Stokesia laevis - Stokésie bleue, Bleuet d'Amérique
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Kurt Stueber ©
    Nom commun : Stokésie bleue, Aster de Chine, Bleuet de Stokes appelé au Canada Bleuet d'Amérique, nommé par les anglophones 'Stokes'Aster'
    Nom latin : Stokesia laevis  L.*
    famille : Asteraceae
    catégorie : vivace.
    port : touffe érigée, évasée.
    croissance : moyenne, lui laisser le temps de faire sa place les 3 premières années.
    feuillage : persistant, vert clair, coriace. Feuilles sessiles, oblongues à lancéolées à marge dentelée mais non piquante.
    floraison : longue de la fin du printemps à l'automne (juin-octobre), nectarifère visitée entre autre par les papillons. Fleurs (4 à 6cm) en capitule en forme de bleuet, les boutons floraux sont très décoratifs.
    couleur : blanc, rose, bleu, mauve ou pourpre.
    fruits : capsules
    hauteur : 0.30 à 0.50m.
    plantation : à l'automne en espaçant d'au moins 40cm.
    multiplication : semis au début du printemps ou par division des touffes à l'automne ou portion de racines.
    sol : ordinaire de préférence frais, surtout bien drainé en hiver et non calcaire.
    emplacement : soleil à mi-ombre.
    zone : 5 - 9 ,ailleurs prévoir un paillage. Un excès d'humidité en hiver peut provoquer le pourrissement des racines.
    origine : Chine contrairement à ce que l'on croit, aujourd'hui naturalisée dans le sud-est des États-Unis.
    entretien : juste supprimer les fleurs fanées pour favoriser la floraison.
    NB : son nom Stokesia  lui a été donné en souvenir du médecin-botaniste Jonathan Stokes (1755 – 1831), resté célèbre pour ses travaux et essais cliniques sur l'utilisation de la digitale dans le traitement de l'insuffisance cardiaque.
    Introduit de Chine dans le courant du 18 éme siècle, tombé un peu en désuétude au siècle dernier, sa longue floraison, sa résistance à la sécheresse et aux maladies le font figurer à nouveau dans les catalogues.
    Ce bleuet d'Amérique est idéal pour être utilisé dans les massifs, mixed-border et plates-bandes, il peut s'utiliser dans la confection de bouquets.
    Parmi les cultivars citons:
    - Stokesia laevis  'Alba' d'un blanc pur
    - Stokesia laevis  'Blue Danube' d'un bleu azur
    - Stokesia laevis  'Bluestone' bleu pâle
    - Stokesia laevis  'Blue Star' bleu à l'extérieur dégradé de mauve à rose en partie centrale.
    - Stokesia laevis  'Colorwheel' grandes fleurs blanches virant au rose- mauve.
    - Stokesia laevis  'Honeysong Purple' grandes fleurs violine
    - Stokesia laevis  'Klaus Jelitto' larges fleurs irrégulières d'un bleu lavande recherché pour sa longue floraison.
    - Stokesia laevis  'Marys Gregory' grandes fleurs jaune-crème, les boutons floraux sont légèrement rosés.
    - Stokesia laevis  'Peachey' violet pâle.
    - Stokesia laevis  'Peachie's Pick' à floraison tardive bleue.
    - Stokesia laevis  'Purple Parasols' comme son nom l'indique floraison pourprée large fleur évasée
    - Stokesia laevis  'White star' grandes fleurs blanches faisant songer aux marguerites par sa forme et densité.
    - Stokesia laevis  'Wyoming' mauve délavé.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède. Son herbier 'Linnean Herbarium', le plus riche de son époque ne contenait que 7000 plantes, est conservé au Musée national d'histoire naturelle de Stockholm.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Jardin! L'Encyclopédie




compteur site internet