Acaena microphylla  - Lampourde à petites feuilles
Portail de Jardin ! L'Encyclopédie


    Nom commun : Lampourde à petites feuilles, Acaéna à petites feuilles, Acaéne à petites feuilles, Acène à petites feuilles, en Maori 'Bidibid' nommé par les anglophones 'Scarlet Bidibid, Scarlet Piripiri, Bronze Spined New Zealand Bur' et 'Rosy Spined New Zealand Bur'.
    Nom latin :   Hook.f.*, synonyme Acaena microphylla var. inermis  (Hook.f.) Kirk.*
    famille : Rosaceae.
    catégorie : vivace herbacée à courtes tiges pubescentes, traçantes et rhizomateuses.
    port : prostré, dense, compact formant un coussin.
    feuillage : persistant vert clair lavé de bronze lorsqu'il est jeune, brillant sur le dessus revers glauque légèrement velu, marge à 5 à 7 dents. Feuilles pennées de 3 mm de diamètre, à 9-15, folioles orbiculaires.
    floraison : en été selon climat de juin/juillet à août/septembre, nectarifére visitée par les abeilles et par les papillons. Capitules (3 à 5 mm) globuleux plus ou moins sessiles, de petites fleurs hermaphrodites composées d'étamines et de styles saillants, dans un calice à 4 sépales elliptiques.
    couleur : blanc verdâtre à blanc crème.
    fruits : courant juillet-août, nombreux akènes velus et épineux de 2,5 cm de couleur rose à rouge pourpre, rappelant les bogues des châtaignes, qui s'accrochent à tout ce qui passe, toisons, chaussettes, pantalons, chaussures. Chaque locule contient une graine.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 3 à 5 cm, Ø de la touffe 0.25 à 0.60 cm et plus.
    plantation : au printemps ou à l'automne selon climat en espaçant les plants de 40 à 50 cm, compter 4 à 5 plants au m². Elle n'aime pas la concurrence.
    multiplication : par division des touffes, portion de rhizomes.
    sol : ordinaire plutôt acide, neutre, même pauvre, caillouteux et sec.
    emplacement : plein soleil, soleil une partie de la journée, mi-ombre.
    zone : 7- 10, tolère aisément - 14 ° C, USDA zone 8, une fois installée elle est parfaitement adaptée à la chaleur et à la sécheresse.
    origine : dans les prairies de la Nouvelle-Zélande.
    entretien : à l'automne et en hiver arracher sans scrupules les tiges qui débordent et les akènes.
    maladies et ravageurs : sans.
    NB : son nom Acaena  vient du grec 'akanthos' qui désigne une épine, faisant allusion aux aiguillons de ses fruits et son nom spécifique microphylla  signifie à petites feuilles (phylla).
    Ce genre comprend entre 100 et 31 espèces (retenues par The Plantlist), un grand nombre d'entre elles sont considérées comme des adventices envahissantes, majoritairement originaires des régions tempérées de l'hémisphère sud, Amérique du Sud (Chili 21 espèces), Mexique, Californie (3 espèces introduites), Hawaii, Nouvelle-Guinée, Australie occidentale (3 espèces) et Nouvelle-Zélande (19 espèces dont 14 endémiques), Océan Indien (Kerguelen, Île-du-Prince-Édouard), l'archipel britannique de Tristan da Cunha (île Gough), introduite en Europe.
    Cette proche parente des primprenelles Sanguisorba est la plus petite du genre, elle forme rapidement un efficace tapis de quelques centimètres de haut qui limite la prolifération des mauvaises herbes, vraiment l'idéal dans les bordures, sur les talus, au pied des massifs arbustifs, le long des murets, entre les dallages, dans les rocailles ou simplement dans des auges ou de larges vasques.
    Parmi les cultivars et les hybrides, citons :
    - Acaena microphylla  'Copper Carpet', tapissante au ras du sol quelques centimètres au feuillage bronze.
    - Acaena microphylla  'Kupferteppich', donnée pour synonyme de 'Copper Carpet', feuillage vert bleuté-bronze, jeunes pousses rougeâtres, tiges pubescentes pourpées, floraison crème, akènes d'un rouge assez vif, donnée pour résister à - 20°C.
    - Acaena microphylla  'Dichte Matte', floraison blanche, akènes d'un rouge-brun cuivré, feuillage vert acide virant au bronze à l'automne.
    - Acaena  'Blue Haze', 10 à 15 cm de haut, feuillage d'un vert de gris bleuté sur des tiges bronze puis marron pourpré, floraison couleur crème, akènes rouge cuivré.
    Quelques autres espèces intéressantes au jardin:
    Acaena anserinifolia  (J. R. Forst. & G. Forst.) Druce, synonymes Acaena sanguisorbae  (L.f.) Vahl, Acaena pusilla  (Bitter) Allan, Acaena viridior  (Cockayne) Allan, autrefois Ancistrum anserinifolium  J.R.Forst. & G.Forst., localement nommée Bidgee widgee, Bronze pirri-pirri-bur, la plus petite d'entre elle, stolonifère au minuscule feuillage oblong- ovale, vert bronze poilu au revers glauque, floraison en épi globuleux vert aux étamines d'un rouge vif.
    Dans la pharmacopée traditionnelle, une infusion de feuilles était prescrite pour traiter la vessie, les gonorrhées, les maladies vénériennes et les problèmes rénaux.
    Acaena adscendens  Vahl, synonyme Acaena magellanica  (Lam.) Vahl, Lampourde de Magellan, 10 à 20 cm, petit feuillage vert de gris bleuté, floraison blanc crème, il existe une forme 'Glauca'.
    Acaena buchananii*  Hook.f., synonyme Acaena depressa  Kirk, Lampourde de Buchanan, au feuillage d'un vert de gris légèrement bleuté, revers velu, floraison verdâtre, akènes d'un vert jaune. Compter 6 plants au m².
    Acaena novae-zelandica  Kirk, donnée à tort pour synonyme de Acaena anserinifolia  (J.R.Forst. & G.Forst.) Druce, Lampourde de Nouvelle-Zélande, localement 'Biddy-biddy, Bidgee-widgee, Piri-piri-bu', en anglais New Zealand burr, originaire de Nouvelle-Zélande, Nouvelle-Guinée et sud-est de l'Australie (Queensland, Nouvelle-Galles du Sud, Victoria et Tasmanie), 20 à 30 cm de haut, étalement au moins 60 cm.
    Introduite dans les jardins anglais et en Californie pour son feuillage gris-vert puis roussâtre, ses nombreux capitules crémeux et ses akènes d'un rouge vif, elle y est maintenant considérée comme une envahissante nuisible, attention prudence! Vous pouvez la découvrir au jardin exotique de Roscoff, zone de rusticité 5.
    Acaena ovalifolia  Ruiz & Pav., originaire de l'Amérique du Sud, dans la Cordillère Chili, Pérou présente jusqu'en Colombie, localement nommée 'Cadillo' introduite et naturalisée en Irlande et Angleterre dès 1951 où elle est nommée 'Spiochno et Two-spined Acaena', 15 cm de haut. Dans la pharmacopée chilienne elle est réputée soigner la toux, ses feuilles sont astringentes et vulnéraires utilisées en cataplasme pour traiter les blessures.
    Acaena pinnatifida  Ruiz & Pav. synonymes de Acaena multifida  A.Dietr., Acaena oligantha  Phil., localement nommée 'Pimpinela cimarrona , Abrojo', originaire de l'Amérique du Sud présente dans la Cordillère au Chili et au Pérou, où elle fut découverte dans les sables par Dombey en 1758, présente le long de la côte en Californie dans la région de San José et San Francisco, dans le comté de Santa Barbara et Sonoma.
    Dans la pharmacopée chilienne, rhizomes et feuilles sont réputées pour leurs propriétés astringentes, rafraîchissantes et diurétiques.

