Centaurea montana  - Centaurée, Bleuet des montagnes
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    centaurea uniflora
    Florenligne
    Nom commun : Centaurée à une tête, Centaurée à un capitule, nommée par les anglophones 'Singleflower Knapweed'.
    Nom latin : Centaurea uniflora  Turra, synonymes Centaurea uniflora subsp. uniflora  , Centaurea uniflora var. tineana  Gremli ex Briq., Jacea uniflora  (Turra) Soják
    famille : Asteraceae.
    catégorie : vivace monocéphale à rhizomes traçant et souche assez épaisse, à tige striée, cotonneuse.
    port : touffe dressée.
    feuillage : caduc, vert blanchâtre, cotonneux sur les deux faces. Feuilles lancéolées à oblongues à marge lisse, celle du haut sont sessiles.
    floraison : en été. Capitule solitaire de fleurs tubulaires hermaphrodites dans un involucre vert ovoïde formé de bractées à l'aspect écailleux à marge cillié en brun noir. Nectarifère visitée par les abeilles, bourdons et papillons.
    couleur : rose mauve.
    fruits : nombreux akènes pourvus de cils assez courts.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.45-0.6 m.
    plantation : printemps ou automne.
    multiplication : division ou semis au printemps, d'ailleurs ses semis spontanés le rendent un peu envahissant..
    sol : bien drainé.
    emplacement : ensoleillé.
    entretien : tailler les fleurs fanées pour favoriser une seconde floraison.
    zone : 3 - 9.
    origine : en altitude dans les prairies, près et lieux rocailleux de l'Europe méridonale (France et Italie) et Europe centrale présent à l'est de la France dans les Alpes présent dans le Dauphiné, en Savoie et en Provence.
    NB : c'est Linné* qui en 1753 lui donne le nom de Centaurea , mot venant du grec 'kentaurion', nom de plante chez Hippocrate et centaurion chez Pline; il doit son nom au juste centaure Chiron qui se distingue des mauvais centaures par sa délicatesse, sa bonté et bonne moralité, lorsque Hercule le blesse avec une flèche empoisonnée, il se guérit en appliquant des bleuets sur sa plaie, il est le Dieu de la médecine dans la mythologie grecque; son nom spécifique montana  désigne son habitat les montagnes.
    Ce genre comprend environ 450 espèces d'annuelles, bisannuelles et vivaces épineuses ou non, originaires des zones tempérées de l'Afrique du Nord, de l'Europe, de l'Asie et de l'Amérique d Nord, dont certaines d'entre elles ont été introduites dans les plates-bandes, massifs et mixed-borders et d'autres sont des adventices.
    Quelques uns des cultivars :
    De ce bleuet des montagnes, consulter la fiche.

    Annotations :
    *L., abréviation botanique pour le botaniste-naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), auparavant Carl Linnæus, médecin, à qui l'on doit la classification des végétaux, des minéraux et des animaux et la nomenclature binomiale, basée sur la juxtaposition de deux mots en principe en latin, désignant le genre suivi du nom de l'espèce, c'est la base de la taxonomie et de la nomenclature internationale.
    Durant ses études de médecine, il entame la réalisation d'un herbier de la flore de Laponie qui sera suivi d'un ouvrage 'Flora lapponica'. A partir de 1741, il enseigne à l'Université d'Uppsala durant une année la médecine puis la botanique jusqu'en 1772, il est le fondateur de l'Académie des Sciences de Suède. Son herbier 'Linnean Herbarium', le plus riche de son époque ne contenait que 7000 plantes, est conservé au Musée national d'histoire naturelle de Stockholm.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.

un compteur pour votre site