Diospyros lotus  - Plaqueminier d'Europe
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Plaqueminier faux lotier, Plaqueminier d'Europe, Plaqueminier d'Italie, Plaqueminier du Levant, en chinois nommé 'jun qian zi', en japonais 'Mamegaki' qui signifie 'prunier datte ou 'Shinona gaki' et par les anglophones 'Date plum'.
    Nom latin : Diospyros lotus  L.*
    famille : Ebenaceae (Carangidae).
    catégorie : arbre dioïque à l'enracinement profond, écorce fissurée d'un gris foncé, les jeunes rameaux sont pourvus de lenticelles.
    feuillage : caduc, brillant, vert foncé virant au rouille, orangé pourpre à l'automne, le revers est plus clair et pubescent le long de la nervure médiane. Grandes feuilles alternes (6 à 15 cm x 4 à 7 cm), elliptiques, obovales effilées en pointe, nervures plus claires, la médiane est saillante sur le revers, parcourue de courts poils. Les bourgeons foliaires ovales sont protégés par 2 écailles poilues d'un violet foncé
    port : dressé , évasé à cime arrondie.
    floraison : été courant mai-juin- début juillet selon le climat, nectarifère visitée les abeilles. Sur les rameaux de l'an passé petites fleurs (1.5 cm) enchâssées dans un calice persistant à 4 lobes foliacés, corolle campanulée à 4 lobes retroussés, 8 étamines, 4 styles.
    couleur : blanc ivoire à jaune crème lavé de rose sur les lobes et les boutons floraux.
    fruits : sur les pieds femelles, petits kakis très peu sucré mais très astringent de 1,7 à 2,5 cm de la taille d'une pièce de 1 c d'euro, ovoïdes orange qui se consomment blets, contenant 8 graines réniformes aplatis d'un brun foncé. Le tanin qu'ils contiennent est très astringent, il a des propriétés antiseptique.
    croissance : lente.
    hauteur : 10 à 12 m .
    plantation : à l'automne, prévoir un emplacement bien à l'abri des vents.
    multiplication : par semis à chaud au printemps après avoir conserver les graines au froid ou stratification.
    sol : riche, plutôt argileux.
    emplacement : soleil.
    zone : 6 - 9. Tolère aisément -20°C.
    origine : sud-ouest et ouest de l'Asie (Chine, Inde, Japon, jusqu'à 2500 m d'altitude, présent en Iran, centre de l'Afghanistan dans la région d'Hazara, au Pakistan et en Inde, introduit et naturalisé dans le sud de l'Europe, consulter la carte de la Chine.
    entretien : taille éventuelle en fin d'hiver.
    NB : Son nom Diospyros  vient du grec 'dios' qui signifie dieu, divin et de 'puros' qui signifie fruit, graine faisant allusion aux fruits comestibles de certaines espèces du genre et son nom spécifique lotus  parce que sa fleur enchâssée dans le calice fait penser à une fleur de lotus ? que nenni, selon Linné ce serait le célèbre fruit aux divines propriétés cité dans le chant IX de l'Odyssée d' Homère, le fameux 'lotos' consommé par Ulysse et ses marins chez les Lotophages*, le fruit qui ôte à celui qui consomme toute notion de famille et désir de retour.
    Le terme kaki vient de l'anglais 'khakee' mot qui a été emprunté à l'hindi 'käkï' qui désigne la couleur de la poussière, faisant référence à la couleur des fruits. Le nom de plaqueminier est un mot emprunté au créole qui désigne ainsi le Plaqueminier de Virginie.
    Ce Plaqueminier d'Europe aurait été introduit en Europe occidentale vers 1597 via l'Italie et le Moyen-Orient. Ce genre comprend entre 400 et 500 (flore de Chine 485 espèces) d'arbres ou d'arbustes, majoritairement des persistants originaires des zones tropicales ou subtropicales, et quelques uns caducs originaires des zones tempérées, dont 100 à 130 des Amériques, 60 du sud-est et sud-ouest de la Chine, 40 de l'Inde, 16 espèces au Japon et 16 autres en Australie.
    Propriétés et utilisations :
    Les kakis se consomment frais ou séchés, en Chine et au Japon ils entrent dans la confectionne de vin et de vinaigre avec des kakis verts fermentés, ils ont leur place dans la médecine traditionnelle chinoise et les fruits verts donnent cette somptueuse laque d'un rouge-orange (persimmon lacquer).
    Au Japon, où il a été introduit dans le courant de l'ère Yayoi ( - 400 ans avant JC), traditionnellement le jus chargé en tanin est récupérer pour y faire tremper les cordages et les filets de pêche pour les rendre plus résistants à l'usure et également pourimperméabiliser le papier washi, les lampions et teinter les tissus, il y est cultivé sous forme de bonsaï.
    Découvrir le diaporama sur la collection de bonsaïs centenaires de Happo-en à Tokyo.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Diospyros kaki  L.f., Kaki de Chine, Plaqueminier de Chine, consulter sa fiche.
    Diospyros virginiana  L., Persimmon, Plaqueminier de Virginie, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, botaniste-naturaliste suédois à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe latins, désignant le genre suivi du nom de l ’espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale. Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigna à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    *Lotophages, un pays qui correspondrait à l'actuelle Lybie.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site