Itaya amicorum - Itaya des amis, Marimiipa, Xila
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Karl Gercens ©
    Nom commun : Itaya des amis, localement en Colombie 'Marimiipa', Mirania, au Brésil 'Xila'.
    Nom latin : Itaya amicorum  H.E.Moore, pas de synonyme.
    famille : Arecaceae.
    catégorie : arbre (palmier) monoïque.
    port : stipe unique.
    feuillage : persistant, grandes feuilles palmées en éventail (1.40 à 2m) vert foncé sur le dessus, revers d'un gris-argenté.
    floraison : blanche à blanc cème.
    fruits : petits fruits ovoïdes ( ± 2.5cm) vert virant au jaune à maturité
    croissance : lente.
    hauteur : 5 à 10 m.
    plantation : toute l'année.
    multiplication : semis à chaud au printemps après trempage, levée entre 3 et 4 mois.
    sol : lourd, argileux, humide.
    emplacement : mi-ombre, ombre.
    zone : 10 - 11, humide.
    origine : endémique aux forêts pluviales du bassin nord-ouest de l'Amazonie, dans un secteur limité au nord-est du Brésil région du rio Javari, au nord-est du Pérou, lac Preto et rio Yavari aussi, en Équateur et au sud-est de la Colombie, région du rio Cahuinari présent dans le parc du même nom.
    entretien : à réserver pour les serres et jardins tropicaux en situation abritée des vents.
    NB : Découvert tardivement en 1972 par le botaniste-taxonomiste américain Harold Emery Moore (1917–1980), spécialiste des Palmiers. Vu en 1987, sur les îles Friendly* et Tonga).
    Son nom Itaya  est celui du rio Itaya qui coule en Amazonie péruvienne, dans la région de Loreto, où il rejoint le fleuve Amazone, et son nom spécifique amicorum  signifie en latin de mes amis, peut être parce qu'il vivait sur les berges de l'Itaya largement inondées chaque hiver, d'où le surnom pour Belén, de Venise péruvienne, le nom commun de Mirania mot d'origine tipu 'mira-nhané' qui signifierai 'des gens qui courent, rôdent' c'est aussi celui d'une tribu colombienne.
    Ce genre ne comprend qu'une seule espèce qui suite à une exploitation séculaire pour confectionner les chaumes et récupérer les sels contenus dans les stipes, est en voie d'exctinction en Amazonie, depuis 1997-98 il figure sur la liste longue rouge des espèces menacées ((IUCN Red List).
    Vous pouvez le découvrir à La Réunion au Parc des Palmiers du Tampon, à Miami au Fairchid Tropical Garden (6 spécimens en extérieur (151, 152 rainforest) et dans les serres).

    Annotations :
    * îles Friendly dans Genera palmarum : The Evolution and Classification of Palms de John Dransfield, Natalie W. Uhl, t. 4 (1987).
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site