Ranunculus asiaticus  - Renoncule des jardins, des fleuristes
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Renoncule d'Asie, Renoncule des jardins, Renoncule des fleuristes, Renoncule d'Orient, nommée par les anglophones 'Turban Buttercup', 'Persian Buttercup' ou 'Scarlet crowfoot'.
    Nom latin : Ranunculus asiaticus  L.*, synonymes Ranunculus asiaticus subsp. latilobus  Vierh., Ranunculus asiaticus subsp. tenuilobus  (Boiss.) Vierh., Ranunculus asiaticus var. tenuilobus  Boiss., Cyprianthe anemonoides  Spach, Cyprianthe asiatica  (L.) Freyn
    famille : Renonculaceae.
    catégorie : vivace à courts rhizomes (griffes) charnus.
    port : touffe rectiligne avec bouquet de feuilles basales.
    feuillage : vert franc, feuilles de la base divisées en 3-6 lobes trifides très découpés.
    floraison : été. Fleur solitaire simple, semi-double ou double à corolle en coupe évasée.
    couleur : blanc, jaune, rouge, pourpre ou encore orange, rose, uni, bicolore ou panaché.
    fruits : petites capsules.
    hauteur : 0.20 à 0.40m, certains hybrides et cultivars sont plus trapus 0.20 à 0.25.
    plantation : au printemps ou à l'automne selon climat tous les 10cm environ.
    multiplication : par semis à peine recouvert à l'automne (en place) ou au printemps, compter un bon mois et plus pour la levée avec un point d'interrogation pour la couleur et de la patience pour la floraison entre 1 et 3 ans, par division des griffes au printemps ou à l'automne. Pouvoir germinatif des graines de courte durée.
    sol : léger, riche frais et bien drainé. Pour une culture en pot un mélange de terre et de terreau.
    zone : 9 - 10, la griffe tolère aisément jusqu'à -10°C.
    origine : en altitude au sud de l'Asie Mineure dans une zone située entre l'Irak, la Syrie et la Turquie, autrefois nommée Cilicie et Lydie ( sur le plateau anatolien).
    emplacement : soleil, mi-ombre (soleil une partie de la journée).
    entretien : ne pas oubliez de les déterrer à l'automne.
    NB : Son nom Ranunculus  vient du latin 'rana' qui désigne la grenouille, faisant certainement référence au fait qu'un certain nombre d'entre elles aiment se développer dans des lieux humides voire détrempés comme les marais peuplés de grenouilles dont les têtards ressembleraient à ses fructifications, et son nom spécifique asiaticus  pour préciser son origine.
    Quelques graines furent rapportées de Syrie par les Croisés, mais ce n'est que plus de 400 ans plus tard qu'elle trouva enfin sa place dans les jardins d'Europe.
    Cette renoncule des jardins est idéale pour entrer dans la composition de mixed-borders, massifs, parterres, plates-bandes ou simplement dans des potées pour aussi terrasses et balcons; elle est fréquemment utilisée dans la composition de bouquet, son pompon à une excellente tenue, un grand regret ses tiges pourrissent très rapidement même en ne mettant pas trop d'eau, affectant ainsi la tenue du reste du bouquet.
    Ce genre comprend environ 400 espèces d'annuelles et de vivaces originaires des zones tempérées du globe.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    - Ranunculus aconitifolius , Renoncule à feuilles d'Aconit, consulter sa fiche.
    - Ranunculus alpestris  L, Renoncule alpestre, consulter sa fiche.
    - Ranunculus ficaria  L., Ficaire, Herbe aux hémorroides, petite éclaire, consulter sa fiche.
    - Ranunculus montanus  Willd., Renoncule des montagnes, Bouton d'or, consulter sa fiche

    Annotations :
    *L. abréviation botanique pour le médecin, botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l ’espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica' et le récit de son Voyage en Laponie édité en 1738 (la traduction en français a été rééditée en 2002, éditions de la Différence). En 1738, il exerce la médecine durant trois ans, puis il l'enseigne durant une année à l'Université d'Uppsala, et par la suite jusqu'en 1772, il y enseigne la botanique. En 1738, il fonde l'Académie des Sciences de Suède. Son herbier, le plus riche de son époque ne contenant que 7000 plantes.
    Il est l'auteur de 'Systema naturae, Genera plantarum' et 'Species plantarum'.
    -natacha mauric©23/09/2011 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.

Ranunculus asiaticus - Renoncule des fleuristes

un compteur pour votre site