Ficus religiosa - Figuier des Pagodes, Arbre pagode
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Ficus religiosa
    Università di Catania ©
    Nom commun : Figuier des Pagodes, Arbre pagode, arbre sacré, arbre Bô, nommé par les anglophones 'Peepul tree'.
    Nom latin : Ficus religiosa  L.*
    famille : Moraceae.
    catégorie : arbre.
    feuillage : caduc, brillant. Petites feuilles ovoïdes- cordiforme, aux extrémités éffilées à long pétiole.
    port : érigé puis étalé.
    floraison : toute l'année, insignifiante, fruits (sycones) par paire, pourpre à maturité, comestibles mais légèrement laxatifs.
    croissance : moyenne.
    hauteur : jusqu'à 8 m dans sa région d'origine (Asie tropicale).
    plantation : automne ou printemps.
    multiplication : > semis au printemps, marcottage aérien ou bouturage à talon de rameaux lignifiés ( l'étouffé sous plastique) en été.
    sol : riche, humifère, drainé.
    emplacement : soleil, mi-ombre.
    zone : 10 - 12 .
    origine : Asie du sud-est et Inde orientale.
    entretien : rien d'obligatoire, taille de mise en forme en fin d'hiver.
    NB : Son nom Ficus  en latin désigne le figuier commun, un mot d'origine phénicienne. Ce genre comprend environ 800 espèces d'arbres, arbustes, grimpants ou rampants caducs ou persistants, certains semi- épiphytes, originaires des zones tropicales ou subtropicales des deux hémisphères.
    Propriétés et utilisations :
    Attention, par ingestion ses feuilles toxiques, sa sève laiteuse peut provoquer des réactions irritantes, contient de la furanocoumarine.
    Arbre sacré en Asie pour les Hindous et les bouddhistes car selon la légende sous son ombre Bouddha aurait eu sa révélation. Se rencontre a proximité des temples. Son feuillage est utilisée dans la pharmacopée indienne et asiatique pour le traitement des maladies de peau et le suc des feuilles pour traiter les diarrhées.
    Propriétés et utilisations :
    Attention le feuillage est toxique par ingestion et sa sève laiteuse peut être irritante.
    Des études menées par la NASA dés 1980 ont démontré que certaines plantes ont des propriétés absorbantes, dépolluantes neutralisant les divers produits se trouvant dans les matériaux (tissus, revêtements muraux, revêtements de sol, mobilier) présents dans nos intérieurs, dans les produits utilisés (peintures, solvants, colles, produits d'entretien, parfums d'ambiance) parmi ces plantes purificatrices figurent entre autre les Ficus.
    Consulter la liste des autres plantes purificatrices s'ouvrant dans un pop-up.
    A savoir contrairement aux idées reçues les plantes produisent une quantité nettement plus important d'oxygène qu'elles ne rejettent de gaz carbonique, donc vous pouvez même en mettre dans les chambres.
    Quelques autres espèces :
    Consulter la fiche du Figuier des Banyans, Banian ou Banyan, Ficus benghalensis.

    Annotations :
    * L. , abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède. Son herbier 'Linnean Herbarium', le plus riche de son époque, aujourd'hui conservé au Musée national d'histoire naturelle de Stockholm était le plus riche de son époque contenant plus de 7000 plantes.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site