Berberis verruculosa - Épine-vinette vérruqueuse
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Berberis verruculosa Nom commun : Épine-vinette vérruqueuse, nommée par les anglophones 'Warty barberry'.
    Nom latin : Berberis verruculosa  Hemsl* & Wils.*, pas de synonyme.
    famille : Berberidaceae.
    catégorie : arbuste épineux, les jeunes rameaux sont pubescents.
    port: dressé, arqué, retombant.
    feuillage : persistant, vert ou rouge, brillant.
    floraison : au printemps (mai-juin selon le climat) .
    couleur : jaune et baies noires.
    fruits : petites baies ellipsoïdales(environ 8mm), pruineuses bleutées virant au noir violacé, trés décorative avec leur pédoncule tirant sur le framboise.
    croissance : vraiment lente.
    hauteur : 1.2-1.8 m.
    plantation : à l'automne ou au printemps.
    multiplication : semis à l'automne ou en hiver après stratification à froid ou bouture à talon en été.
    sol : tous, drainé.
    emplacement : soleil, mi-ombre.
    zone : 5 - 9
    origine : ouest de la Chine.
    entretien : taille de mise en forme.
    maladies et ravageurs: sensible à l'oïdium, peut être visité par les pucerons ou certaines chenilles.
    NB : son nom générique Berberis  viendrait d'un mot arabe qui désignerait les fruits, et verruculosa  signifie verruqueux.
    Ce genre comprend entre 400 et 500 (selon flore chinoise) espèces, originaires de l'Asie (216 en Chine), de l'Europe et le reste aux Amériques, principalement en altitude dans la Cordillères des Andes, dont 28 espèces au Chili.
    Tardive introduction en Europe vers 1900, il est idéal pour confectionner des haies basses des haies défensives impénétrables, dans la composition de haies fleuries, de massifs arbustifs, a utiliser aussi en sujet isolé ou massif de 3/5 pour illuminer une zone d'ombre. Il est souvent utilisé pour la confection de bonzaïs, découvrir le diaporama sur la collection de bonsaïs centenaires de Happo-en à Tokyo.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Berberis x frikartii  C. K. Schneid.* ex Laar., Épine-vinette de Frikart, consulter sa fiche.
    Berberis darwinii  Hook., Vinettier de Darwin, consulter sa fiche.
    Berberis gagnepainii  C.K. Schneid., Berbéris, Épine-vinette Gagnepain, consulter sa fiche.
    Berberis julianae  C. K. Schneider, Berbéris, Épine-vinette de Juliana, consulter sa fiche.
    Berberis thunbergii  DC., Vinettier de Thunberg, consulter sa fiche.
    Berberis vulgaris  L., Épine-vinette commune, Pisse vinaigre, Vinetier, Berbéris commun, consulter sa fiche.
    Berberis x stenophylla  Lindt., Épine-vinette, Berbéris à feuilles étroites, consulter sa fiche.
    berberis verruculosa
    Kurt Stueber ©

    Autres espèces idéales pour entrer dans la composition de haies libres ou défensives.

    Annotations :
    * Hemsl, abréviation botanique officielle pour le botaniste britannique William Botting Hemsley (1843 - 1924) qui travaille au jardin botanique de Kew s'occupant également des herbiers, membre de la Royal Society de Londres, il oeuvre dans le royaume des espèces d'Amérique centrale.
    On lui doit entre autre Handbook of hardy trees, shrubs, and herbaceous plants (Estes & Lauriat - Boston, 1873) illustré de 300 planches de Leblanc et Riocreux, basé sur 'Le Manuel de l'Amateur des Jardins' du botaniste franco-belge Joseph Decaisne (1807-1882) et du biologiste français Charles Victor Naudin, (1815-1899), un traité général d'horticulture en 4 volumes (1862-1874 éditeur Firmin-Didot frères - Paris), ainsi que 'Biologia Centrali-Americana; or Contributions to the Knowledge of the Fauna and Flora of Mexico and Central America' 5 v., 1879-1888 - Londres. Un genre de la famille des curcubitaceae lui a été dédié Hemsleya .
    *Wils., abréviation botanique pour l'anglais Ernest Henry Wilson surnommé le Chinois (1876 – 1930), jardinier à Kew Garden qui entre 1899 et 1919 effectue plusieurs séjours en Chine comme collecteur, expressément mandaté par les célèbres pépinières Veitch & Sons (Exeter- Angleterre). En 1906, nouveau voyage en Chine en 1906, en compagnie du botaniste américain Charles Sprague Sargent (1841-1927), fondateur de l'Arboretum Arnold de Boston (Massachussetts), c'est ainsi que courant 1907, les deux premiers 'Paperbark Maple' Acer griseum  y furent introduits.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site