Clematis vitalba  - Clématite blanche, Clématite des haies
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Clématite blanche, Clématite des haies, Clématite Vigne- Vierge, Vigne blanche, Berceau de la Vierge, Herbe aux gueux, Herbe aux mendiants, Barbe de Vieillard, Vigne de Salomon*, Viorne des pauvres, Bois de pipe, en occitan 'La vidalba', nommée par les anglophones 'Traveller's-joy, Old Man's Beard, Evergreen clematis'.
    Nom latin : Clematis vitalba  L.*, synonymes Clematis bellojocensis  Gand., Clematis crenata  Jord., Clematis dumosa  Gand.
    famille : Ranunculaceae.
    catégorie : Liane sarmenteuse à l'écorce lisse qui avec les ans se desquame en longues lanières, aux tiges souples et cannelées. Une héliophile d'une grande longévité quasi trentenaire.
    port : grimpant, buissonnant.
    feuillage : caduc, vert moyen. Feuilles opposé, à 3/7 folioles ovales-allongées, pointues certains d'entre eux ont une base cordée, à marge irrégulièrement dentée, pétioles volubiles qui vrillent.
    floraison : de la fin du printemps à l'été courant mai-juillet selon climat, parfumée et nectarifère, visitée par les abeilles. En cime, à l'aisselle des feuilles, panicules de petites fleurs apétales juste 4 à 5 sépales pétaloïdes, tomenteux sur les 2 faces, nombreuses étamines.
    couleur : blanche à l'intérieur, jaune verdâtre à l'extérieur, étamines d'un blanc-jaunâtre.
    fruits : en octobre apparition d'akènes munies d'une aigrette duveteuse blanche, ils demeurent en place tout au long de l'hiver, d'ou son nom de barbe de vieillard.
    croissance : rapide.
    hauteur : ± 7 m pouvant atteindre les 20 m en tous sens.
    plantation : printemps ou automne.
    multiplication : marcottage au printemps, bouture herbacée fin printemps,
    semi-aoûtée en été, semis en automne sous châssis.
    sol : argileux, léger, calcaire.
    emplacement : soleil ou mi-ombre avec le pied à l'ombre comme toutes les autres.
    zone : 7 - 9.
    origine : Europe méridionale, Europe centrale et Afrique du Nord, pousse à l'état sauvage dans les forêts de feuillus, lisières des bois, le long des cours d'eau, sur les buissons et dans les haies. Présent dans les Pyrénées jusqu'à 1 800 m et dans les Alpes jusqu'à 2 100 m.
    NB : son nom Clematis  vient du latin et du grec 'clêmatis', mot qui désigne une plante grimpante, venant de 'klêma' qui signifie sarment et vitalba  vitis et alba désigne la vigne blanche, c'est d'ailleurs son nom en italien.
    Dans le langage des fleurs elle est le symbole de la pureté, selon une légende, pendant la fuite en Égypte de la Vierge Marie, de Joseph et de l'enfant Jésus pour échapper au roi Hérode (Gouverneur de Judée), se seraient reposés sous son ombre, et durant le mois de Marie, elle était utilisée pour honorer la Vierge le deuxième jour du moi de Mai (dans une Corbeille de fleurs à la Sainte Vierge' - un tertiaire de Saint-François, 1891 - Montréal.
    Ce genre comprend 300 espèces, dont 147 sont présentes en Chine, 93 d'entre elles y sont endémiques, attention comme toutes les autres du genre, c'est une plante toxique.
    Cette clématite des haies peut être très envahissante, il existe des cultivars à fleurs plus grandes pour nos jardins.
    Propriétés et utilisations :
    Son écorce et son feuillage contiennent un suc irritant, le simple contact peut chez certaines personnes, entraîner des irritations vésicantes sur la peau et les muqueuses, d'ailleurs autrefois les mendiants s'en servaient pour développer des ulcères sur leurs membres pour favoriser la charité des passants, d'où son nom d'herbe aux gueux, d'herbe aux mendiants. Pline et Galien, prescrivaient son feuillage en macérât huileux pour soigner la lèpre, la gale et les douleurs.
    De nos jours elle est toujours prescrite en homéopathie (granules, teinture-mère, pommade) pour ses propriétés antirhumatismales, antinévralgiques et pour calmer les douleurs des ulcères variqueux. Ses tiges souples et flexibles étaient utilisées pour lier les fagots, et comme l'osier pour faire ses ligatures en vannerie. Son feuillage est consommé par le bétail
    Autrefois, les jeunes pousses étaient consommées cuites en les faisant bouillir dans plusieurs eaux et consommées comme les asperges, ou juste blanchies dans de l'eau bouillante et conservées dans du vinaigre.
    Consulter la liste des autres espèces de Clematites s'ouvrant dans un pop-up.

    Annotations :
    *Vigne de Salomon, c'est aussi le nom donné à la Clematis mauritiana (de Lamarck).
    * L., abréviation botanique pour le médecin, botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe latins, désignant le genre suivi du nom de l ’espèce, c'est la base de la taxinomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigna à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède. L'Herbier de Linné (Linnean Herbarium), le plus riche de son époque ne contenait que 7000 plantes, est conservé au Musée national d'histoire naturelle de Stockholm.
    & nmauric© 20.10.2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site