Selaginella victoriae - Sélaginelle de la Reine Victoria
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Jardin botanique Genève
    Nom commun : Sélaginelle de la Reine Victoria, nommée par les anglophones 'Spike moss'
    Nom latin : Selaginella victoriae  T.Moore
    famille : Selaginellaceae.
    catégorie : vivace cryptogamme, àrhizophores.
    port : rampant, ramifié.
    feuillage : persistant, vert foncé. Fins stipes (3mm) pourvus de fronde flabelliforme, auriculées vers la base, pinnules denticulées, les petites feuilles sont oblong-lancéolées à marge entière.
    floraison : pas de floraison, comme les fougères.
    fruits : minuscules strobiles tétragones de 30mm, méga et microspores.
    croissance : lente.
    hauteur : 0.80 m, et plus.
    multiplication : par semis des spores ou par division des rameaux ayant des racines.
    sol : moyen, frais et surtout bien drainé. Pour une culture en pot préparer un mélange d'une part de terreau de feuilles, deux parts tourbe ou terre de bruyere et 1 de sable, pouzzolane ou perlite, rempotage de mars à mai.
    emplacement : ombre à mi- ombre à l'abri des courants d'air.
    zone : 10 en zone tropicale humide.
    origine : îles Fidji (Viti Levu et Ovalau), Vanuatu, îles Salomon et Papouasie Nouvelle-Guinée.
    entretien : arrosage modéré, avec de l'eau déminéralisée, se méfier de l'eaux de pluie pouvant être trop acide. Apport d'engrais fortement dilué car elle est sensible aux solutions salines, 1 à 2 g par litre d'eau d'avril à août..
    NB : son nom Selaginella  lui a été donné par Pline serait le diminutif de Selago qui désigne initialement des conifères puis des lycopodes, c'est ainsi qu'elles ont été décrites pour la première fois et son nom spécifique apoda  vient du grec et signifie sans pied.
    Ce genre, fait partie des ptéridophytes, végétaux fossiles de la première civilisation végétale terrestre, apparue il y - 400 millions d'années et originaire des zones tropicales et zones tempérées chaudes, il comprend environ 700 espèces, dont 7 endémiques aux îles Fidji avec des hybridations entre les espèces.
    Autres espèces Fidjiennes :
    - Selaginella breynioides  Baker. de 30 à 35cm de haut pourvue de stipes.
    - Selaginella distans  Warburg, environ 75 cm de haut pourvue de stipes.
    - Selaginella firmula  A.Braun ex Kuhn, présente aussi sur l'archipel Bismarck (Nouvelle-Irlande) et îles Samoa, environ 50 cm de haut à stipes Il y a des hybridations variétales avec Selaginella laxa .
    - Selaginella laxa  Spring, Bull., présente sur les Îles de la Société, aux îles Samoa et Tonga, minuscule et rampante environ 3 mm de haut.
    - Selaginella rechingeri  Hieron, très proche de Selaginella victoriae  plus de 80 cm de haut pourvu de stipes.
    - Selaginella viridangula  Spring., environ 70 cm de haut pourvue de stipes.
    Autre espèce présente dans l'Encyclopédie :
    - Selaginella apoda  (L.) C. Morren, Sélaginelle à pied, consulter la fiche.
    - nmauric © 15/02/2013 -- Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site