Marsilea quadrifolia  - Marsillée à quatre feuilles
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Marsillée à quatre feuilles, Fougère d'eau à quatre feuilles nommée par les anglophones 'Water shamrock'.
    Nom latin : Marsilea quadrifolia  L.*
    famille : Marsileaceae.
    catégorie : fougère vivace herbacée aquatique à longs rhizomes filiformes submergés.
    port : dressé, flottant ou rampant.
    feuillage : caduc, vert acide, luisant. Feuilles à 4 lobes obovales ressemblant à celle du trèfle à 4 feuilles. Les lobes sont pourvus d'un limbe flottant. Le feuillage du printemps flotte, celui qui pousse en été est dressé au-dessus de l'eau.
    fruits : sur les pédicelles sporocarpes globuleux de 33mm, dissimination des spores en flottant sur l'eau.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.15 à 0.20 m.
    plantation : selon climat à l'automne ou au printemps.
    multiplication : par division des rhizomes.
    sol : marécageux, argileux, immergé à 15 cm de profondeur.
    emplacement : soleil.
    zone : 6 - 9.
    origine : dans les cours d'eau et les marais de l'Europe, présente en France, c'est une espèce protégée sur l'ensemble du territoire car elle est en voie de disparition, des plans de conservation ont été mis en place dans certaines régions comme en Pays de Loire.
    entretien : simple nettoyage.
    NB : Son nom Marsilea  lui a été donné en souvenir du bolognais ingénieur militaire-botaniste Comte Luigi Fernando Marsigli (1656-1730) qui fut le fondateur de l'océanographie scientifique.
    Ce genre comme une soixantaine d'espèces aquatiques ou terrestres sont originaires des zones tempérées ou tropicales du globe.
    Cette Marsillée trouve sa place dans des paniers ajourés en bord de bassin; sous climat approprié elle peut devenir envahissantes.

    Annotations :
    * L. , abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède. Son herbier 'Linnean Herbarium', le plus riche de son époque ne contenait que 7000 plantes, est conservé au Musée national d'histoire naturelle de Stockholm.
    - nmauric© 28/10/2000 - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site