Anthriscus sylvestris  - Cerfeuil des bois, Ciguë blanche
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Jan Kops
    Nom commun : Anthrisque sauvage, Cerfeuil des bois, Cerfeuil des prés, Cerfeuil des ânes, Cerfeuil sauvage, nommé par les anglophones 'Cow Parsley, Wild chervil, Queen Anne's lace'.
    Nom latin : Anthriscus sylvestris  (L.) Hoffm.*, synonymes Anthriscus chaerophyllea  (Lam.) Druce, Chaerophyllum sylvestre  L.
    Illustration planche 393 dans Flora Batava, vol. 5 (1828) par Jan Kops.
    famille : Apiaceae.
    catégorie : bisannuelle herbacée ou vivace herbacée à souche rameuse.
    port : érigé, ramifié. En hiver petite rosette
    feuillage : comestible, caduc, vert franc à vert soutenu. Grandes feuilles bipennées ou tripennées triangulaires très finement découpées sur des tiges cannelées et creuses.
    floraison : du milieu du printemps au début de l'été, (avril à août selon altitude et climat). Grandes ombelles (± 8 cm) à long pédoncule, composées de 8 à 16 rayons, ombellules de petites fleurs de la même taille à 5 pétales. La pollinisation est assurée par les coléoptères et les mouches.
    fruits : deux akènes obovales à 5 côtes, pourvu d'un bec contenant des graines cannelées.
    couleur : blanc à blanc verdâtre.
    hauteur : 0,60 à 1,50 m et plus.
    multiplication : nombreux semis spontanés et rhizomes traçants qui font qu'elle peut rapidement devenir envahissante. Les graines ont une durée de germination très courte.
    sol : profond, frais, humide et riche.
    emplacement : soleil à mi-ombre.
    zone : 4 - 10.
    origine : dans les lisières de bois de feuillus, les prairies, les prés et les haies et le long des routes et des chemins de l'Europe jusqu'à 1700 m d'altitude, présente au nord-ouest de l'Afrique, au Proche-Orient et au Moyen-Orient.
    NB : son nom Anthriscus  vient du grec 'enthriskos' mot qui désigne la plante dérivant de 'anthos' qui désigne la fleur et 'rhyskos qui signifie haie, et son nom spécifique sylvestris  signifie en latin forestier. Ce genre comprend une quinzaine d'espèces.
    Comme pour toutes les ombellifères, on s'en méfiera car elle peut être confondue avec la toxique ciguë Aethusa cynapium et prudemment on ne consommera que les plantes cultivées et "authentifiées".
    Propriétés et utilisations :
    Son feuillage comestible au goût un peu particulier est surtout utilisé comme répulsif pour lutter contre les moustiques.
    Autres espèces et cultivars :
    Anthriscus sylvestris  'Raven's wing', 'Ravenswing', environ 80 cm de haut, cultivé au jardin pour son feuillage pourpre foncé presque noir, aux inflorescences lavé de rose lorsqu'elles sont en boutons, floraison courant juin-juillet.
    Anthriscus cerefolium  (L.) Hoffm., cultivé pour son feuillage aromatique, utilisé comme condiment, les feuilles sont finement découpées et légèrement frisées.
    Autre cerfeuil présent dans l'Encyclopédie :
    Myrrhis odorata  (L.) Scop, Cerfeuil musqué, consulter sa fiche.

    Consulter la liste des papillons.

    Annotations :
    * Hoffm., abréviation botanique pour le botaniste et mycologue allemand Georg Franz Hoffmann (1760 - 1882), le spécialiste des lichens et des mousses; à partir de 1804, il s'installe à Moscou où il enseigne à l’Académie des sciences tout en s'occupant de l'herbier et du développement de la bibliothèque. En 1787, le botaniste suédois Olof P. Swartz lui dédie le genre Hoffmannia (Rubiaceaea).
    Anna Atkins*
    * Anna Atkins (1799 à 1871) biologiste, botaniste illustratrice britannique, spécialiste des algues et des fougères, une des premières femmes photographes, restée célèbre pour son herbier bleu de Prusse réalisé avec le procédé cyanotype. Un herbier initié en 1825, qu'elle lèguera en 1865 au British Muséum de Londres, publie deux oeuvres de référence 'Photographs of British Algae : Cyanotype Impressions' en 3 volumes - 1843, suivi en 1853 de 'Cyanotypes of British and Foreign Ferns' (Cyanotypes des fougères d'Angleterre et d'ailleurs). Elle est la première photographe à éditer un livre scientifique avec des photos. Auparavant 250 de ses dessins illustrent la version anglaise de l'ouvrage de référence dans la nomenclature des coquillages l'Histoire des mollusques de Jean-Baptiste de Lamarck*, consultable en ligne, 'Lamarck's Genera of Shells with a catalogue of species' Boston. En 1839, elle devient membre de la Société botanique de Londres, fait rarissime à son époque.
    *Cyanotype procédé qui a été inventé en 1842 par Sir John Herschel (1792-1871). Une feuille de papier est enduite d'une solution de citrate de fer ammoniacal et de ferricyanure de potassium, sur cette feuille traitée sont disposées des plantes séchées avant d'être exposée à la lumière, il se produit alors un jaunissement des sels, l'empreinte de la plante apparaît en clair sur un fond plus sombre. Le papier est rincé à l’eau claire puis séché, le jaune vire au profond bleu de Prusse; un procédé tombé en désuétude dans les années 30.
    * Lamarck, Jean Baptiste Antoine Pierre de Monnet de Lamarck (1744-1829), naturaliste-biologiste-botaniste français, fondateur de la biologie, il en établi les principes théoriques, voir Philosophie zoologique (1809) où il établi une nouvelle classification pour les animaux; il est considéré comme le plus grand botaniste de son temps, on lui doit un traité de botanique 'Encyclopédie méthodique' (1783-1793), il y énonce un principe fondamental sur l'évolution des animaux et végétaux qui sous l'influence de diverses conditions induisent des adaptations et modifications.
    - ® par la Société des Gens de Lettres - nmauric© 16/03/2015 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site