Ruschia perfoliata  - Ruschie perfoliée
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Ruschie perfoliée nommé par les anglophones 'Dunkelrosa flowers'.
    Nom latin : Ruschia perfoliata  (Mill.) Schwantes*, donné pour synonyme de Mesembryanthemum perfoliatum  Mill.*, nom initialement donné en 1684 qui pour l'instant n'est toujours pas résolu depuis la révision en 2012.
    famille : Aizoaceae (Mesembryanthemaceae).
    catégorie: vivace succulente couvre-sol à souche semi-ligneuse.
    port : compact, dressé étalé, rampant.
    feuillage : persistant, épais, charnu, vert de gris. Segments renflés ( 3 à 4cm de Ø ± 1cm) à 3 côtes pourvues de petites cornes.
    floraison : longue fin du printemps à l'été, courant mai-juillet selon climat, petites fleurs de 2 à 2,5cm nectarifères visitées par papillons et par les abeilles.
    couleur : rose indien flashi brillant pouvant être lavé de blanc.
    croissance : moyennement lente.
    fruits : petites capsules à 5 à 6 locules, qui s'ouvrent dans leur région d'origine durant la saison des pluies assurant ainsi la dispersion et la germination des graines.
    hauteur : 5 à 10 cm.
    plantation : selon climat au printemps ou à l'automne.
    multiplication : au printemps ou à l'automne par bouturage ou par semis à peine recouvert à une température de 22 à 25°C.
    sol : ordinaire, sablonneux sec et bien drainé. Pour les potées prévoir un mélange de terre ou terreau de feuilles, sable grossier et cailloux ou pouzzolane
    emplacement : soleil, exposition plein sud.
    zone : 7 - 10 , adapté aux vents et aux embruns tolère aisément -10 à -11°C.
    origine: dans les savanes prairies arides sud-ouest de l'Afrique du Sud à l'est et à l'ouest de la province du Cap, se rencontre sur le Cap de Bonne Espérance notamment sur les schistes, grès quartzeux ou roches calcaire.
    entretien : pas d'entretien particulier juste ne pas trop arroser, sa période de dormance se situe de novembre à février.
    Culture en pot effectuer de temps en temps un apport d'engrais pour cactées durant la période de croissane.
    maladies et parasites: dépourvu pour l'instant.
    NB : son nom Ruschia  a été dédié en 1926 au botaniste allemand Ernst Julius Rusch et son nom spécifique perfoliata  vient du latin 'per' à travers et follium qui désigne la feuille qui signifie que les feuilles enserrent la tige perfoliée.
    Ce genre le plus important de cette famille comprend 354 espèces retenues après révision en 2012, originaires des régionsaux précipitations hivernales (fin novembre à mi février), dans la province du Cap, province du Cap-du-Nord, au centre dans les hautes plaines de la province du Free state ( État libre à l'ouest du Lesotho) et celle du Gauteng (limitrophe) et au centre de la Namibie à floraison selon l'espèce blanche, rose, rouge, rose violacé ou violet.
    Certaines d'entre elles sont des espèces menacées en voie de disparition dans leur milieu d'origine, bien qu'elles aient toutes une excellente résistance aux températures extrêmes, à la sécheresse et aux incendies.
    Introduit en Europe dans le courant du 17 ième siècle, trouve aisément sa place dans les jardins de rocaille, jardins secs sous climat approprié, pour garnir murets, rocailles et potées dans les situations les plus brûlantes, et aussi sur les balcons et terrasses. Ailleurs ces potées seront rentrées en serre froide.
    Autres espèces :
    - Ruschia uncinata  (L.) Schwantes, synonyme non résolu Mesembryanthemum uncinatum  Eckl. & Zeyh., nommé en afrikaner 'Doringvygie', endémique au nord de l'Afrique du sud dans la province du Cap-occidental dans le district de West Coast, région de Vanrhynsdorp, dans le Grand Karoo et en Namibie voir carte, environ 30 cm de haut aux segments gris-vert pourvus de cornes, pointes opposées, petites fleurs de 1 à 1.5 cm d'un rose mauve à rose violacé, photo bas de page.

    Annotations :
    *Schwantes, abrévation botanique pour l'archéologue, botaniste allemand Martin Heinrich Gustav Schwantes (1881-1960), spécialiste des Mesembryanthemaceae*, qui fit la description du genre en 1926, et à son tour la botaniste sud africaine Louisa Bolus lui dédia le genre Schwantesia  (Aisoaceae).
    *Mill., abréviation botanique pour le jardinier, botaniste écossais Philip Miller (1691-1771), qui fut nommé en surintendant en chef du Jardin botanique de Chelsea (Apothecaries’ Garden 1673), l'un des plus anciens jardins botaniques aujourd'hui connu sous Chelsea Physic Garden à Londres.
    On lui doit la référence pour les jardiniers du 18 ème siècle 'The Gardener's Dictionary' du jardin de Chelsea, édité à Londres 1755-1760, illustré de nombreuses gravures de Ehret, Lancake et John Miller. Dans ce vieux jardin botanique il y cultive de nouvelles espèces comme l'Arum d'Éthiopie.
    *Rusch botaniste, collecteur allemand Ernst Julius Rusch (1867-1957) qui s'était établi comme agriculteur et pépiniériste en Namibie, collectant et commercialisant les Aizoacées d'Afrique du sud, il entretenait des relations avec Moritz Kurt Dinter*.
    D'autres espèces sud africaines portent son nom sous la forme de ruschii, ruschiana et ruschianus , dans les Aizoacées, les genres Ruschianthus  et Ruschianthemum  ont été dédiés à son fils Ernst Franz Theodor Rusch (1897–1964).
    *Moritz Kurt Dinter botaniste explorateur allemand spécialiste des succulentes sud-africaines, dont 3 genres lui ont été dédiés Dintera, Dinteracanthus, Dinteranthus 
    *Mesembryanthemaceae, famille qui désigne une fleur s'ouvrant au milieu du jour, mot venant du grec mesos' qui désigne le milieu, de 'embrio qui désigne l'embryon et de 'anthemom' qui désigne la fleur.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Accueil Jardin! L'Encyclopédie





compteur de visite pour blog