Allium schoenoprasum  - Ciboulette, Civette, Brelette
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Ciboulette, connue aussi sous le nom de Ciboule (nom donné aussi à Allium cepa ), Cive, Civette, Brelette ou encore Appétit et Fausse échalote, nommé par les anglophones 'Chive'.
    Nom latin : Allium schoenoprasum  L.
    famille : Amaryllidaceae.
    catégorie : vivace bulbeuse aromatique attention peut être toxique pour les chevaux.
    feuillage : creuse, ronde, vert gris.
    port : touffe dressé.
    floraison : de la fin du printemps à l'été selon climat en inflorescences sphériques (2 à 3cm) de petites fleurs bisexuées, aussi comestibles, il est préférable de les supprimer pour éviter la montée en graines.
    couleur : lilas pourpré à rose vif pour le cv 'Forescate'.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0.15 à 0.3 m.
    plantation : en prenant soin d'enfoncer les bulbilles à environ 5 cm de profondeur en les regroupant par 5 ou 6 tous les 10 à 15cm.
    multiplication : par semis en recouvrant légèrement (pour la récolte, patienter au moins 1 année) ou par division des touffes au printemps, courant mars-avril.
    La division s'effectue de préférence tous les deux ou trois ans pour rajeunir les touffes.
    sol : léger, riche, humide et bien drainé de préférence PH 6 à 7.
    exposition : soleil, un peu ombragé.
    zone : 5 - 10.
    origine : Asie septentrionale (dont Chine) et Europe occidentale.
    entretien : pour favoriser la croissance rabattre régulièrement au ras du sol même si vous ne la consommer pas.
    NB : Son nom Allium  qui désigne le genre en latin comprenant les aulx, les oignons et les poireaux, aurait pour origine "all' un mot celtique signifiant brûlant et son nom spécifique schoenoprasum  vient du grec 'schoinos' mot qui désigne un espèce similaire au jonc juncus et de 'prason' qui signifie semblable, similaire, faisant allusion à la similitude des feuilles. Ce genre comprend environ 750 espèces de bisannuelles et de vivaces bulbeuses, originaires des zones tempérées de l'Asie, de l'Afrique du Nord et Amérique du Nord (112 espèces) dont certaines sont comestibles.
    A cultiver au potager ou au jardin dans les massifs, mixed-borders, plates-bandes et rocailles ou simplement dans des potées, il s'utilise également dans le confection de bouquets.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Allium schoeprasinum
    photo © Florenligne
    Allium aflatunense  B. Fedtsch, Ail d'Asie Mineure, connu sous le nom d'Ail d'ornement, consulter sa fiche.
    Allium bulgaricum  Prodan, Ail de Bulgarie, consulter sa fiche.
    Allium christophii Trautv.,Ail Perse, Ail Christophi, Étoile de Perse (nommé par les anglophones 'Star of Persia'), consulter sa fiche.
    Allium giganteum  Regel, Ail géant d'Asie, consulter sa fiche.
    Allium moly  L., Ail d'Espagne, Ail doré, consulter sa fiche.
    Allium  'Mont Blanc', Ail 'Mont Blanc', ail géant, consulter sa fiche.
    Allium neapolitanum  Cir., Ail de Naples, Ail blanc, consulter sa fiche.
    Allium aflatunense  'Purple Sensation' ou Ail Pourpre 'Sensation', consulter sa fiche.
    Allium schoenoprasum  L., Ciboulette commune, consulter sa fiche.
    Allium schubertii  Zucc., Ail de Schubert, consulter sa fiche.
    Allium ursinum  L, Ail des ours, consulter sa fiche.
    Allium tuberosum  Rottler ex Spreng, Ciboulette tubéreuse, Ciboulette chinoise, Ail tubéreux, consulter sa fiche.
    Allium vineale  'Hair', Ail chevelu, cv 'Hair', consulter sa fiche.
    Liste des autres espèces de bulbeuses présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    Annotations :
    * Linné : Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, botaniste-naturaliste suédois à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe latins, désignant le genre suivi du nom de l ’espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale. Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigna à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle,a reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressémentes.
un compteur pour votre site