Tibouchina urvilleana - Tibouchine, Tibone d'Urville
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Tibouchine d'Urville, Tibone d'Urville, Lasiandre d'Urville, au Brésil 'Quaresmeira'*, à la Réunion 'Griffe du Diable' ou 'Douldoul', nommé par les anglophones 'Princess flower', 'Glory bush' ou 'Purple Glory bush'.
    Nom latin : Tibouchina urvilleana  Cogn. synonymes Tibouchina semidecandra  Cogn, Lasiandra semidecandra  Schrank & Mart. ex DC., Pleroma macrantha  Hook.f.
    famille : Melastomataceae.
    catégorie : arbuste au tronc assez court aux tiges quadrangulaires assez cassantes.
    port : dressé peu ramifié, arrondi.
    feuillage : semi-persistant vert émeraude au revers plus clair à nervures parallèles (3/5) fortement marquées et des venules transversales donnant un aspect ridé, gaufré. Feuilles acuminées, opposées, ovales-oblongues (5 à 12cm) veloutées mais rugueuses. Les jeunes pousses veloutées sont d'un beau rouge bronze avant de virer au brun.
    floraison : longue de la fin du printemps à la fin de l'automne (environ 4mois). En cime, fleurs éphémères, axillaires, solitaires ou par 3, satinées (± 8 à 12cm) à 5 larges pétales ovales (1 plus large) se chevauchant et 10 longues étamines crochues à 2 anthères, un style et un ovaire supérieur, court pédoncule. Boutons floraux turbinés dans deux grandes bractées foliaires engainantes, calice écailleux tubuleux à 5 lobes pubescents lavé de rose rougeâtre.
    couleur : bleu violet à mauve violet intense, veines plus foncées, étamines violettes.
    croissance : enchâssée dans le calice, capsule déhicente à 5 loges contenant de petites graines spiralées.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 2 à 4m (dans son milieu naturel peu atteindre jusqu'à 6m).
    plantation : au début du printemps.
    multiplication : par bouturage à la fin du printemps ou en été, semis au printemps.
    sol : léger, fertile, légerement acide ou neutre, plutôt frais.
    emplacement : soleil, mi-ombre, à l'abri des vents et des gelées printanières.
    origine : sud du Brésil, largement distribué et naturalisé en zones tropicales et subtropicales.
    zone : 9 - 12 à partir de -2 à -3°C, il est sensible au gel, il n'aime pas la sécheresse.
    entretien : n'oubliez pas de l'arroser durant la période de croissance, ses tiges sont souvent grêles et cassantes il est bon de lui offrir un léger palissage, la taille s'effectue après la floraison; il redémarre de souche.
    NB : Son nom Tibouchina  est le nom vernaculaire du genre donné en Guyane et son nom spécifique urvilleana  en l'honneur de Jules Dumont d'Urville*.
    Ce genre commprend plus de 300 espèces de vivaces, de grimpantes, de petits arbres ou arbustes persistants, tous originaires d'Amérique du Sud dans les Andes.
    Autre espèce présente dans l'Encyclopédie :
    Tibouchina heteromalla  Cogn., Tibouchine laineux, consulter sa fiche.
    Autres espèces :
    Tibouchina aspera  Aubl., en brésilien 'Quaresmeira, malmequer-do-campo', se rencontre en Bolivie, Brésil, Colombie, Equateur, Honduras, Nicaragua, Panama, Pérou, Guyane française se distingue par un feuillage étroits vert foncé, pubescent, rugueux donnant un reflet blanc argenté, de longues inflorescences de petites fleurs à 4 ou 5 pétales d'un rose mauve veinules plus foncé , étamines blanches, anthères mauves ou rose et blanc.
    Tibouchina clavata  (Pers.) Wurdack, synonymes Melastoma clavatum  Pers., Melastoma argenteum  Desr., donné par ertains pour synonyme de Tibouchina elegans  Cogn., Tibouchine bouclée, nommée par les anglophones 'Bear's Ear ', originaire du Brésil, arbuste d'environ 2.50m de haut, se distingue par une floraison en bouquet de petites fleurs blanches ou lilas mauve au coeur de l'automne, zones 10-12.
    Tibouchina grandifolia   Cogn., originaire du Brésil où il est nommé 'Orelha-de-onça','Orelha-de-urso' très proche de Tibouchina urvilleana  mais avec des feuilles plus larges, des fleurs un peu plus petites (photo ci-contre) et de port beaucoup moins compact. Il supporterait un peu mieux le froid que Tibouchina urvilleana  : jusqu'à -6 ou -8°C.
    Tibouchina granulosa  Cogn., Quaresmeira roxa, Flor de quaresma, originaire du sud-est du Brésil dans les forêts pluviales tropicales région de Sao Paulo, arbre H 15m dans nos jardin un arbuste 3 à 4m de haut à tiges ligneuses, grandes feuilles (± 19cm) oblongues-lancéolées, vert foncé au revers plus clair et pubescent, longue floraison remontante en inflorescences d'un bleu-violet de l'été à l'automne, zones 10-11 (photo du bas).
    Tibouchina organensis  Cogn., synonyme Tibouchina semidecandra ssp floribunda  : H 5m fleur d'un bleu-violet.

    Annotations :
    *Quaresmeira mot brésilien parce que ses boutons floraux et sa floraison a lieu au moment des Pâques chrétiennes, 40 jours avant le dimanche des rameaux.
    * Jules Dumont d'Urville Capitaine de vaisseau, Jules Sébastien César Durmont d'Urville (1790 –1842), on lui doit le récit de ses 'Voyages pittoresques autour du Monde' illustrations de M.De Sainson, le premier au départ de Toulon en juillet 1829 à bord de la corvette l'Astrolabe.
    Un genre sud américain d'une dizaine d'espèces lui a été dédié Urvillea  (Sapindaceae) et 23 espèces portent aussi son nom urvilleana certaines d'entre elles découvertes lors de son premier voyage en Nouvelle-Zélande (1932) Peperomia urvilleana  A.Rich., ou Pimelea urvilleana  A.Rich.
    A.Joly/ nmauric©04.03.2001 - - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site