Skimmia japonica - Skimmia du Japon
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Skimmia japonica fin décembre à Londres Nom commun : Skimmia du Japon, en japonais 'Shikimi' et en chinois 'Yin yu' ou 'Wang Shang* Kwei, nommée par les anglophones 'Japanese Skimmia'.
    Nom latin : Skimmia japonica  Thunb.*, synonymes Skimmia fragans  Carrière, Skimmia intermedia  Carrière, Skimmia veitchii  Carrière, Skimmia oblataa  T.Moore, Skimmia repens  Nakai, Skimmia japonica  Thunb. var. intermedia  Komatsu, Skimmia japonica  Thunb. var. veitchii  (Carrière) Rehder, donné pour synonyme de Skimmia fragrantissima  Hort. ex T.Moore et Skimmia rogersii  Hort.
    famille : Rutacées.
    catégorie : arbuste dioïque.
    port : compact, arrondi.
    feuillage : persistant, toxique, aromatique (perceptible lorsqu'on le froisse), épais, coriace, brillant, vert sombre à nervure médiane marquée, au revers plus clair tirant sur le vert-jaune. Feuilles alternes, simples, ovales à elliptiques, incurvées (8 à 10cm x au moins 4cm), effilées en pointe.
    floraison : l'un des plus précoce, fin décembre dès février à début du printemps, très parfumée, parfum rappelant celui de l'oranger légèrement vanillée et mellifère. En cime, panicules de petites fleurs étoilées à 4 pétales ovales à oblongs disposés en quinconce avec les étamines, calice et pétiole d'un rouge pourpre. Les fleurs sont plus spectaculaires chez les plantes mâles, elles sont précédées en hiver de boutons rouges décoratifs.
    couleur : blanc à blanc-crème, centre jaune verdâtre, étamines blanche et jaune d'or.
    fruits : chez les formes femelles petites drupes charnues ovoïdes (1cm) vertes virant à maturité (novembre) au rouge vif éclatant, demeurant en place une partie de l'hiver et sont dédaignées par les oiseaux. L'ingestion peut provoquer des troubles intestinaux (diarrhées ou coliques). Les drupes contiennent 2 à 4 graines.
    croissance : plutôt lente
    hauteur : 1 à 1,50 m, dans on milieu d'origine peut atteindre 6 à 7m de haut.
    plantation : septembre-octobre ou mars-avril à l'abri des vents violents et des courants d'air froid, pour assurer la fructification il est requis d'avoir à proximité les deux formes mâle et femelle, en théorie il faut compter un sujet mâle pour assurer la fructification de 5 à 6 sujets femelles.
    multiplication : boutures à talon en juillet-août; semis des baies en septembre, en terre de bruyère sous châssis froid.
    sol : sol humifère sans calcaire actif, éventuellement terre de bruyère. Pour les potées effectuer un mélange 1/3 de terre et 2/3 de terre de bruyère ou terreau acide.
    emplacement : ombre, mi-ombre ou soleil léger.
    zone : 7 - 9, tolère aisément jusqu'à - 10 à -12°C, a une excellente résistance à la pollution atmosphérique.
    origine : Japon, sud et sud-est de l'Asie, présente en Chine dans la région de et en Corée dans les bois de feuillus.
    entretien : n'oubliez pas de l'arroser car il résiste mal à la sécheresse. La taille n'est pas nécessaire car sa croissance et lente, mais elle est bien supportée, si nécessaire l'effectuer de préférence au printemps après la floraison.
    NB : Son nom Skimmia  aurait pour origine son nom commun en japonais 'shikimi' (mijama-shikimi), c'est aussi le nom de l'état du Sikkim situé au nord-est de l'Inde, dans l'ouest de l'Himalaya entre l'état du Népal et le Bhoutan.
    Ce genre rustique comprend une douzaine d'espèces de petits arbres ou arbustes mellifères, persistants, aux fleurs à 4 ou 5 pétales, mêmes nombres d'étamines, tous originaires de Sibérie orientale, de l'est et de l'ouest de l'Himalaya, du Japon et de l'îleTaïwan, en zones tempérées.
    La skimmia est idéale pour animer en hiver les massifs, bordures des jardins frais et ombragés ou simplement dans des potées, les cultivars sont souvent vendus comme des plantes d'appartements (la liste s'affiche dans la colonne à droite).
    Parmi les variétés et cultivars citons :
    Skimmia japonica Thunb. f. repens  (Nakai) Hara, synonyme Skimmia repens  Nakai, présent au Japon en altitude sur l'île d'Hokkaido, de Honshü sur les monts Chugoku dans la région d'Hiroshima, Shikoku, Kyushu et en Russie dans les forêts mixtes et la taïga au sud de l'île Sakhaline, l'île Moneron et les îles Kouriles, 30 à 50 cm de haut, feuillage lancéolée vert moyen, boutons floraux rose pâle, localement floraison blanche courant mai-juin.
