Narcissus bulbocodium - Trompette de Méduse
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Narcissus bulbocodium
    ispb.univ-lyon1.fr © J. Reynaud
    Nom commun : Trompette de Méduse, nommé par les anglophones 'Petticoat daffodil'.
    Nom latin : Narcissus bulbocodium  L., synonyme de Narcissus capax  Roem. & Sch.
    famille : Amaryllidaceae.
    catégorie : vivace bulbeuse herbacée, toxique dans son ensemble pour l'homme et les animaux.
    port : touffe érigée, évasée aux fleurs inclinées vers le sol.
    feuillage : 'caduc', vert franc, filiforme semi-cylindrique plus court que les tiges florales de ± 7cm .
    floraison : fin de l'hiver à début du printemps (février-avril selon climat) parfumée pour l'espèce type et sous-espèces, nectarifère visitée par les abeilles. Fleurs coniques (± 4cm)
    couleur : jaune poussin, étamines de la même couleur.
    hauteur : 0.10à 0.20 m.
    plantation : début de l'automne à une profondeur de 10cm.
    multiplication : uniquement par multiplication végétative par division des touffes et des caïeux.
    sol : drainé, humifère, frais, fertile, acide ou neutre ou alcalin.
    emplacement : soleil, mi-ombre (lumineuse).
    zone : 3 - 9.
    origine : Espagne, Portugal, endémique au su-ouest de la France dans les Pyrénées, en Gironde présent jusqu'en Dordogne, introduite aux États-Unis en Louisiane et Caroline du Nord.
    entretien : couper la tige florale fanée, laisser le feuillage se dessécher en place.
    Selon le climat durant la période végétative, les bulbes sont soit laissés en place soit déterrés, nettoyés, séchés puis conservés dans un endroit frais et sec à l'abri de la lumière.
    Il est conseillé pour ceux laisser en place de les déplacer tous les 3 ou quatre ans dans un sol plus fertile.
    maladies et parasites sujet lui aussi à la mouche des narcisses Merodon equestris.
    NB : Son nom Narcissus  désigne le genre en latin, il vient du grec 'narkissos' venant de 'narkaô'* qui signifie enivrer, assoupi, et 'narhê', l’assoupissement, faisant allusion à son parfum qui monte à la tête et à tendance à assoupir ; son nom spécifique bulbocodium  signifie .
    Idéal pour être utilisé dans les bordures, massifs de fleurs, regroupés dans les pelouses tondues après floraison, dans les rocailles, dans les sous-bois de feuillus ou simplement dans d'éphémères potées, toujours près des ouvertures et des cheminements pour profiter de son parfum.
    Sous-espèces ou variétés :
    Narcissus bulbocodium  L. var. conspicuu  de petite taille d'un éclatant jaune d'or.
    Narcissus bulbocodium  L. var. alejandrei  Barra.
    Autres espèces ou cultivars présents dans l'Encyclopédie :
    Narcissus poeticus  L., Narcisse des poètes, Herbe-de-la-Vierge, Jeannette blanche, le vrai Narcisse d'Europe occidentale, consulter sa fiche.
    Narcissus tazetta  L., Narcisse Tazette, Narcisse de Constantinople, consulter sa fiche.
    Narcissus triandrus  L., Narcisse larmes d'Ange, Narcisse des Glénan, consulter sa fiche.
    Narcissus trompette , Jonquille trompette et les autres cultivars, consulter sa fiche.
    Voir également
    le Narcisse de Mer, Pancratium illyricum  L., consulter sa fiche
    Ismene festalis  Worsley, Jonquille des mers, consullter sa fiche.

    Liste des autres espèces de bulbeuses présentes dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    nmauric©05.02.2013 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites..
un compteur pour votre site