Hypericum calycinum - Millepertuis à calice persistant
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Millepertuis calicin, Millepertuis à grand calyce (calice), Millepertuis à calice persistant, Millepertuis à grandes fleurs, Millepertuis arbustif nommé aussi par les anglophones 'Rose de Sharon', Aaron’s Beard.
    Nom latin : Hypericum calycinum  L.* Illustration de D.Bois dans l'Atlas des plantes de jardins et d'appartements exotiques et européennes" - Paris (1896)
    famille : Guttiferaceae.
    catégorie : vivace au système racinaire traçant et aux tiges quadrangulaires.
    port : buissonnant en tous sens.
    feuillage : persistant, coriace, vert foncé, minuscules points translucides (glandes résineuses). Feuilles opposées, sessiles obovales
    floraison : longue de la fin du printemps à l'été (juin-septembre selon climat). En cime, fleurs solitaires faisceau de nombreuses et longues étamines.
    couleur : jaune vif brillant.
    fruits : capsules à plusieurs valves.
    hauteur : 0.20-0.40m.
    plantation : printemps ou automne.
    multiplication : division au printemps, se multiplie seul par stolons, semis, prélèvement de racines.
    sol : tous bien drainé, pas trop riche.
    emplacement : soleil, mi-ombre, ombre.
    zone : 6- 10, une fois installé il est parfaitement adapté à la sécheresse, adapté aux embruns.
    origine : Asie Mineure.
    entretien : taille branches faibles en fin d'hiver ou on peut rabattre.
    NB : Hypericum  désigne le genre en latin vient du grec 'hypericon', vient du grec 'hupo' qui signifie presque et 'ericum' qui désigne la bruyère, certains millepertuis ont une ressemblance avec cette dernière, et son nom spécifique calycinum , calicin, vient du grec 'kalux' qui désigne le calice et 'cinum', signifie en latin autour, vient du suffixe gaulois latinisé signifiant sommet, faisant allusion au fait que le calice se développement en même temps que le fruit.
    Ce millepertuis qui aime l'ombre partielle, est un excellent couvre-sol qui drageonne beaucoup, mais il est l'idéal pour animer massifs, parterres et rocailles, habituellement utilisé pour couvrir et fixer les talus notamment sous le couvert de massifs arbustifs et sous les pins.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), avant d'être anobli en 1757 Carl Linnæus, également médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binominale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède.
    Auteur de 'Systema naturae, Genera plantarum' et 'Species plantarum'.
    nmauric© 21/01/2000- Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site