Boehmeria spp.  - Boehmerie, Ramie, Ortie de Chine
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Photos C. Baral © Démons & Merveilles
    Nom commun : Boehmerie (se prononce Beumerie comme mer), Ramie ou Ortie de Chine où elle est connue sous le nom de 'Zhu ma shu', nommé par les anglophones 'False nettle' 'Chinese Nettle'.
    Nom latin : Boehmeria   spp. Jacquin*.
    famille : Urticaceae (Boehmerieae).
    catégorie : vivace herbacée .
    port : érigé.
    feuillage : caduc. Feuilles opposées, simples, entières, à marge dentée ou crénelée. Largement dentées à l'ouverture elles s'élargissent jusqu'à presque pouvoir s'inscrire dans un cercle d'où le nom de cylindrica  pour l'une d'entre elles. Elles sont épaisses, gaufrées, recouvertes d'un doux duvet de poils blancs non urticants. Au revers, réseau de nervures claires très en relief, pétioles pouvant être stipulés et tiges souvent rougeâtres. Jeunes pousses souvent cuivrées.
    floraison : en été, grappes axillaires de fins chatons de minuscules fleurs unisexuées réunies en glomérules.
    couleur : glomérules de fleurs apétales regroupées en épis denses crème verdâtre, certaines espèces rosée.
    fruits : akènes.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0.60 à 0.80 m.
    plantation : à l'automne ou au printemps.
    multiplication : par division des touffes et des racines rhizomateuses.
    sol : fertile, frais. Aime les sols riches en azote.
    emplacement : mi-ombre lumineuse, ombre partielle.
    entretien : rabattre les tiges sèches en début d'hiver. Ni maladie, ni prédateur.
    zone : 8a, tolère allègrement - 10° plusieurs jours de suite.
    origine : est de l'Asie en zone tempérée.
    NB : Le genre Boehmeria  est dédié à George R. Boehmer* qui fut le premier à en faire la description. Il comprend environ 65 espèces d'arbustes, d'arbrisseaux et vivaces herbacées monoïques ou dioïques, originaires des zones tropicales et subtropicales du globe dont 25 espèces présentes en Chine. Un genre à la nomenclature complexe et l'identification incertaine, qui ont fait que les rares espèces présentées et vendues l'étaient dans la plupart des cas, sous une dénomination erronée.
    Le nom commun de Ramie vient du nom latin 'Ramium' qui pour certaines espèces fait partie des synonymes.
    Au jardin les plus grandes s'utilisent dans les massifs à l'ombre mélangées à d'autres grandes vivaces ou carrèment au fond des massifs.
    Quelques autres espèces :
    Avec la longue liste des synonymes pour clarifier les choses.
    Boehmeria caudata  Sw., synonymes Boehmeria ampullacea  Kunth, Boehmeria arborescens  Gardner, Boehmeria caudata var. arborescens  (Gardner) Wedd., Boehmeria caudata var. arguta  (Mart. ex Miq.) Wedd., Boehmeria flagelliformis  Liebm., Boehmeria guatemalensis  Gand., Boehmeria palmeri  S.Watson, Boehmeria peruviana  Blume, Boehmeria petiolaris  Kunth, Boehmeria scabrella  Blume, Boehmeria sordida  Rusby, Boehmeria tenuistachys  Rusby, Procris caudata  Poir., Ramium caudatum  Kuntze,Utilisée en phytothérapie pour ses propriétés veinotoniques, vasculoprotectrices.
