et dur au ras du sol, formant des coussins, des poufs imbriqués aux formes arrondis épousant la forme des roches contre lesquelles elles s'accolent.
    feuillage : persistant, en rosette d'un vert pomme granny Smith (rappelant celui des echeveria)
    floraison : pollenifère, en été au centre des rosettes, petites fleurs hermaphrodites à 5 pétales.
    couleur : jaune, les boutons floraux sont d'un rose jaune.
    croissance : excessivement lente deux millimètres par an, car elle vit à une altitude où l'air est raréfié et les conditions forts rudes.
    hauteur : 0,80 à plus de 1m peut s'étendre à l'infini, il a été considéré qu'elle couvre un m² en un siècle.
    plantation : au printemps.
    multiplication : semis, bouturage ou division.
    sol : de préférence sablonneux et bien drainé.
    emplacement : plein soleil, l'ombre lui est néfaste.
    zone : 8 - 9 tolère des températures avoisinants les - 8°C, à la sécheresse à l'habitude de passer ± 9 mois sans une goutte d'eau et à l'intensité et proximité du soleil.
    origine : endémique à la Cordillère des Andes en sud-ouest de la Bolivie (Los Lipez présent dans la Réserve Nacional Eduardo Avaroa), nord-est du Chili (région I Arica et II Antofagasta), sud du Pérou et nord-ouest de l'Argentine, entre 3500m et 5000m dans la puna.
    entretien : ne rien faire.
    NB : Son nom Azorella  viendrait du mot Açores et son nom spécifique compacta  pour préciser son port compact.
    Ce genre comprend environ 70 espèces de vivaces persistantes ou sous arbrisseaux tapissants, tous originaires de la Cordillère des Andes dans les altiplanos dont 17 au Chili (régions nord-est), ouest de l'Argentine, la puna andine de l'ouest de la Bolivie et sud du Pérou, Nouvelle- Zélande et des îles subantarctiques de Océan australe dont les îles Marion, îles Crozets et Pacifique sud aux îles Malouines (Falkland islands au large de l'Argentine).
    A introduire dans les rocailles, certains coins du jardin pour former un tapis verdoyant.
    Propriétés et utilisations :
    Depuis la nuit des temps, les populations andines vivant sur l'altiplano (région dépourvue d'arbres) l'utilisaient comme combustible ménager et bois de chauffage car la résine contient du diterpéne qui a un très haut pouvoir calorifique, par la suite utilisé comme combustible dans l'industrie on fait que cette surexploitation à mis en péril son existence, aujourd'hui c'est une espèce protégée.
    La pharmacopée traditionnelle la prescrivait pour soigner fièvres et problèmes respiratoires tel que l'asthme, la bronchite et le rhume.
    Des études ont mis en avant ces propriétés anti-inflammatoires (Azorellanol)d'anti-inflammatoires et analgésiques.
    Autres espèces :
    Azorella cryptantha*  (Clos) Reiche, Azorelle cryptanthe, présente au Chili à partir de 3000m d'altitude en zone aride, port trapu, buissonnant de ± 8 cm à floraison jaune.
    Azorella incisa  (Griseb.) Wedd., Azorelle incisée (entaillée) présente au Chili en zone humide ombragée à partir de 2000m d'altitude, une vivace aromatique d'environ 5cm de haut, au ras du sol rosette de feuilles, vert franc, à trois lobes pourvu d'épine, corymbes de petites fleurs d'un jaune verdâtre à 5 pétales, calice vert pomme, anthères d'un ocre jaune, tolère des basses températures entre -15 et -20°C.