    Annotations :
    *Hook.f., abréviation botanique pour le botaniste-explorateur britannique Joseph Dalton Hooker (1817-1911), l'un des plus grands du 19 ème siècle, nommé 1865 Directeur du Royal Botanical Garden de Kew.
    Auparavant, il effectue des séjours à Madère, en Afrique du Sud, dans l'Antarctique, dans l'Himalaya (Népal et nord de l'Inde) au cours desquels il collecte de nouvelles espèces pour Kew garden, à son retour il fait paraître l'ouvrage de référence sur les Rhododendrons du Sikkim-Himalaya en 3 volumes de 1849 à 1851 et des flores des autres pays.
    *Kirk , abréviation botanique pour le botaniste-explorateur anglais Thomas Kirk (1889-1928) qui débarqua en 1863 à Auckland pour explorer l'île nord avant d'y devenir Conservateur du Muséum, on lui doit 'Forest Flora of New Zealand' et 'Flora of New Zealand and Outlying Islands", publication posthume en 1899.
    *Buchananii, de Buchanan, dédié au médecin-chirurgien écossais Francis Buchanan Hamilton (1762 - 1829) également botaniste. Il dirige brièvement le Jardin botanique de Calcutta. D'autres espèces portent son nom comme un Carex et une Salvia et également des espèces d'oiseaux.
    nmauric© 19/02/2016 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites

Imingo compteursite