    Boehmeria cylindrica  (L.) Swartz, synonymes Boehmeria atrovirens  Gand., Boehmeria austrina  Small, Boehmeria cylindrica  (L.) Willd., Boehmeria cylindrica var. brachystachys  Wedd., Boehmeria cylindrica f. cuneata  F.Seym., Boehmeria cylindrica var. drummondiana  (Wedd.) Wedd., Boehmeria cylindrica var. elatior  Wedd., Boehmeria cylindrica var. genuina  Wedd., Boehmeria cylindrica var. gymnostachya  Wedd., Boehmeria cylindrica var. littoralis  (Sw.) Wedd., Boehmeria cylindrica var. phyllostachya  (Miq.) Wedd., Boehmeria cylindrica var. scabra  Porter, Boehmeria cylindrica var. tenerrima  Blume, Boehmeria dasypoda  Miq., Boehmeria decurrens  Small, Boehmeria drummondiana  Wedd, Boehmeria elongata  Fisch. ex Hornem., Boehmeria florida  Miq., Boehmeria lateriflora  Muhl. ex Willd., Boehmeria littoralis  Sw., Boehmeria longifolia  Gand., Boehmeria phyllostachya  Miq., Boehmeria phyllostachya f. glabrior  Miq., Boehmeria scabra  (Porter) Small, Duretia cylindrica  Gaudich., Duretia palustris  Gaudich., Gymnogyne elongata  Didr., feuilles larges ovales lancéolées. Noter que sous ce nom on trouve sur le Web des photos d'une espèce à larges feuilles ovales pointues (!) et fleurs regroupées en "chapelet". Il s'agit d'une autre espèce.
    Boehmeria grandis  (Hook. & Arn.) A. Heller, synonymes Boehmeria stipularis  Weddell, Urtica grandis  Hook. & Arn., Ortie d'Hawaii, localement nommée 'Akolea', présente au Texas connue sous le nom de Hawai'i false nettle', grandes feuilles ovales finement dentées. Tiges et nervures sont rougeâtres. Voir photo © University of Hawaii)
    Boehmeria japonica  (L.f.) Miq., originaire du Japon, présente en Chine, une exubérante de 1,50 à 1,80m de haut, feuilles gaufrées, rondes faiblement cordiformes acuminées marge fortement dentelée d'un vert foncé, pétiole rougeâtre, très longues inflorescences blanches. Automne 2012, primée à St-Jean-de-Beauregard ( 91940 Essonne au sud-ouest de l'Île-de-France). Elle a longtemps été commercialisée sous le nom Boehmeria platanifolia.
    Boehmeria x kiusiana  Satake. que l'on trouve sans x, originaire du Japon, 1m de haut, grandes feuilles ovales, marge régulièrement crenelée, effilée en pointe.
    Boehmeria macrophylla  D. Don, nom illégal aujourd'hui Boehmeria penduliflora  Wedd. ex D. G. Long : Bois de source. Feuilles larges lancéolées gaufrées, avec un acumen très pointu, tiges dressées rougeâtres. Himalaya (Pakistan, Inde, Népal, Bouthan, Ceylan) serait donc similaire à celle que l'on trouve à la Réunion.
    Boehmeria nipononivea  Koidz serait un basionyme de Boehmeria nivea  Gaudich. var. nipononivea  (Koidz.) W.T.Wang, originaire du sud du Japon et présent en Chine au sud de la province du Yunnan, les provinces côtières du Fujian et Guangdong et plus à l'est au sud de la province du Anhui, dans la pharmacopée locale réputée être fébrifuge et prescrite pour traiter les infections urinaires.
    Boehmeria nivea  (L.) Gaudich., synonymes Boehmeria candicans  Hassk., Boehmeria frutescens var. concolor  (Makino) Nakai, Boehmeria frutescens var. viridula  (Yamam.) Suzuki, Boehmeria nipononivea  Koidz., Boehmeria nivea var. candicans  Wedd., Boehmeria nivea f. concolor  (Makino) Kitam, Boehmeria nivea var. concolor  Makino, Boehmeria nivea subsp. nipononivea  (Koidz.) Kitam., Boehmeria nivea f. nipononivea  (Koidz.) Kitam., Boehmeria nivea var. nipononivea  (Koidz.) W.T.Wang, Boehmeria nivea var. tenacissima  (Gaudich.) Miq., Boehmeria nivea var. viridula  (Yamam.) S.S.Ying, Boehmeria nivea var. viridula  Yamam., Boehmeria tenacissima  Gaudich., Boehmeria thailandica  Yahara, Boehmeria utilis  Dubard, Urtica nivea  L., Ramium niveum  (L) Small : Ramie blanche, Herbe de Chine. Autre membre non piquant de la famille des orties, le plus connue du genre. Arbuste ramifié à feuilles ovales dentées vraiment effilées en pointe, vertes à revers feutré de poils blanchâtres. La Ramie blanche fut utilisée en Chine dès le IVe siècle pour la fabrication du papier, aujourd'hui encore on la cultive aux Indes, en Afrique du Nord et dans les régions tropicales d'Amérique de façon à n'obtenir que des tiges dont le liber produit des fibres soyeuses et résistantes. Ces tiges composées essentiellement de fibres cellulosiques font aussi un excellent fourrage, voir photo© Plantsystematics.org
    Boehmeria pannosa  Nakai & Satake, synonyme Duretia pannosa  (Nakai & Satake) Nakai., Boehmerie guenille, 'pannosus' veut dire couvert de guenilles, vétu de haillons, originaire du sud de la Corée présente en bord de mer sur la plage, environ 1m de haut, feuilles larges obovales à marge crénelée et pétiole stipulé, inflorescences dressées (10 à 15cm) d'un blanc verdâtre.