    Skimmia japonica  Thunb. subsp. reevesiana  ( Fortune ) N.P.Taylor & Airy Shaw, synonymes Skimmia reevesiana  R. Fortune, Skimmia fortunei  Mast., une sous espèce découverte en Chine par Robert Fortune vers 1848, qui crut se trouver face à une espèce de houx (c'est pour cela qu'il fut nommé alors Ilex reevesiana), haut d'environ 70 cm avec un port compact et plus étalé avoisinant 1m, au feuillage vert moyen, nervure plus claire, les jeunes tirant sur le vert rougeâtre, floraison parfumée plus tardive courant avril-mai, pétioles sont rougeâtres.
    Skimmia japonica  Thunb. subsp. reevesiana  'Ruby King', une variété hermaphrodite, 1m à 1.30 m, floraison courant avril-mai, fructification rouge vif.
     courant mars Skimmia japonica 'Rubella' Skimmia japonica  Thunb. subsp. reevesiana  'Robert Fortune'*, introduite en Angleterre pour la première fois dans le courant de 1849, une variété hermaphrodite qui se distingue par un feuillage plus clair.
    Skimmia japonica  Thunb. subsp. reevesiana  'Rogersii' commercialisée aussi sous le nom de Skimmia x rogersii  Mast., un sujet femelle de petite taille 75 à 90 cm en tout sens, floraison blanche, baies ovoïdes d'un rouge éclatant recherchée pour les rocailles et les massifs bas, utilisé en couvre-sol, photo 3.
    Skimmia japonica  'Bowles Darf' environ 1 m de haut, très florifère.
    Skimmia japonica  'Bronze Knight' sujet mâle, on raconte que les sujets mâles ont des fleurs plus parfumées, mais là les avis sont partagés, donc à vous de vous faire votre idée.
    Skimmia japonica  'Emerald King', jeune feuillage vert moyen virant au vert émeraude, panicules pyramidales à tiges rougeâtres de boutons floraux d'un blanc verdâtre lavé de pourpre, fleurs blanches.
    Skimmia japonica  'Fragrans Cloud', commercialisée sous le nom de Skimmia laureola  'Fragrans Cloud', un sujet mâle de 80 à 90cm de haut, pour un étalement avoisinant les 1.20m, feuillage vert foncé marginé de crème, tiges d'un brun rougeâtre, floraison courant avril-mai.
    Skimmia japonica  'Fructo Albo' d'environ 2m de haut pour un étalement de 2 à 3m, au feuillage vert foncé, floraison blanche très parfumée et fructification blanche.
    Skimmia japonica  'Godrie's Dwarf', cultivar nain de 50 à 60 cm de haut, feuillage vert sombre marge plus claire, dès l'automne larges panicules pyramidales de boutons rosés sur des tiges rougeâtres, courant avril-mai fleurs blanches.
    Skimmia japonica  'Keessen', au jeune feuillage d'un vert acide virant au vert émeraude, panicules à tiges d'un vert rougeâtre, boutons floraux d'un blanc rose foncé, fleurs blanches.
    Skimmia japonica  'Kew White' environ 1.20m de haut, très recherchée pour ses drupes blanches qui contrastent en hiver sur un feuillage assez étroit vert sombre, bouquets pyramidales de fleurs d'un blanc ivoire courant avril-mai.
    Skimmia japonica  ‘Macrophylla’ un sujet mâle, à grandes et larges feuilles ovales.
    Skimmia japonica  'Marlot', une obtention d'origine belge de Benoît Choteau, un sujet mâle au feuillage vert foncé, se caractérise par des boutons floraux virant au rouge, abondante floraison parfumée courant avril.
    Skimmia japonica  'Magic Marlot', obtention de Benoît Choteau, primé à Courson en 2008 au feuillage gris-vert marginé de crème, limbe pouvant être partiellement lavé de crème, très florifère, boutons floraux rose foncé.
    Skimmia japonica  Skimmia japonica  'Mystic Marlot', 60 cm x 45 cm, au feuillage étroit, marginé de crème nervure médiane crème également, Skimmia japonica  'Nymans' primée par la RHS*, au port compact, étalé, 0,80 men tout sens, feuillage étroit vert acide brillant, floraison printanière en avril-mai, drupes d'un éclatant rouge vif.
    Skimmia japonica  'Rubella', primée par la RSH, un sujet mâle de 1 à 1.50 m de haut pour 1.20 de large, se caractérise par des tiges pourprées, un feuillage vert foncé lavé de rouge en hiver marginé de rouge, panicules en pyramides ovoïdes lâches, boutons floraux d'un beau rouge grenat, courant février-mars, fleurs d'un blanc rosé très parfumées sur des pétioles d'un rouge pourpré, drupes rouges en automne, photo 2.
    Skimmia japonica  'Rubinetta', sujet mâle d'environ 1m de haut, panicules d'un brun rougeâtre, boutons floraux d'un rose foncé, floraison d'un blanc crème courant mars.
    Skimmia japonica  'Olympic Flame', au feuillage assez large vert foncé, drupes d'un beau rouge vif.
