Cotoneaster salicifolius - Cotonéastre à feuilles de saule
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Cotonéastre à feuilles de saule, nommé par les anglophones 'Willowleaf Cotoneaster'.
    Nom latin : Cotoneaster salicifolius  Franch., certains auteurs le donne pour synonyme de Cotoneaster floccosus  Rehd. et Wils.
    famille : Rosaceae
    catégorie : arbuste à l'écorce d'un brun grisâtre.
    port : arrondi à tiges arquées, les jeunes sont d'un brun rougeâtre et légèrement tomenteux.
    feuillage : persistant pouvant être semi-persistant selon le climat, vert foncé, virant au rouge violacé, glabre et rugueux. Etroites feuilles lancéolées aux veines fortement marquées.
    floraison : parfumée et mellifère au printemps. Réunies en corymbes axillaires, petites fleurs (5-6mm) à 5 sépales triangulaires, 5 pétales ovales et une vingtaine d'étamines.
    couleur : blanc, les anthères sont légèrement pourprées.
    fruits : petits fruits (5mm environ) globuleux d'un rouge écarlate brillant, persistant une bonne partie de l'hiver.
    hauteur : 2 - 5 m pour un étalement identique à la hauteur.
    plantation : au printemps ou à l'automne.
    multiplication : semis, bouturage en fin d'été.
    sol : normal, drainé, même sec.
    emplacement : soleil, mi-ombre, à l'abri du vent en période très froide, excellente tolérance à la sécheresse.
    zone : 6/7 - 10.
    origine : Chine en altitude jusqu'aux alentours de 3000m (dans les provinces de Guizhou, Hubei, Hunan, Séchouan et Yunnan).
    entretien : taille de mise en forme après la floraison.
    NB : Cotoneaster salicifolius et certains de ses cultivars semblent être plus sensibles que les autres espèces de cotonéastre au feu bactérien (Erwinia amylovora) et dans certains pays comme la Suisse depuis 2002 son éradiquation est recommandée.
    Parmi les cultivars ou hybrides citons :
    Cotoneaster salicifoliusa  'Exburyensis', un hybride issus d'un croisement avec Cotoneaster frigidusa  arbuste semi-persistant au port étalé 4 à 5 m de haut pour un étalement identique, recherché pour sa fructification jaune clair.
    Cotoneaster salicifolius  'Valkenburg', un hybride issus d'un croisement entre Cotoneaster salicifolius var. floccosaa  et Cotoneaster horizontalis  Decne. : arbuste persistant ou semi-persistant feuillage virant au rouge pourpre à l'automne, de petit taille 1.60 à 1.80 de haut, à la floraison rose, dépourvu de fructification.
    Cotoneaster salicifolius  'Gnome' comme son nom l'indique nettement plus prostré à croissance lente, environ 20 cm de haut, fructification d'un rouge écarlate.
    Cotoneaster salicifolius  'Herbstfeuer' parfois commercialisé sous le nom de 'Autumn Fire' au port rampant, 20 à 60cm haut pour un étalement de 1,5 - 2 m, feuillage persistant vert foncé brillant, recherché aussi pour son abondante fructification rouge.
    Cotoneaster salicifolius  'Klampen' arbuste de 0.50 à 1m de haut pour un étalement de 1,5 - 2 m,
    Cotoneaster salicifolius  'Parkteppich' au port prostré 20 à 30cm haut aussi recherché pour son abondante fructification rouge.
    Cotoneaster salicifolius  'Repens' parfois commercialisé sous le nom de 'Dortmund' ou 'Avonrood' port rampant, étalé à croissance lente environ 60 cm de haut, fructification d'un rouge vif brillant.
    Cotoneaster salicifolius  'Rothschildianus' arbuste persistant au port étalé, fructification d'un jaune soutenu.
    Cotoneaster salicifolius  'Scarlet Leader' rampant à la ramure légèrement arquée 20-40cm haut, feuillage semi-persistant d'un vert foncé brillant virant au bronze pourpré, abondante fructification rouge.
    Cotoneaster salicifolius  'Willeke' il serait plus résistant au feu bactérien, fructification abondante tirant sur le rouge orangé.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Cotoneaster acutifolius  Turcz., Cotonéastre de Pékin, consulter sa fiche.
    Cotoneaster dammeri  C. K. Schneid., Cotonéastre de Dammer, consulter sa fiche.
    Cotoneaster horizontalis  Decne., Cotonéastre horizontal, consulter sa fiche.
    Cotoneaster franchetii  Bois, Cotonéastre de Franchet, consulter sa fiche.
    Cotoneaster lacteus  W.W. Smith, donné pour synonyme de Cotoneaster parneyi  Cotonéastre laiteux, Cotonéastre de Parney, consulter sa fiche.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site