    Boehmeria platanifolia  (Franch. & Sav.) C.H.Wright, synonymes Boehmeria japonica  var. platanifolia  (Franch. & Sav.) Maxim., Boehmeria longispica var. platanifolia  Franch. & Sav., Duretia platanifolia  (Franch. & Sav.) Nakai, Ramie à feuilles de platane, son identification est sujette à révision, 50 à 90cm en tout sens, feuilles arrondies à marge dentelée, (photo du bas), en été floraison d'un blanc verdâtre en longs châtons hirsutes dressés, base des pétioles pourpre16:55 23/03/2013.
    Boehmeria penduliflora  Wedd. ex D. G. Long, synonymes Boehmeria densiflora var. penduliflora  (Wedd. ex D.G.Long) Acharya & Yonek., autrefois de Boehmeria macrophylla  D. Don, nom illégal : Bois de chapelet. Arbuste pionnier poussant sur les coulées de lave. Longues feuilles lancéolées rugueuses. La Réunion.
    Boehmeria spicata  (Thunb.) Thunb., synonymes Boehmeria spicata var. akari  Blume, Boehmeria spicata var. microphylla  Nakai & Satake, Boehmeria spicata var. tenera  Blume, Boehmeria tricuspis var. unicuspis  Makino, Boehmeria tricuspis var. unicuspis  Makino ex Ohwi, Duretia spicata  (Thunb.) Nakai, Urtica spicata  Thunb. : Larges feuilles gaufrées profondément dentées. Asie tropicale.
    Boehmeria stipularis  Wedd, non reconnu par The plant Liste, originaire de l'archipel des Mascareignes nommé Bois de source, Bois de Baume, Ortie chapelet. Arbuste ou touffe herbacée à larges feuilles dentées, ovales à cordiformes. La Réunion.
    Boehmeria urticaefolia  L. : Bois de source, Persil marron. Espèce endémique des Mascareignes à feuilles d'orties, larges et dentées. Elle pousse en altitude sur les rochers et est recherchée pour ses propriétés médicinales : la tisane d'écorce et de racines est diurétique.
    Boehmeria tricuspis  (Hance) Makino , synonymes Boehmeria tricuspis  (Hance) Mak. var. unicuspis  Mak., Boehmeria gracilis  C. H. Wright, Boehmeria maximowiczii  Nakai & Satake, Boehmeria platanifolia  Franch. & Sav., Boehmeria paraspicata  Nakai ex H. Hara, Boehmeria platanifolia var. sylvestrii  Pamp., Boehmeria platanifolia var. tricuspis  (Hance) Matsum., Boehmeria platyphylla var. tricuspis  Hance, Duretia paraspicata  (Nakai), Ramie à petites écailles, présente en Chine, Corée et Japon, entre 0,50 et 1m de haut, feuilles gaufrées, obovales acuminées à marge en dents de scie panicules pendantes pendantes d'un rose-rouge.

    Annotations :
    Boehmer abréviation botanique Boehm., professeur de botanique et d'anatomie allemand George Rudolf Boehmer* (1723-1803), il fut en charge du Département de botanique et d'anatomie. Un autre genre, de la famille des mûriers lui a aussi été dédié Boehmeriopsis  (Moraceae) et 18 espèces ont été nommées boehmeri, boehmeriifolia  ou boehmeriifolium  et boehmerioides .
    *The plant List liste réalisée à partir des données croisées entre les jardins botaniques royaux de Kew et le jardin botanique du Missouri, il en résulte 347 noms répertoriés, retenus 95, synonymes inclus.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site