    Azorella lycopodioides  Gaud., nommé Azorelle faux lycopode, petite Llareta (Llaretita) présente au Chili jusqu'à 1400m d'altitude depuis la région I jusqu'à Santiago et présente dans la région de Magellan, sous-arbrisseau vivace, de 1 à 2cm de haut floraison jaune, feuillage en rosette vert pomme sur souche ligneuse, tolère la neige et de basses températures entre -15 et -20°C, zones 6/7 à 9.BR> Azorella madreporica  Clos., synonyme de Azorella bolacina  Clos, Azorelle madréporique présente en Bolivie (Patagonie), au Chili région III à VII vers 2800m d'altitude en zone aride faible pluviométrie en hiver, vivace trapu 5cm de haut à floraison jaune, plante médicinale des études sont en cours.
    Azorella macquariensis  Azorelle des Açores, Azorelle de Macquarie, nommée par les anglophones 'Macquarie Azorella' ou 'Macquarie Cushions', espèce endémique à l'île australienne de Macquarie*
    Azorella monatha  Clos ex Gay, Azorelle à une fleur, endémique au Chili de la région IV jusqu'en Patagonie entre 2100 et vers 2500m d'altitude en zone aride faible pluviométrie en hiver, vivace arbustive trapue de 5cm de haut rosette dense à feuilles étroites linéaires à lancéolées à floraison jaune.
    Azorella trifoliolata  Clos, Azorelle à 3 feuilles, présente au Chili entre 1000 et 1300m, arbuste d'environ 15cm de haut, rosette de feuilles à feuilles découpées en partie haute, se rencontre aussi en Equateur, Pérou, , zones 5 à 9.
    Azorella trifurcata  (Gaertn.) Pers., Azorelle à trois fourches présente au Chili dès 1500m d'altitude, une vivace de 10cm de haut, formant une rosette de feuilles à trois ou cinq lobes pointus; dans le courant de l'été au centre une ombelle jaune et vert pomme pour le calice. C'est une vivace rustique à utiliser dans les rocailles ou dans les potées, zones 3 à 9.
    Azorella selago  Hook. endémique à l'Antarctique, aux îles de l'Atlantique Sud (île Marion, îles Kerguelen, îles Malouines et à l'est de l'Argentine dans la province de Terre de Feu et dans l'océan austral les îles Heard, voir photo Galerie Jardin du Lautaret (Station Alpine Joseph Fourier)
    Consulter la liste des plantes couvre-sol (la liste s'affiche dans la colonne à droite.

    Annotations :
    *Llareta, c'est aussi le nom commun donné au Chili à une autre Apiaceae Laretia acaulis  (Cav.) Gillies & Hook.
    abréviation botanique de Dominique Clos (1821-1908), un botaniste français.
    *Phil. : abréviation botanique de Rudolph Amandus Philippi (Rodolfo Armando) (1808-1904), médecin et chirurgien allemand passionné d'histoire naturelle, qui pour des raisons politiques émigra au Chili, débarquant à Valparaiso dans le courant de l'hiver 1851.
    En 1853, il est nommé Directeur du jardin botanique et du Musée national, fonction qu'il occupe tout en enseignant au Collège les sciences naturelles jusqu'en 1874, date à laquelle, pour finir il se consacre entièrement au jardin et au musée. En 1854, il mène une expédition dans le désert d'Atacama.
    Il est considéré comme le plus grand naturaliste chilien, ses archives sont un témoignage sur l'arrivée des colons allemands et sur la vie au Chili entre 1850 et 1900, tout ses documents, photographies et manuscrits, sont conservés au Musée historique de l'Université austral du Chili, voir The Philippi Family in Chile.
    Il publie, en 1869, un ouvrage de botanique à l'attention des étudiants en médecine et en pharmacie.
    *Cryptantha  Cryptanthus  La cryptanthe est une vivace vivace acaule de la famille des Boraginaceae, consulter sa fiche.
    *île Macquarie, île australienne, située à la rencontre des plaques tectoniques au sud-ouest de l'océan australe en zone subantarctique à 1500km au large de la Tasmanie, une île étroite et longue de 34km qui est classée depuis 1997 au patrimoine mondiale de l'humanité par l'UNESCO.
    - nmauric©03/02/2010- Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
compteur site