Oenothera biennis - Herbes aux ânes
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Shiro Kurita ©
    Nom commun : Oenothère ou Onagre bisannuelle, Herbes aux ânes, plus rarement Primevère du soir, nommée par les anglophones 'Evening primrose', 'Common evening primrose ', 'King's cureall', ou 'German rampion'.
    Nom latin : Oenothera biennis  L., synonymes Oenothera communis  H.Lév., Oenothera suaveolens  Pers., Oenothera rubricaulis  Kleb, Oenothera pycnocarpa  Atkinson & Bartlett., certains auteurs la donne pour synonyme de l'Onagre muriquée, Oenothera muricata  L.
    famille : Onagraceae.
    catégorie : bisannuelle soyeuse.
    port : érigé.
    feuillage : rosette de feuille lancéolées, poilues et feuilles sur la hampe érigée.
    floraison : éphèmère en été (de juin à septembre), parfumée et nectarifère, s'ouvrant uniquement le soir se fanant avant le lendemain midi, visitées principalement par les insectes nocturnes. Épis de fleurs tubulaires axillaires à corolle (±5cm) à 4 larges pétales, 8 étamines, calice à 4 longs sépales repliés contre la tige.
    couleur : jaune
    fruits : capsules déhiscentes
    hauteur : 0,80 à 1,20 m (jusqu'à 2m).
    plantation : au printemps
    multiplication : semis en fin d'été sous chassis, repiquer sous châssis puis mettre en place au début du printemps, se ressème spontanément.
    sol : léger, drainé, frais ou sec, acide ou neutre ou alcalin, fertile ou pauvre.
    emplacement : soleil, mi-ombre.
    zone : 4 - 10
    origine : Amérique du Sud, largement naturalisée dans toutes les régions tempérées du monde.
    NB : Son nom Oenothera  vient du mot grec 'oinos' qui désigne le vin et de 'thêr' qui signifie chasser les bêtes sauvages; un nom qui désigne en grec une plante (certainement l'onagre) dont les racines infusées dans du vin, étaient réputées et utilisées pour apprivoiser les bêtes sauvages, ou peut être parce que ces mêmes racines une fois séchées, avaient une odeur vineuse et, son nom spécifique biennis 
    Ce genre comprend plus de 120 espèces d'annuelles, bisannuelles ou vivaces, toutes originaires des zones tempérées du continent américain et naturalisées à travers le monde.
    Propriétés et utilisations :
    Ses racines sont comestibles et consommées cuites, d'où l'origine de son nom commun de Jambon de jardinier, faisant certainement référence à la couleur.
    Les autres oenothères annuelles :
    Oenothera albicaulis  Pursh, port étalé, fl. blanc puis rose, cultivée en bisannuelle
    Oenothera glazioviana  P. Micheli ex Mart., port dressé, fl. jaune-rouge en fin d'été, bisannuelle
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Oenothera erythrosepala  Borbas, Oenothera glazioviana  Micheli ex C.Martins, connue sous le nom d'Oenothère ou Onagre à sépales rouges, Onagre de Lamarck, consulter sa fiche.
    Oenothera missouriensis  Sims, synonyme Oenothera macrocarpa  Nutt., Oenothère du Missouri, Onagre à gros fruits, consulter sa fiche.
    Oenothera speciosa  Nutt, synonyme Oenothera delessertiana  Steud., Oenothère ou Onagre élégante, consulter sa fiche.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Jardin! L'Encyclopédie
un compteur pour votre site