Jasione laevis  - Jasione lisse
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Florenligne ©
    Nom commun : Jasione lisse, Jasione pérennenommée par les anglophones 'Sheeps Bit Scabious'.
    Nom latin : Jasione laevis  Lam.* , synonyme Jasione perennis
    famille : Campanulaceae
    catégorie : vivace.
    port : touffe en coussin.
    feuillage : persistant. Feuilles oblancéolées, vertes, légèrement poilues, garnies de quelques dents espacées.
    floraison : début d'été.
    couleur : fleurs sphériques bleu mauve portées par des tiges raides. Pistils saillants au dessus des pétales.
    croissance : moyenne
    hauteur : de 0.10 à 0,30m (coussin de feuillage) à 0.40m en fleurs, Ø ± 20cm.
    plantation : au printemps ou à l'automne.
    multiplication : semis d'automne ou division des touffes au printemps.
    sol : pauvre, neutre, frais ou sec, drainé
    emplacement : soleil, mi-ombre
    zone : 5 - 10.
    origine : région méditerranéenne.
    entretien : aucun si ce n'est la suppression des fleurs fanées.
    NB : emploi en rocaille ou en bordure. Pas de prédateurs.
    Autres espèces ou cultivars :
    -Jasione laevis  'Blaulcht' : h 0.40m à fleurs plus grosses. Utilisée en fleur coupée.
    - Jasione montana  L., Jasione des montagnes,Jasione ondulée, Herbe bleue une vivace des prés rocailleux, landes et collines en sol sec. Fleurs parfois roses.

    Annotations :
    *Lam., abréviation botanique pour le naturaliste-biologiste-botaniste français Jean Baptiste Antoine Pierre de Monnet de Lamarck (1744-1829), fondateur de la biologie, il en établi les principes théoriques, voir Philosophie zoologique (1809) où il met en place une nouvelle classification pour les animaux.
    Il est considéré comme le plus grand botaniste de son temps, on lui doit un traité de botanique 'Encyclopédie méthodique' (1783-1793), il y énonce un principe fondamental sur l'évolution des animaux et végétaux qui sous l'influence de diverses conditions induisent des adaptations et modifications.
    Auteur 'Histoire des mollusques', ouvrage de référence dans la nomenclature des coquillages.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.