Iris pallida  - Iris pâle
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Iris pâle nommé par les anglophones 'Sweet Iris, Dalmatian Iris'.
    Nom latin : Iris pallida Lam.*, synonymes Iris illyrica Tomm. ex Vis., Iris dalmatica, Iris pallida subsp. illyrica (Tom.) Dykes., Iris pallida subsp. dalmatica Hort.*, Iris germanica L. subsp. pallida (Lam.) O. Bolòs & Vigo, à ne pas confondre avec Iris pallida  Ten., qui lui est synonyme de Iris florentina L. qui est un iris blanc.
    famille : Iridaceae.
    catégorie : vivace à rhizome.
    port : touffe dressée en éventail.
    feuillage : caduc, vert pâle à vert jade-bleuté pruineux. De longues feuilles étroites (50 x 3.5cm) rubanées, engainantes effilées en pointe.
    floraison : longue au printemps (avril-juin suivant le climat) au délicat parfum.
    Longue et fine tige florale pruineuse pourvue de bractées alternes, écailleuses parcheminées blanches, 3 à 6 fleurs formées de pétales largementspatulés pourvus de barbes, les supérieurs sont plus courts.
    couleur : bleu pâle à barbes blanches, les boutons floraux vrillés sont d'un bleu foncé.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0.80m à 1m, voire plus.
    plantation : à la fin de l'été, compter 8 à 9 par m².
    multiplication : semis de graines fraîches, autrement faire tremper les graines durant 48 h avant de semer puis, patienter au minimum une année, ou alors par divisions des rhizomes, en prélevant des morceaux muni d’un bourgeon terminal après la floraison. Comme pour les autres iris la division s'effectue seulement tous les 3 ou 4 ans.
    sol : ordinaire surtout bien drainé, aime le calcaire de plus parfaitement adapté à la sécheresse.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 4 - 10.
    origine : sud de l'Europe dont l'Adriatique (Bosnie, Croatie, Dalmatie et Slovénie), Afrique du Nord et Macaronésie, Asie Mineure présent jusqu'en Syrie.
    entretien : sans si vraiment nécessaire juste supprimer les fleurs fanées.
    Comme tous les iris, il est visité par les escargots, les limaces et certaines espèces de chenilles.
    NB son nom Iris vient du grec ou il désignait déjà le genre et désigne l'arc en ciel. Dans la mythologie grecque Iris, déesse aux ailes irisées, était la messagère des dieux de l'Olympe, qui secondait Héra; et pallida signifie pâle, blême.
    Ce genre comprenait 1246 noms d'espèces connus après révision en 2012 seulement 362 noms espèces ont été retenus et 820 synonymes. Des espèces de vivaces bulbeuses avec ou sans barbe et des vivaces rhizomateuses, originaires des zones tempérées de l'hémisphère nord.
    Idéale pour être utilisé dans les bordures et plates-bandes le long des allées des murs, dans les massifs, les rocailles pas trop loin des allées pour pouvoir profiter de son parfum
    A savoir, on peut l'utiliser sans problème dans la composition de bouquets frais.
    Propriétés et utilisation :
    Ses rhizomes comme celui de l'Iris de Florence sont recherchés car ils contiennent des substances aromatiques, les irones qui lui donnent un parfum de violette, on en extrait des huiles essentielles utilisées en aromathérapie, des résinoïdes pour aboutir à de l'absolute ou de la concrète, bien que très onéreuses elles étaient utilisées en parfumerie et cosmétologie, pour apporter en note de coeur conférant autrefois à nos parfums l'accord vert - floral - boisé raffiné et sensuel, hélas aujourd'hui remplacés par des substances chimiques dangereuses*.
    Lui aussi son rhizome séché est utilisé dans les pharmacopées traditionnelles pour ses propriétés astringente, diurétique, expectorante et sa poudre entre en cosmétologie dans la préparation de poudres et de talcs, il sert aussi à fixer les parfums, il suffit d'ajouter un peu de cette poudre dans vos pots pourris, ou encore comme autrefois l'utilisée comme condiment pour relevé la saveur des mets
    Parmi les cultivars citons :
    Ils sont recherché pour leur feuillage en éventail panaché toujours vers l'interieur, connus des anglophones sous le nom de 'Zebra iris'.
