Trillium grandiflorum - Trille à grande fleur, Trille blanc
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Trille grandiflore, Trille à grande fleur, Trille blanc, nommé par les anglophones 'White trillium', 'Snow Trillium' ou 'White Wake-robin'.
    Nom latin : Trillium grandiflorum  (Michx.) Salisb.
    famille : Liliaceae (Trilliaceae).
    catégorie : vivace herbacée aux courts rhizomes tubéreux.
    port : touffe étalée.
    feuillage : caduc, vert foncé aux veines marquées. Sur une tige charnue trois grandes feuilles (10 à 30cm x 8-15cm) sessiles, verticilées, obovales effilées en pointe à marge ondulée.
    floraison : longue au printemps (fin avril à début mai selon climat). Au-dessus du verticile, fleur solitaire (4 à 8cm) à trois pétales se chevauchant, fortement marqués par les venules longitudinales, 6 étamines et 3 carpelles, enchâssés dans un calice à 3 sépales disposés en quinconce.
    couleur : blanc pur, à blanc rosé et rose enfin de floraison, étamines jaune poussin.
    fruits : baies rouge pourpré virant au noir bleuté contenant des graines ayant une excroissance charnue (caroncule) convoitée par les fourmis qui en assurent la dispersion.
    croissance : très très lente.
    hauteur : 0.20-0.45 m.
    plantation : printemps ou automne.
    multiplication : division au printemps ou par semis à l'automne, à partir de semis il faut compter pour apercevoir la première feuille au moins 3 ans et 7 ans avant de fleurir.
    Il faut compter deux périodes de dormance pour activer la germination.
    sol : bien drainé, humide et riche en matière organique.
    emplacement : ombre ou mi-ombre.
    zone : 3 - 9 .
    origine : en grande colonie en sous-bois, dans les forêts de feuillus de l'est de l'Amérique du Nord (région des lacs jusqu'au Maine et la Nouvelle-Écosse, du New-Hampshire à la Géorgie et de l'Alabama au Minnesota), au Canada présent au nord-ouest de la province de l'Ontario, au centre et à l'ouest du Québec et dans les érablères au sud du Québec où sa collecte est strictement réglementée depuis 2005 où il figure sur la liste des espèces vulnérables ou menacées (pdf), dans le Maine et l'Illinois c'est aussi une espèce menacée.
    entretien : transplanter avec précaution, car les racines sont fragiles.
    NB : Son nom Trillium  vient du latin, mot composé du suffixe 'tri' trois et de lilium qui désigne le lis, faisant référence à ses 3 feuilles, 3 pétales et 3 sépales.
    Le trille blanc à sa place au jardin dans les sous-bois si on lui laisse bien de la place, sans rivale à proximité.
    Ce genre proche des lis comprend 40 espèces originaires de l'Amérique du Nord (39) dont 5 espèces au Canada, et 10 espèces du nord-est de l'Asie notamment dans l'Himalaya.
    Depuis 1937, il est est l'emblème floral de la province de l'Ontario.
    Parmi les cultivars, citons :
    Trillium grandiflorum  'Flore Plena' à fleurs doubles, se distingue aussi par un feuillage plus foncé.
    Propriétés et utilisations :
    Dans la pharmacopée nord américaine ses racines étaient réputées pour leurs propriétés antiseptiques et astringentes, certainement une des causes de sa rare ® par la Société des Gens de Lettres Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Jardin! L'Encyclopédie
un compteur pour votre site