Houstonia caerulea  - Houstonie céruléenne
Portail de Jardin ! L'Encyclopédie


    Nom commun : Houstonie céruléenne, Houstonie bleue, nommé par les anglophones 'Azure bluet, Quaker lady, Quaker ladies*, Bluets, Moutain Bluets, Innocence', en néerlandais 'Porseleinsterretje' ( Astérisque porcelaine ).
    Nom latin : Houstonia caerulea  L.* synonymes Hedyotis caerulea  (L.) Hook.*, Houstonia linnaei  Michx., Houstonia linnaei var. elatior  Michx., Houstonia grandiflora  Raf., Houstonia faxonorum  (Pease & A.H.Moore) Fernald, Houstonia caerulea var. toxonorum  Stevens, Houstonia caerulea var. piersii  Barbour, Houstonia caerulea var. faxonorum  Pease & A.H.Moore, Houstonia caerulea var. elatior  (Michx.) Pursh, Houstonia caerulea f. albiflora  Millsp., Hedyotis gentianoides  Endl., Hedyotis caerulea var. faxonorum  (Pease & A.H.Moore) Fosberg, Hedyotis caerulea f. benkei  Fosberg, Hedyotis caerulea f. albiflora  (Millsp.) Fosberg, Hedyotis brachiata  Miq. ex Hook.f., Anotis gentianoides  (Endl.) Walp., Anotis coerulea  (L.) G.Don, Poiretia erecta  J.F.Gmel.
    famille : Rubiaceae.
    catégorie : vivace traçante, gazonnante.
    port : touffe compacte arrondie, couvre-sol à rosette basale de feuilles spatulées.
    feuillage : persistant, vert légèrement poilu. Petites feuilles ovales-oblongues spatulées.
    floraison : du printemps à l'été, selon climat d'avril à juillet durant 2 à 3 semaines, nectarifère visitée par les abeilles, les colibris et les papillons. Sur un pédoncule filiforme, petite fleur solitaire tubulaire à corolle de 1 cm à 4 lobes lancéolés, le tube est plus long que le reste dans un très court calice, 4 étamines.
    couleur : très variable bleu pâle à violet à rose, parfois petites macules foncées à la base des lobes, fond de gorge jaune pâle.
    fruits : petites graines rondes aplaties de couleur fauve 2 à 3.5 mm à marge ondulée.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 0.10 à 0.15 m, Ø 0.20 mn.
    plantation : au printemps, pour avoir un beau tapis bien visible entre 35 et 40 plants au m².
    multiplication : par semis au printemps à peine recouvert, par division des touffes, prélèvement de rejets au printemps.
    sol : pas trop riche en humus, humide et frais mais drainé, avec une préférence pour les sols neutres ou acides.
    emplacement : soleil, mi-ombre.
    zone : 4- 9, USDA zone 3a - 8b.
    origine : est et nord-est de l'Amérique du Nord dans les prairies, champs, bois de feuillus, forêts de chênes-pins dans les Appalaches et bord de route dans 27 états des des États-Unis excepté en Floride, Minnesota et Iowa, présente à l'est du Canada dans les provinces de l'Ontario, Québec, Nouvelle-Écosse et Nouveau-Brunswick, voir carte.
    Elle est parfois confondue avec Houstonia longifolia .
    entretien : juste supprimer le feuillage abîmé et si besoin, récupérer les graines en coupant les fleurs.
    maladies et ravageurs : sans.
    NB : le genre Houstonia  est dédié au médecin botaniste écossais William Houston (1695-1733), qui durant son séjour en Amérique centrale, et Jamaïque adresse un grand nombre de plantes au Jardin botanique de Chelsea* (Chelsea Physic Garden) et son nom spécifique caerulea  vient du latin 'caerula' qui désigne la mer, donc bleu céruléen, bleu de mer. Vous pouvez la découvrir au printemps en région québécoise.
