Saraca indica  - Saraca de l'Inde, Ashoka de l'Inde
Portail de Jardin ! L'Encyclopédie


    Nom commun : Saraca de l'Inde, en sanskrit Ashoka, localement Jonesia Asoka, nommée par les anglophones 'Ashoka Tree, Sorrowless tree.'
    Nom latin : Saraca indica  L., synonymes Saraca declinata  (Jack) Miq.
    famille : Caesalpiniaceae (Légumineuse)
    catégorie : arbre au tronc court à l'écorce lisse d'un brun gris, ramures retombantes
    port : dressé, évasé, arrondi.
    feuillage : persistant, brillant vert franc à vert foncé,aux nervures fortement marquées lui donnant un aspect gaufré, ondulé. Grandes feuilles opposées obovales-elliptiques au port pendant pourvu d'un court pétiole. Bourgeons foliaires rouges.
    floraison : longue quasiment toute l'année avec un pic courant janvier-février, nectarifére visitée par les abeilles et par les papillons. Grappes de petites fleurs tubulaires à 4 lobes ovales et longues étamines saillantes.
    couleur : jaune à jaune orangé virant avec le temps à l'orange, rouge orangé.
    fruits : gousses.
    croissance : rapide, moyenne, lente.
    hauteur : 6 à 10 m dans son milieu naturel.
    origine : Inde, présent en Australie.
    NB : son nom local d'asoka signifie 'sans peine, sans douleur' faisant référence à son écorce aux propriétés médicinales. La légende raconte que le Bouddha Sakyamuni, fondateur de la religion bouddhiste serait né sous son couvert, il est dédié à Rama, symbole de l'amour.
    Ses fleurs servent d'offrande lors des cérémonies religieuses et les femmes y consomment les boutons floraux.
    Propriétés et utilisations :
    L'Asoka fait partie de la pharmacopée ayurvédique destinée aux femmes agissant sur l'utérus, avec des propriétés astringentes, hémostatiques, sédatives et toniques, surtout une décoction d'écorce qui contient des oestrogèniques dont le kétostérol qui agit sur les dysménorrhées et qui arrête les saignements utérins et ceux des hémorroïdes.
    Les fleurs fraîches sont prescrites pour traiter les dysenteries hémorragiques.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    - nmauric & rgautier©13/07/2005- Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site