Haworthia fasciata  - Haworthie à bande
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Haworthie à bande, Haworthia à bande, nommée par les anglophones 'Zebra Plant'.
    Nom latin : Haworthia fasciata  Haworth.
    famille : Liliaceae.
    catégorie : vivace succulente en rosette basale, spiralée à courte tige.
    port : érigé, évasé.
    feuillage : persistant, vert foncé, lisse sur le dessus. Petites feuilles (3 - 4 cm) charnues, imbriquées, pointues en forme de lance, au revers pointillé transversalement de blanc (mamelons).
    floraison : en été. Au centre de la rosette sur de fines tiges (30 cm environ), racèmes de petites fleurs tubulaires à 6 pétales enroulées.
    couleur : blanc strié de roug brunâtre.
    croissance : lente.
    hauteur : 9 cm environ pour 8 à 10 cm de diamètre.
    multiplication : par semis, bouture de feuille ou séparation des rejets latéraux, de préférence au printemps ou en automne (attendre quelques jours avant de les planter).
    sol : mélange pour cactées ou terreau mélangé avec une terre argileuse et du sable.
    emplacement : pas de soleil direct, mais de la lumière. Le plein soleil provoque des taches rougeâtres (brûlures).
    zone : 9 - 11. Conserver en hiver à une température de 10 - 12°C.
    origine : endémique à l'Afrique du Sud dans province du Cap.
    entretien : il demande très peu d'arrosage. Durant la période de croissance (mars-août), effectuer si nécessaire un apport d'engrais, maintenir le substrat sec en hiver.
    NB : ce genre est dédié au botaniste-entomologiste, anglais Adrian Hardy Haworth (1767–1833), collectionneur et expert en plantes grasses, à qui l'on doit entre autre les premières descriptions de plusieurs genres tel que Notocactus, son nom spécifique fasciata  vient du latin 'fasciatus' et 'fascia' qui signifie bande.
    Il comprend environ 150 espèces de vivaces succulentes de petites tailles, originaires d'Afrique du Sud, elles sont souvent confondues avec Gasteria  ou Aloes.
    Propriétés et utilisations :
    Certains Haworthia  sont utilisés dans la pharmacopée traditionnelle en Afrique du Sud, mais les propriétés médicinales ne sont pas dévoilées afin de protéger les droits des autochtones sur les ressources naturelles face aux laboratoires.
    Quelques autres espèces :
    Haworthia attenuata Haw. aux feuilles pourvues de pustules blanches.
    - Haworthia bolusii Baker : rosette très refermée, feuilles pourvues de barbes.
    - Haworthia glabrata Baker: feuilles ayant des sortes de protubérances blanches.
    - Haworthia limifolia Marloth, originaire de la province du Cap, feuilles triangulaires, vert foncé avec des bandes transversales. Dans son milieu naturel il est en voie de disparition, car il fait partie de la pharmacopée traditionnelle des Zoulous (Umathithibala), de plus ils lui attribuent des pouvoirs contre les maléfices. On le voit souvent planté aux abords des habitations.
    - Haworthia reinwardtii  (Salm-Dyck) Haw.: forme un petite colonne dressée, feuilles très courtes pourvues de griffe, pointillées irrégulièrement.
    - Haworthia retusa  Duval, originaire de la province du Cap, rosette sans tige, feuilles triangulaires, larges à l'extremité, lisses, marges bordées de petites dents, photo du bas.
    - Haworthia ternera  Poelln., aux feuilles pourvues de barbes.
    - Haworthia truncata  Schonl.,aux feuilles tronquées en éventail faisant penser aux plantes cailloux.
    - nmauric© 16/11/2003 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site