Cedrus libani  - Cèdre du Liban
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Cedrus libani Nom commun : Cèdre du Liban, en libanais Arz el-Rab* nommé par les anglophones 'Lebanon Cedar', 'Cedar of Lebanon'
    Nom latin : Cedrus libani  A. Richard., synonyme Cedrus libanotica  Link
    famille : Pinaceae.
    catégorie : arbre, conifère à l'enracinement profond. tronc souvent divisé à l'écorce d'un gris foncé, ramures secondaires souvent en candélabres.
    port : pyramidale, puis tabulaire à l'âge adulte. Sa cime peut être inclinée
    feuillage : persistant vert bleuté. Bouquets d'aiguilles aciculaires courtes, aplaties, arquées.
    floraison : l'anthèse à lieu en septembre-octobre, cônes longs pourpres.
    fruits : cônes ovoïdes renflés de 7 à 10 cm, ils parviennent à maturité en 2 ans.
    croissance : lente.
    hauteur : 25 m.
    plantation : au printemps ou à l'automne.
    multiplication : semis de graines fraîches et bouturage, les graines ne se conserver que 2 ans.
    sol : frais, mais bien draine.
    emplacement : à l'abri du vent et des gelées.
    zone :8 - 10,
    origine : Moyen Orient, à travers les siècles, l'exloitation de son bois fort prisé dans la construction et les ravages des guerres font qu'il est devenu rare dans les montagnes du Liban, quelques vestiges la Forêt des cèdres de Dieu située au nord sur le Mont Makmel, près de la vallée de la Qadisha*, heureusement il est toujours présent dans les forêts de conifères de Cilicie en Anatolie méridionale.
    entretien : arroser régulièrement les deux premières années après la plantation et bassiner le feuillage durant les premiers mois durant l'été.
    maladies et parasites : et aux maladies cryptogamiques.
    NB : Son nom latin Cedrus vient du grec 'Kédros' mot qui désigne une espèce. Ce genre comprend ne comprend que 4 espèces de conifères originaires d'Afrique, d'Asie Mineure, de Chypre et de la chaîne de l'Himalaya.
    Connu depuis l'Antiquité, il est cité dans la Bible, on raconte que son bois rouge imputrescible aurait été utilisé lors de la construction de la charpente du Temple de Salomon à Jérusalem, il est le symbole de la force et de la grandeur, utilisé lors des rites de purification.
    Introduit pour la première fois en France par Bernard Jussieu dans le courant de 1734, certains sujets sont encore visibles notamment au Jardin des Plantes à Paris.
    Un arbre majestueux à réserver impérativement pour les grands parcs, il est sensible à la pollution atmosphèrique et aux grandes périodes de sécheresse qui ont provoquées une véritable hécatombe chez les vieux sujets dans le sud de la France.
    A Rueil-Malmaison, dans le parc du domaine de la Malmaison, vous pouvez découvrir le cèdre du Liban planté pour Napoléon Bonaparte en souvenir de Marengo (Piémont italien) où le 14 juin 1800 il remporte une bataille contre les Autrichiens.
    Parmi les cultivars et les variétés, citons :
    - Cedrus libani  'Aurea Robusta', port pyramidal, étroit, ramure presque horizontale, feuillage vert doré.
    Cedrus libani - Cedrus libani  'Beacon hill, au port pyramidal, pleureur très étroit, flèche inclinée, feuillage vert franc.
    - Cedrus libani  'Fastigiata', au port pyramidal, colonnaire, feuillage bleuté.
    - Cedrus libani  'Glauca', feuillage vert bleuté glauque.
    - Cedrus libani  'Pendula', port pleureur, feuillage bleu-vert, les jeunes sujets sont vraiment peu élégants.
    - Cedrus libani  'Sargentii', un rampant au port prostré et pleureur, feuillage vert, croissance très lente.
    - Cedrus libani var.stenocoma  nommé par les anglophones 'Turkish cedar', au port colonnaire , ramure ascendante, feuillage moins bleuté.
    Les autres espèces :
    Cedrus atlantica  (Manetti ex Endl.) Carr., Cèdre de l'Atlas, consulter sa fiche.
    Cedrus brevifolia  (Hook. f.) A. Henry, synonyme Cedrus libani subsp. brevifolia  Hook.f ou Cèdre de Chypre, riginaire de Chypre endémique aux Monts Troodos (forêt de Paphos), en altitude entre 900 et 1500 m, environ 20 m de haut. à des aiguilles très courtes, zones 6-9
    Cedrus deodara  G., consulter sa fiche.
    Cèdre du Japon, Sugi, Cryptomeria japonica  D. Don, consulter sa fiche.

    Consulter la liste des autres conifères présents dans l'Encyclopédie, s'ouvrant dans un pop-up.

    Annotations :
    Arz El-Rab c'est le nom donné à une eau de parfum de Pierre Berdoues. En 1936 Henri Berdoues développe sa légendaire Violette de Toulouse. *Vallée de la Qadisha, site exceptionnelle au pied de falaises avec des grottes naturelles décorées de fresques et des terrasses cultivées, vallée où ont été édifiés les premiers ermitages et monastères chrétiens (maronites) troglodytes au monde. La Forêt des cèdres (Horsh Arz el-Rab) était une forêt sacrée, le tout est classé au patrimoine mondial de l'Unesco.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site