    Ce genre comprend 28 espèces certaines d'entre elles dans les flores nord-américaines figurent sous le nom de Hedyotis . Au jardin, juste pour 2 à 3 semaines une multitude de petites fleurs qui ont leur place dans les parterres, plates-bandes, pelouses, talus, rocailles et sous-bois ou simplement dans d'éphémères potées pour les balcons, terrasses et rebord des fenêtres.
    Parmi les cultivars, citons :
    - Houstonia caerulea  'Alba', environ 15 cm à floraison blanche.
    - Houstonia caerulea  'Milliard's Variety' environ 10 cm de haut, floraison bleu azurin tirant sur le gris de lin (bleu-violet) plus clair vers la base qui forme un anneau blanc avant le fond de gorge jaune.
    Autres espèces :
    Houstonia pusilla  Schoepf., synonymes Houstonia patens , Hedyotis caerulea var. minima , Hedyotis caerulea var. minor , Hedyotis crassifolia  Raf., Hedyotis minima , localement Tiny bluets, Small bluets, Star violet se rencontre en Floride, Texas, est du Maryland et sud du Dakota, 10 cm, sur des tiges rougeâtres à l'aisselle des feuilles opposées petites fleurs de 8 à 9 mm à 4 lobes d'un bleu violet violet en coeur.
    Houstonia purpurea  L., Hedyotis purpurea  (L.) Torr. & A.Gray, Anotis purpurea  (L.) G.Don, Chamisme purpurea  (L.) Nieuwl., Knoxia purpurea  (L.) Lam. ex Poir., Oldenlandia purpurea  (L.) A.Gray, présente au nord-est du Nebraska jusqu'au Maine, au sud à la Floride et au Texas, c'est la plus grande du genre, 15 à 40 cm de haut, petites feuilles ovales et fleurs blanches ou roses.

    Annotations :
    *Hook., abréviation botanique pour le botaniste écossais William Jackson Hooker (1785-1865), spécialiste des mousses puis tout au long de sa vie des fougères. En 1820, il est nommé à la chaire de botanique de l'Université de Glasgow et, suite à ses travaux scientifiques Guillaume IV lui décerne un titre de noblesse en 1836.
    En 1841, il est nommé directeur du Jardin Botanique Royal de Kew un peu à l'abandon depuis la disparition de son prédécesseur Joseph Banks, jardin qu'il agrandi et enrichi de plusieurs serres dont entre 1844 et 1848, la célèbre Palm House de D. Burton et R.Turner on lui doit aussi l'ouverture des jardins au public durant les après-midis.
    Auteur de forts nombreux ouvrages et parutions botaniques dont entre autre, la première Flore des îles britanniques "Flora Scotia; or a description of scottish plants arranged both according to the artificial and natural methods" (Volume 2 en 1821).
    The british flora compresing the phaenogamous, or flowering plants and ferns" (2 volumes - Londres éd. Longman, Brown, Green and Longmans 1831 édition revue et corrigée en 1842) et l'édition d'un guide "Kew Garden or Popular guide to the Botanic garden of Kew". Genera filicum; or Illustrations of the ferns, and other allied genera; from the original coloured drawings of the late Francis Bauer; with additions and descriptive letterpress, by Sir William Jackson Hooker. London, H. G. Bohn, 1842. Synopsis filicum : or, A synopsis of all known ferns, including the Osmundaceae, Schizaeaceae, Marattiaceae, and Ophioglossaceae (chiefly derived from the Kew herbarium) Accompanied by figures representing the essential characters of each genus" avec son assistant Joseph Gilbert Bakers, responsable de l'Herbier de Kew (éd. Robert Harwicke - 1868).
    *Jardin botanique de Chelsea 3,8 hectares, fondé en 1673 par l'Honorable Société des Apothicaires de Londres, c'est le deuxième plus ancien des jardins anglais après celui d'Oxford, il abrite le plus ancien jardin de rocaille un olivier et un pamplemousse, ouvert au public en 1983, chaque année s'y déroule le Chelsea Flower Show
    * L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    *Quaker ladies, de loin les fleurs semblent êtres de couleur blanche elles font penser aux coiffes blanches portées par les femmes Quaker.
    nmauric© 19/02/2017 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites
Imingo compteursite