Xanthium strumarium  - Lampourde aux écrouelles
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Lampourde, lampourde aux écrouelles, Lampourde antiscrofuleuse, Lampourde glouteron, Herbe aux écrouelles, Petite bardane, nommé par les anglophones 'Rough Cocklebur'.
    Nom latin : Xanthium strumarium  L., donné pour synonymes de Xanthium echinatum  Murr, Xanthium italicum  Moretti, Xanthium occidentale  Bertoloni Bentham, Xanthium vulgare  Lamarck
    famille : Compositae.
    catégorie : annuelle monoïque, pubescente à tiges cannelées.
    port : buissonnant, dressé et étalé.
    feuillage : vert moyen à vert de gris, pubescent, rugueux. Feuilles (10 à 15 cm) alternes triangulaires pourvues de 3 à 5 lobes anguleux à marge irrégulièrement dentée, la base peut être en forme de coeur, pétiole pouvant être rougeâtre.
    floraison : fin du printemps à début de l'automne (juin-septembre). Réunies en capitules axillaires et terminales, les femelles pistillée réunies par deux enchâssées dans un involucre épineux (2 cm) pourvue de deux bec aigus, qui s'accroche aux toisons, laines et cheveux. Les mâles globuleuses positionnées au-dessus des femelles, elles ont une corolle tubulaires à 5 lobes et 5 étamines.
    couleur : verdâtre.
    fruits : akène logée dans les deux compartiments inégaux de l'involucre, toxiques.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.30 à 1m pour un étalement identique.
    multiplication : par semis au printemps
    sol : indifférent.
    emplacement : soleil.
    zone : 9 - 11
    origine : sud-est et sud ouest de l'Europe, Afrique du nord et ouest de l'Asie dans les décombres et lieux incultes, classée dans les mauvaises herbes pouvant être envahissante.
    NB : Son nom Xanthium vient du latin et du grec 'xanthos' où il désigne déjà le genre mais aussi la couleur jaune blond, faisant référence à ses propriétés tinctoriales qui était surtout autrefois employée pour teindre les cheveux en blond, et son nom commun Lampourde vient du latin 'lappa' qui désigne la bardane, un nom commun datant du 16 éme siècle d'origine provençale 'lapardo', en occitan 'lampardo'.
    Propriétés et utilisations :
    Les feuilles et les akènes fraîches sont toxiques pour le bétail, contiennent du xanthostrumatoside. La lampourde était autrefois prescrite pour traiter la scrofule et les dartres, elle a des propriétés antibactériennes (xanthumine), astringentes et hémostatiques. Dans la pharmacopée européenne elle entre dans la composition de médicament broncho-dilatateur prescrit pour traiter certaines maladies respiratoire et l'asthme.
    Les trois espèces du genre sont utilisées en teinture mère en homéopathie.
    Dans la pharmacopée traditionnelle chinoise 'Cang er Zi' (Xanthii fructus ou Xanthium sibiricum  Patrin) est prescrit associé à d'autres plantes pour traiter les douleurs rhumatismales, les céphalées, et les crises de sinusites. En usage externe prescrite pour traiter diverses dermatoses.
    Dans les années soixante, les capsules servaient à confectionner des fléchettes agrémentées de figurines en papier mâché (poireaux, navets), projectiles qui s'accrochaient aux vêtements et s'emmêlaient dans les cheveux longs.
    Xanthium macrocarpum  DC., Lampourde à grand fruits.
    Xanthium spinosum  L., Lampourde épineuse, photo ci-contre, pourvue à la base des feuilles d'une épine jaune trifurquée, les involucres sont dépourvus de becs. Elle était autrefois recommandée pour traiter la rage et prescrite aussi pour ses propriétés diurétiques et sudorifiques, voir photo grand format
    ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Jardin! L'Encyclopédie
un compteur pour votre site