Sedum spathulifolium  - Orpin spatulé
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    sedum spathulifolium 'Cape blanco) Nom commun : Sédum spatulé, Orpin spatulé, Sédum ou Orpin nain, nommé par les anglophones 'Stonecrop', 'Broadleaf stonecrop' ou encore 'Broadleaved stonecrop'
    Nom latin : Sedum spathulifolium  Hooker*
    famille : Crassulaceae
    catégorie : vivace succulente (photo du haut Sedum spathulifolium  ssp. pruinosum  var. purpureum)
    port : bas, étalé rampant, couvre-sol.
    feuillage : persistant, charnu d'un vert-glauque à vert-gris argenté, parfois pruiné. En minuscules rosettes de feuilles plates spatulées
    floraison : du printemps à l'été (mai-juillet selon climat), au dessus du feuillage petites fleurs étoilées à 5 pétales réunies en corymbes plates.
    couleur : jaune
    croissance : lente ('Cape Blanco'), normale
    hauteur : 0,05 à 0.10m
    plantation : au printemps ou en automne selon climat.
    multiplication : semis ou bouture de tiges du printemps au milieu de l'été
    sol : rocaille, pauvre.
    emplacement : soleil.
    zone : 7/8 - 10 parfaitement adapté à la sécheresse et à la canicule.
    origine : États-Unis côte sur la côte ouest dans la série de montagnes appelées 'Pacific coastal ranges', depuis la Californie, l'Oregon et Colombie Britannique depuis le niveau de la mer jusqu'à 1600 m d'altitude ainsi que les 4 sous-espèces reconnues.
    entretien : sans, juste si esthétiquement nécessaire couper patiemment les inflorescences fanées.
    Un substrat trop humide peut favoriser le pourrissement des racines, l'orpin spatulé peut être convoité par les limaces et escargots, à l'intérieur il est sujet aux cochenilles, aux pucerons. et parfois visité la nuit par de petits coléoptères les otiorrhynques et leurs larves qui s'attaquent sournoisement aux racines.
    NB : Il existe de nombreuses sous-espèces et formes de cette plante car elle est très variable.
    Son nom Sedum  désigne le genre en latin, venant de 'sedo' faire asseoir, se calmer, apaiser et son nom spécifique spathulifolium  vient du grec 'spathê' qui désigne un morceau de bois aplati et 'folium' qui désigne la feuille.
    Orpin spatulé est idéal pour être utilisé au jardin en couvre-sol dans les rocailles, dans les intestices des murets ou simplement dans des vasques ou potées.
    Parmi les cultivars citons :
    et ses variétés ou formes (Sedum spathulifolium  var., 'Cape Blanco', 'Carnea', 'William pascoe'), 'Aureum', 'Roseum', etc.
    Sedum spathulifolium  subsp. purpureum  Orpin spatulé 'Purpureum' rosette d'un vert-gris bleuté pourtour pourpré avec la canicule virant au pourpre progressivement, feuilles aplaties bord retroussé vers l'extérieur, floraison courant mai-juin jaune.
    Sedum spathulifolium  Hook subsp. pruinosum  (Britton) R.T. Clausen & Uhl, connu localement sous le nom de 'Broadleaf stonecrop', se rencontre dans les montagnes et zones rocailleuses de Californie, de l'Oregon et Colombie britannique.
    Sedum spathulifolium  Hook subsp. purdyi  (Jeps.) R.T. Clausen, connu sous le nom de 'Purdy's stonecrop', endémique à la Califrnie et moitié de l'Oregon, rosette vert franc feuilles larges arrondies sur des tiges rougeâtres bouquets jaunes.
    Sedum spathulifolium  subsp. purpureum  Orpin spatulée 'Purpureum' rosette d'un vert-gris bleuté sur le pourtour pourpré, floraison courant mai-juin jaune..
    Sedum spathulifolium  subsp. yosemitense  connu sous le nom de 'Yosemite stonecrop', endémique à l'est de la Californie, principalement dans les montagnes de la Sierra Nevada dans le Le parc national de Yosemite dont il porte de nom.
    Il y a aussi des hybrides comme 'Harvest Moon' et 'Silvermoon'.
    Sedum spathulifolium  Hook. ssp. spathulifolium  connu sous le nom de 'Broadleaf stonecrop' se rencontre dans les montagnes et zones rocailleuses de Californie, de l'Oregon et Colombie britannique.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie, consulter la liste qui s'affiche dans la colonne à droite

    Annotations :
    Hook. abréviation botanique de William Jackson Hooker (1785-1865) botaniste britannique spécialiste des fougères et des mousses, qui en 1812 devint membre de la Royal Society et vers 1841 Directeur de Kew garden.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site