    Skimmia japonica  'Theresa', une obtention anglaise de Nottcuts, de petite taille entre 50 et 60 cm de haut, adapté aux expositions plus ensoleillées et la culture en pot, boutons floraux d'un blanc-crème.
    Skimmia japonica  'Snow White, aux panicules assez lâches, boutons floraux d'un blanc crémeux.BR> Skimmia japonica  'Variegata', au feuillage marginé de blanc.
    Skimmia x confusa  'Kew Green', cette Skimmia confuse a été primée par la RHS, un sujet mâle issu de croisement entre Skimmia japonica  et Skimmia anquetilia . très trapu, compact 0.50cm à 1m en tout sens aux panicules très denses, floraison très parfumée courant mai
    Skimmia x foremanii  H.Knight est issue de croisement entre Skimmia japonica subsp. japonica  et Skimmia reevesiana  recherchée pour sa belle fructification rouge vif.
    skimmia reevesiana courant avril Skimmia x intermedia   elle est aussi issue de croisement entre Skimmia japonica subsp. japonica  et Skimmia reevesiana  recherchée pour sa belle fructification rouge foncé.
    Les autres espèces du genre :
    Skimmia anquetilia  N.P.Taylor & Airy Shaw, synonymes Anquetilia laureola  Dcne, originaire de l'ouest de l'Himalaya, arbuste buissonnant d'environ 2m de haut.
    Skimmia arborescens  T.Anderson ex Gamble, originaire de l'est de l'Himalaya dont Népal et Sikkim et Indes orientales, petit arbre de 10 à 15m de haut.
    Skimmia arisanensis  Hayata, synonyme Skimmia japonica  Lindl. var. arisanensis   ( Hayata ) T.Yamaz. présent sur l'île de Formose.
    Skimmia arunachalensis  Goel & Mehrotra, découvert en 1989, originaire du nord-est de l'Inde dans l'état de l'Arunachal Pradesh (limitrophe avec le Bhoutan).
    Skimmia distincte-venulosa  Hayata, synonyme Skimmia japonica  Thunb. var. distincte-venulosa  ( Hayata ) C.E.Chang , se rencontre sur l'île de Formose (Taïwan).
    Skimmia euphlebia  Merr., synonyme Skimmia japonica  Thunb. var. euphlebia  (Merr.) N.P.Taylor, se rencontre en Chine, province de Guangzhou (Canton).
    Skimmia foremanii  H.Knight.
    Skimmia formosana  C.E.Chang, originaire de Taïwan, découvert en 1977.
    Skimmia hainanensis  C.C.Huang, comme son nom l'indique originaire du sud de la Chine sur l'île de Haïnan, découvert en 1958
    Skimmia intermedia  Carrière donné pour synonyme de Skimmia japonica  Skimmia kamengensis  Goel & Mehrotra, découvert en 1989, originaire du nord-est de l'Inde dans l'état de l'Arunachal Pradesh
    Skimmia kwangsiensis  C.C.Huang, originaire du sud de la Chine, province autonome du Guangxi (limitrophe avec le Vietnam).
    Skimmia laureola  Siebold & Zucc. ex Walp, originaire de l'ouest de l'Himalaya, moins de 1m, floraison jaune pâle, fructification rouge en forme d'olive.
    Skimmia lutchuensis  Nakai, synonyme Skimmia japonica  Thunb. var. lutchuensis  (Nakai) T.Yamaz., présent uniquement sur les îles Ryükyü.
    Skimmia melanocarpa  Rehder & E.H.Wilson, donné pour synonyme de Skimmia laureola  ( DC. ) Decne. subsp. lancasteri   N.P.Taylor présent en Chine et au Sikkim, recherchée pour sa fructification noire en forme d'olive.
    Skimmia multinervia  C.C.Huang , synonyme Skimmia laureola  (DC.) Decne. subsp. multinervia  (C.C.Huang) N.P.Taylor & Airy Shaw, se rencontre en Chine dans les provinces du Sichouan et au Yunnan, se distingue par uen floraison tirant sur le jaune pâle.
    Skimmia orthoclada  Hayata, se rencontre sur l'île de Formose (Taïwan).
    Skimmia philippinensis    Masam., comme son nom l'indique se rencontres aux Philippines, île de Luzon.
    Skimmia repens  Nakai, au Japon.
    Skimmia rubella  Carrière, se rencontre en Chine.
    Skimmia rugosa  Makino, se rencontre au Japon
    Skimmia wallichii  Hook.f. & Thomson ex Gamble, présent au Népal et au Sikkim.

    Annotations :
    * Skimmia japonica  Thunb. subsp. reevesiana  'Robert Fortune' fut découvert par Robert Fortune, dans une pépinière de la région de Shanghai en provenance de l'est de la Chine, au sud de la province de Anhui, dans la chaîne montagneuse de Huang Shan, la célèbre Montagne jaune.
    * RHS the Royal Horticultural Society, La Société royale d'horticulture, fondée à Londres 1804.
    nmauric©07/06/2000, nmauric18 nov 2009 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.

Skimmia japonica 'Rubella

un compteur pour votre site