Ochna kirkii   - Ochné de Kirk
Portail de Jardin ! L'Encyclopédie


    Nom commun : Ochné* de Kirk, Mickey Mouse, nommé par les anglophones 'Bird's Eye Bush, Micky Mouse Plant', ce nom est également donné à Ochna serrulata .
    Nom latin : Ochna kirkii  Oliv.*, (non résolu par The Plant List en mars 2012, à suivre) synonyme Diporidium kirkii  (Oliv.) Kuntze, pour certaines flores synonymes de Ochna carvalhi  (Engl.) Van Tiegh., Polythecium carvalhi  (Engl.) Van Tiegh., Polythecium kirkii  (Oliv.) Van Tiegh.
    famille : Ochnaceae.
    catégorie : arbuste ou petit arbre à l'écorce d'un ocre pâle grisâtre, ponctuée de lenticelles grisâtres, jeunes rameaux d'un brun rougeâtre.
    port : dressé, évasé, arrondi.
    feuillage : persistant, coriace, brillant, glabre, vert franc à nervure médiane plus claire, marge ondulée en dents de scie. Feuilles stipulées alternes, oblongues-elliptiques de 12 x 3/4 cm.
    floraison : sous climat approprié toute l'année, nectarifère visitée par les abeilles et par les papillons.
    En cime, racèmes de petites fleurs (4 à 5 cm) hermaphrodites à 5 pétales spatulés dans un grand calice de 1 à 1,45 cm et 5 sépales oblongs, avec au centre un ovaire supérieur bombé à 5 côtés, au sommet un style filiforme.
    couleur : corolle jaune vif, calice et étamines jaune au début avec des anthères orange virant après la chute des pétales, se développe une deuxième fleur tout l'appareil vire progressivement au rouge écarlate brillant, étamines et pédoncule de la même couleur.
    fruits : cernées par les sépales du calice et les étamines 5 à 6 drupes charnues ovoïdes et brillantes de 1 à 1.2 cm, vert jade à vert vif virant à maturité au noir, contenant chacune une seule graine, des drupes convoitées et dispersées par les oiseaux.
    croissance : moyenne.
    hauteur : 2 à 3 m dans son habitat naturel.
    plantation : selon climat, tout au long de l'année.
    multiplication : par semis à chaud ou bouture en été.
    sol : profond, riche en humus, humide et frais mais drainé, avec une préférence pour les sols neutres ou acides.
    emplacement : ombre légère, mi-ombre sous un couvert végétal également.
    zone : 9 - 11.
    origine : dans les forêts pluviales de l'Afrique de l'est présent à l'est du Kenya, à l'est de la Tanzanie sur la côte au sud de la Somalie au nord du Mozambique ( anciennement côte Zanguebar), au sud du Mozambique et en Zambie, introduit et naturalisé en Asie du sud-est dont Vietnam, en Polynésie française, à la Réunion et aux îles Hawaï où il est maintenant considéré comme une espèce envahissante.
    maladies et ravageurs : inconnus pour l'instant.
    NB : son nom Ochna  donné par De Candolle* vient du grec 'ochne' qui désigne un poirier sauvage, et son nom spécifique kirkii  de Kirk, c'est Daniel Olivier* qui le dédie à Sir John Kirk*.
    Ce genre comprend 86 à 90 espèces d'arbres, d'arbuste et arbrisseaux persistants, originaires des zones tropicales et sub-tropicales, majoritairement de l'Afrique, de l'Asie et de l'Australie et une quinzaine d'espèces endémiques à Madagascar et aux Mascareignes.
    Autres espèces à fleurs jaunes cultivées uniquement à des fins ornementales :
    - Ochna mossambicensis 
    - Ochna serrulata 
    - Ochna thomasiana  avec lequel il est souvent confondu, il se différencie uniquement par des inflorescences et un feuillage de plus petite taille.
    - Ochna schweinfurthiana 

    Annotations :
    *de Candolle., Augustin Pyramus de Candolle (1778-1841), botaniste et docteur en médecin suisse, qui occupe en 1880 la chaire de botanique à la Faculté de Médecine de Montpellier, on lui doit une nouvelle classification des espèces expliquées dans 'La théorie élémentaire de la botanique (1813), ainsi que les 7 volumes du 'Prodomus systematis naturalis regni vegetablilis' (1824-1841) où sont décrites 60 000 espèces doublant ainsi les familles. Des ouvrages achevés par son frère et son petit-fils avec 80 000 plantes décrites. Auteur de 'Plantarum Succulentarum' (1799) ou l'histoire des plantes grasses et 'la Théorie élémentaire de la botanique' (1813). Il s'intéresse aux propriétés médicinales des plantes. Abréviation botanique DC.
    *Ochné, ainsi nommée en français à l'INPN (Inventaire National du Patrimoine naturel), la Réunion et Mayotte où l'on trouve l'Ochna ciliata  Lam., l'Ochné cilié, en maoré 'Koundrakoundra', en kibouchi 'Sampanga voa' qui figure aussi sur la liste rouge des espèces menacées en France de l'UICN - flore vasculaire de Mayotte et Comores - juillet 2014.
    *Oliv., abréviation botanique pour le botaniste anglais Daniel Oliver (1830-1916) qui oeuvre à partir de 1860 et ce durant 30 années, comme bibliothécaire de l'Herbarium du Royal Botanic Gardens de Kew, par la suite il enseigne la botanique au Collège Universitaire de Londres.
    Il publie en 1864 'Lessons in Elementary Biology', un manuel pour les écoles réédité à 3 reprises.
    *Sir John Kirk (1832-1922), médecin, naturaliste britannique qui participe en 1858 à la deuxième expédition en Afrique centrale du Docteur David Livingstone, plus de 208 autres espèces exotiques lui ont été dédiés sous cette même forme de kirkii , 9 kirkiana  et 3 kirkianum.
    nmauric© 24/01/2017 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites
Imingo compteur site