Teucrium fruticans - Germandrée en arbre
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Teucrium, Germandrée en arbre, Germandrée arbustive, nommée par les anglophones 'Bush Germander' ou 'Shrubby germander'.
    Nom latin : Teucrium fruticans  L.*, synonymes Chamaedrys latifolia  (L.) Raf.*, Teucrium angustifolium  Salisb., Teucrium fruticans subsp. latifolium  (L.) P.Silva & Teles, Teucrium fruticans var. latifolium  (L.) Schreb., Teucrium fruticans subsp. prostratum  Gattef. & Maire, Teucrium glomeratum  Cav., Teucrium latifolium  L., est illégal Teucrium tomentosum  Moench
    famille : Germandreae.
    catégorie : arbrisseau à souche sarmenteuse, tiges quadrangulaires, les jeunes pousses sont tomenteuses.
    port : ramifié, étalé en tout sens.
    feuillage : persistant, vert de gris, au revers tomenteux et blanchâtre. Petites feuilles alternes, ovales.
    floraison : tout l'été, parfois un peu en hiver en région chaude en l'absence de taille.
    couleur : mauve à violet plus clair en gorge, veinules plus foncées.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0.3-1.2 m.
    plantation : au printemps ou à l'automne.
    multiplication : par semis dont spontané, par bouture de tiges aoûtées.
    sol : ordinaire surtout bien drainé et sec.
    emplacement : soleil, mi-ombre. à l'abri du vent.
    zone : 8 - 10. Une fois installée, parfaitement adaptée à la sécheresse et aux embruns.
    origine : pourtour méditerranéen.
    entretien : taille fréquente, toujours après la floraison, rabattre de moitié les branches ayant fleuri et également, plus discret pincer les jeunes pousses, pour lui permettre de s'étoffer rapidement.
    NB : son nom Teucrium  désigne le genre en latin, mot venant du grec 'teukris' ou 'teukros' qui dans la mythologie grecque est le nom d'un prince troyen qui aurait découvert les propriétés médicinales (antiscrofuleuse, digestive, diurétique, fébrifuge, sudorifique et vulnéraire) de certaines espèces du genre comme le Teucrium chamaedrys, son nom spécifique fruticans  fruticans  mot venant du latin 'frutex' qui désigne le buisson, qui signifie arbustif, ligneux, définition identique pour les noms frutescens  et fruticosus.
    Ce genre comprend une centaine d'espèces de vivaces arbustives ou d'arbrisseaux caducs ou persistants, tous originaires du sud et sud-ouest de l'Europe, du Moyen-Orient et du pourtour méditerranéen.
    Cette germandrée arbustive dont la pousse est assez désordonnée n'est jamais aussi belle que lorsqu'elle est aillée, en boule, en banquette, ou simplement dans des potées.
    Dans les jardins en bord de mer, elle a sa place dans les haies notamment pour limiter l'érosion, mais aussi dans les jardins secs et rocheux, utilisée en sujet isolé, groupé, dans les massifs arbustifs, dans les mixed-borders, sur les talus et dans les haies basses.
    Parmi les cultivars, citons :
    - Teucrium fruticans  'Azureum', consulter sa fiche.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Teucrium chamaedrys  L., Germandrée petit-chêne, consulter sa fiche.
    Teucrium hircanicum  Linn., Germandrée iranienne, consulter sa fiche.
    Teucrium polium  (L.) Ry, Germandrée tomenteuse, Germandrée blanc-grisâtre, Pouliot de montagne, consulter sa fiche.
    Autres espèces au feuillage gris, vert de gris, gris bleu :
    - Atriplex halimus  L., Arroche maritime, Arroche halime, Pourpier de mer, consulter sa fiche.
    - Brachyglottis greyi  (Hook.fil.) B. Nord. synonyme Senecio greyi  Hook.f., consulter sa fiche.
    - Halimione portulacoides , Atriplex, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *L. abréviation botanique pour Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, botaniste-naturaliste suédois à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe latins, désignant le genre suivi du nom de l ’espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale. Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    *Raf., abréviation botanique pour l'excentrique naturaliste, linguiste et archéologue autodidacte français Constantine Samuel Rafinesque-Schmaltz (1783-1840) qui dès 1802, séjourne et travaille en Amérique, auteur de nombreux canulars. En 1841, Nutall lui dédie un genre de chicorée Rafinesquia (Asteraceae).
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site