Rhipsalis pachyptera - Rhipsalis à ailes épaisses
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Rhipsalis pachyptera
    Botanical Dep. © University of Catania
    Nom commun : Rhipsalis pachyptère, Rhipsalis à ailes épaisses, nommée par les anglophones comme la plupart du genre 'Chain cactus' ou 'Link plant.
    Nom latin : Rhipsalis pachyptera  Pfeiff., synonymes Rhipsalis crassa  Schumman, Rhipsalis robusta  Lemaire, Rhipsalis pachyptera var. purpurea  Corderoy, Lepismium fluminense  LMiquel, Hariota pachyptera  Kuntze, Hariota triquetra  Kuntze, Hariota robusta  Kuntze, Cactus triqueter  Vellozo, Cactus alatus  Willdenow, Cereus alatus  Link, Epiphyllum alatum  Haw.
    famille : Cactaceae, tribu Rhipsalideae.
    catégorie : épiphyte succulente à rameaux aphylles.
    port : semi-dressé puis retombante.
    rameaux : succulent, aplati vert clair, lavé de pourpre à marge crenelée, les jeunes pousses sont cuivrées. Articles trigones (5-7cm) de forme ovoïdes, voir détails.
    floraison : été. Sur les tranches au creux des aréoles, petites fleurs souvent solitaires à 6 pétales oblongs, faisceau de ± 30 étamines au centre un style filiforme à 3-6 stigmates enchâssées dans un calice tubulaire membraneux à 6 lobes.
    couleur : jaune crème, étamines et anthères blanches.
    fruits : petites baies charnues ovoïdes, pulpe contenant de petites graines.
    croissance : lente.
    hauteur : jusqu'à 1 m dans son habitat d'origine.
    plantation : au printemps.
    multiplication : semis au printemps à chaud, bouture.
    sol : riche, frais, drainé; en potée ou en serre planter dans du terreau pour cactée épiphyte (ou 1/3 sable, 1/3 terre de jardin, 1/3 terreau, plus de la terre de bruyère fibreuse) en lumière tamisée.
    emplacement : ombre légère; en serre lumière tamisée.
    zone : 10 - 11, hygrométrie moyenne ou élevée.
    origine : endémique au sud-est du Brésil, dans les états de Rio Janeiro, Sào Paulo, Minas Gerais et au sud celui de Santa Catharina.
    entretien : arroser du printemps au début de l'automne une fois par semaine + engrais pauvre en azote tous les mois, laisser la terre presque sèche le reste de l'année mais veiller à une hygrométrie correcte.
    NB : Son nom Rhipsalis  donné par Gaertner vient du grec 'rhips' qui désigne le jonc, la tresse et du suffixe 'alis' (ale) qui signifie en avoir la forme, donc en forme de jonc tressé faisant référence aux tiges souples qui s'entrecroisent et son nom spécifique pachyptera  est celui d'un genre de la famille des Bignoniaceae, qui ne comprendrait que 4 espèces données pour synonyme de Mansoa.
    Le genre comprend depuis 2004 (découverte d'une nouvelle espèce) 37 espèces, majoritairement endémiques aux forêts ombrophiles de l'Amérique du sud, en Colombie, Équateur, Pérou zone andine qui autrefois était appelée Amérique équinoxiale ainsi qu'au nord-est du Brésil en zone arideet au sud-est dans les forêts de l'atlantique (dont Rio de Janeiro), en Guyane, au Mexique et aux Antilles, des espèces qui sont pour la plupart d'entre elles menacées par la déforestation. Et, une exception, originaire du continent africain et de l'Asie Rhipsalis baccifera  (J.S.Mulell.) Stearn.
    - nmauric©08/10/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site