Cotyledon macrantha  - Oreille de cochon
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    J.R. Guillot
    Nom commun : Oreille de cochon, nommée par les anglophones 'Pig's Ear, Round-leafed Navel Wort'.
    Nom latin : Cotyledon macrantha  A.Berger*, pas de synonyme.
    Illustration de J.R.Guillot dans la Revue horticole, serie4, volume 75 (1903), contribution de la Société Nationale d’Horticulture de France, Paris, France.
    famille : Crassulaceae.
    catégorie : vivace succulente couvre-sol .
    port : dressé, ramifié
    feuillage : persistant, épais charnu, pruineux vert à liseré rouge.
    floraison : fin hiver à début printemps
    couleur : orange assez foncé.
    croissance : lente.
    hauteur : 0.7 à 1 m.
    plantation : printemps.
    multiplication : par semis à chaud (20 à 25°C) et bouture de tige en été, dans un mélange à part égale de vermiculite et tourbe pour avoir un pH = 5,5. Favoriser le semis de graines fraîches.
    sol : pauvre en azote, très drainé (sable ou rocaille), sec en hiver mais pas en été. Culture en pot choisir une mélange pour cactés ou préparer.
    emplacement : soleil.
    zone : 10 - 11, tolère -4°C sans problème sur de courtes périodes.
    origine : Afrique australe.
    entretien : juste une taille des hampes florales fanées, si elles ne font pas de fructification.
    maladies et ravageurs : peut être sujet aux pucerons.
    NB : après semis ou bouturage mets quelques années pour fleurir.
    son nom Cotyledon  vient du grec kotylêdôn qui désigne une petite cavité en forme de coupe, faisant allusion aux feuilles, ce mot désigne en botanique, la ou les deux premières feuilles embryonnaires qui sortent d'une graine chez les Dicotylédones et son nom spécifique macrantha  Le genre après révision ne comprend plus que 12 espèces de vivaces succulentes originaires de l'Afrique australe et de la péninsule arabique.
    Autres espèces :
    - Cotyledon barbeyi  Schweinf. ex Baker, synonyme Cotyledon sturmiana  Poelln., Cotyledon transvaalensis  Guillaumin, Cotyledon wickensii  Schönland, Cotyledon wickensii var. glandulosa  Poelln., 2 m de haut, floraison orange de l'automne à la fin de l'hiver.
    - Cotyledon cooperi  Baker, synonymes Adromischus cooperi  (Baker) A.Berger, Adromischus pachylophus  C.A.Sm., Echeveria cooperi  (Baker) Otto, 0.10 m de haut, feuillage vert et pourpre, fleur rose et blanc en été.
    - Cotyledon grandiflora  Burm.f., synonymes de Cotyledon curviflora  Sims , Cotyledon purpurea  Haw., Cotyledon tuberculosa  Lam., Tylecodon grandiflorus  (Burm.f.) Toelken, Umbilicus tuberculosus  DC. ex Steud. caduc, H 0.50 m, fleurs rouges en été (laisser au sec en été et automne.
    - Cotyledon ladismithensis  H 0.30 m, à floraison rouge en automne.
    - Cotyledon oblonga  Haw., synonyme de Cotyledon orbiculata var. oblonga  (Haw.) DC., 0.50 m de haut, feuillage à bord ondulé.
    - Cotyledon orbiculata  L., synonyme de Cotyledon ambigua  Salisb. et de 16 autres noms feuillage vert à gris-vert, sous climat approprié il a sa place dans les rocailles.
    Illustration Kew Royal Garden* The Hottentot Fig and other Succulents from the Karroo.
    - Cotyledon paniculata  L.f , synonymes Cotyledon fascicularis  Aiton, Cotyledon paniculata  Thunb., Cotyledon tardiflora  Bonpl., Tylecodon paniculatus , Sedum fasciculare  Kuntze vivace caduque de 2 de haut à floraison rouge strié de jaune au printemps, laisser au sec en été.
    - Cotyledon reticulata  synonyme Tylecodon reticulatus  caduc, 0.30 m de haut, floraison jaune en hiver.
    - Cotyledon tomentosa  Harv., (pas résolu) synonyme, =0.30 mde haut, à fleur rouge en été (laisser au repos en été et automne).
    Marianne North Gallery*
    - Cotyledon wallichii  Harv. (non résolu) synonyme de Tylecodon wallichii  (Harv.) Toelken., une vivace toxique au feuillage caduc, 1m de haut, à fleurs jaunes en été, laisser au sec de l'automne et la fin de l'hiver.

    Annotations :
    A.Berger, abrévation botanique pour le jardinier botaniste allemand Alwin Berger 1871 - 1931, il travaille au jardin botanique de Dresde, il effectue un séjour sur les bords du lac Majeur, aux pépinières de Verbania Pallanza, des frères Rovelli, des experts en culture et hybridation, spécialistes des camélias (plus de 500 variéts), puis au jardin botanique de Greifswald et au célèbre Palmengarten de Francfort, un jardin dédié aux palmiers, avant d'être nommé de 1897 à 1914 en Italie sur la Riviera, Conservateur du jardin botanique Hanbury (Giardini botanici Hanbury) à La Mortola (Vintimille).
    Durant la première guerre mondiale jusqu'à son départ aux États-Unis en 1919, il exerce la fonction de directeur des jardins du Roi de Württemberg près de Stuttgart. A son retour de son voyage d'étude américain, jusqu'à son décès, il occupe la fonctio de directeur du département de botanique au Muséum d'Histoire Naturelle de Stuttgart.
    Il se charge de la révision de la classification des Cactaceae, et celui d'autres espèces succulentes.
    Deux genres lui ont été dédiées les Bergerocactus (Cactaceae) et les Bergeranthus (Mesembryanthemaceae).
    *Marianne North Gallery, Kew Royal garden, illustration The Hottentot Fig and other Succulents from the Karroo (South Africa), les plantes : Cotyledon orbiculata, Carpobrotus acinaciformi, Mesembryanthemum edule, Aptosimum depressum, Euphorbia.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site