Geranium robertianum  - Géranium Herbe-à-Robert
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    O. Gaubert © Florenligne
    Nom commun : Géranium Herbe-à-Robert, Bec de Grue, en Provence Lo bec de grua, nommé par les anglophones 'Herb-Robert '.
    Nom latin : Geranium robertianum  L.*
    Famille : Geraniaceae.
    catégorie : annuelle ou bisannuelle, à tiges rougeâtres et velues, à racine pivotante. Odeur fétide assez forte.
    port : dressé.
    feuillage : feuilles triangulaire ou pentagonale à 3 folioles pennatifides, séparées, lobées, souvent teintées de rouge, surtout en fin de floraison.
    floraison : du printemps à l'été selon climat (avril-août), fleurs à corolle à 5 pétales libres à rayures blanchâtres, regroupées par deux ; à maturité, 10 étamines, chaque pistil se détache en demeurant maintenu par une lanière qui se recourbe afin d'éjecter les graines. Calice couvert de poils glanduleux à 5 sépales libres à 3 arêtes.
    couleur : rose vif, flashi et blanc.
    fruits : en forme de bec de grue
    hauteur : 0.20 à 0.40 m
    habitat : en zone humide, dans les bois, les bordures de champs, proximité des habitations, dans les éboulis et les décombres, au pied des vieux murs.
    emplacement : mi-ombre
    NB : son nom vient du grec'geranos' qui désigne la grue faisant allusion à la forme de la fructification qui ressemble au bec de la grue et son nom spécifique de robertianum dédié au botaniste toulonnais Gaspard Nicolas Robert (1776-1857).
    Ce genre comprend plus de 300 espèces d'annuelles, bisannuelles et vivaces, originaires des zones tempérées du globe.
    Propriétés et utilisations :
    Riche en tanin ele est astringente;L'infusion de la plante entière, sauf la racine, permet de lutter contre la dysenterie et les hémorragies utérines.
    Elle était également utilisée pour son action hémostatique et antiseptique (huile essentielle). Les sommités sont diurétiques.
    Les anciens l'utilisaient pour lutter contre les maux de dents, pour faire baisser le taux de sucre en cas de diabète et pour désengorger les mamelles.

    Annotations :
    * L. abréviation botanique pour Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, botaniste-naturaliste suédois à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe latins, désignant le genre suivi du nom de l ’espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale. Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigna à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    - marie crousier & nmauric©08/06/2001 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site