    Iris pallida  'Argenteo-Variegata' de plus petite taille aux feuilles vert-jade panaché de blanc, serait un peu plus fragile.
    Iris pallida  'Aureo-Variegata' de plus petites taille aussi aux feuilles vert-jade panaché de jaune très pâle.
    Iris pallida  'Variegata' aux feuilles panachées, fleurs d'un bleu-violet pâle barbes jaunes.
    Autres espèces ou hybrides présents dans l'Encyclopédie :
    Iris barbus  Iris hybrides nommé Iris d'Allemagne ou iris germanique, consulter sa fiche.
    Iris bulbeux  Iris ou Orchidée du pauvre, consulter sa fiche .
    Iris chamaeiris  Bertoli ou Iris des garrigues, consulter sa fiche.
    Iris cristata  Solander ex Ait., synonyme Neubeckia cristata  Alefeld., Iris crêté, Iris à crête, consulter sa fiche.
    Iris flavescens  Delile. ou Iris jaunissant : Consulter sa fiche
    Iris florentina  L. ou Iris de Florence, consulter sa fiche.
    Iris fœtidissima  L., synonyme Iris fœtida  Thunb nommé Iris fétide, Iris gigot ou Iris puant, consulter sa fiche.
    Iris hollandica  Hort. , Iris de Hollande, consulter sa fiche.
    Iris lutescens  Lamarck., Iris jaunâtre, Iris nain, consulter sa fiche
    Iris nigricans  Dinsm., Iris noir de Jordanie, consulter sa fiche
    Iris pseudacorus  L. ou Iris des Marais, consulter sa fiche .
    Iris pumila  Bertoli, Iris nain, Iris des garrigues, consulter sa fiche
    Iris reichenbachii  Heuft. Iris de Reichenbach, Iris des Balkans, consulter sa fiche
    Iris reticulata  M. Bieb., Iris réticulé, Iris Transcaucasien, consulter sa fiche.
    Iris ruthenica  Ker Gawler, synonymes de Iris caespitosa  Pall. ex Link ou Iris de Ruthénie, Iris Biélorusse, Iris de Russie, consulter sa fiche.
    Iris unguicularis  Poiret, synonyme Iris stylosa  Desf., appelé Iris d'Alger ou iris algérien, consulter sa fiche .
    Iris tingitana  Boissier & Reuter., appelé Iris de Tanger, Iris tangérois, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *Hort., abréviation de la nomenclature botanique qui vient du latin 'hortulanorum' qui signifie des jardiniers, qui désigne un horticulteur inconnu.
    *Lam., abréviation botanique pour le naturaliste-biologiste-botaniste français Jean Baptiste Antoine Pierre de Monnet de Lamarck (1744-1829), fondateur de la biologie, il en établi les principes théoriques, voir Philosophie zoologique (1809) où il met en place une nouvelle classification pour les animaux; il est considéré comme le plus grand botaniste de son temps, on lui doit un traité de botanique 'Encyclopédie méthodique' (1783-1793), il y énonce un principe fondamental sur l'évolution des animaux et végétaux qui sous l'influence de diverses conditions induisent des adaptations et modifications. Auteur 'Histoire des mollusques', ouvrage de référence dans la nomenclature des coquillages.
    *substances chimiques dangereuses, prendre le temps de lire l'enquête de Greenpeace 2005, Parfum de scandale sur la composition chimique d'eaux de toilette et eaux de parfum de marques parfois prestigieuses, contenant des phtalates et des muscs de synthèse. Télécharger l'enquête en format Pdf.
    natacha mauric © 15.04.2007 ® Jardin! L'Encyclopédie
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.




compteur web gratuit sans pub