Astrantia major  - Grande Astrance
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Grande Astrance, Grande radiaire, Autruche noire*, Sanicle de montagne, Étoile des prés , nommée par les anglophones 'Masterwort'.
    Nom latin : Astrantia major  L.
    famille : Apiaceae
    catégorie : vivace herbacée à souche épaisse horizontale, racines fibreuses noires.
    port : érigé, ramifié en cime.
    feuillage : caduc, vert clair. Feuilles du bas, palmatifides à 3/7 lobes à marge crénelée sur un long pétiole, les caulinaires sont engainantes et tripartites.
    floraison : début de l'été, puis, épisodiquement, jusqu'en début d'automne, nectarifère surtout visitée par les coléoptères, les papillons et par les abeilles également. Les fleurs (30 à 50) sont réunies en ombelles (2 à 4cm) avec un involucre en collerette de grandes bractées lancéolées et veinées longitudinalement. Les fleurs du centre et celles près de l'involucre sont des fleurs mâles, les autres sont hermaphrodites.
    couleur : blanc, blanc rosâtre, blanc verdâtre, divers tons de rose, rose-rouge et prune pour les cv. La couleur des fleurs comme celle des bractées n'est jamais unie, souvent verdâtre en pointe et base d'une couleur souvent plus foncée.
    fruits : akènes (4 à 6mm) à deux méricarpes redivisés en 5 parties, pourvus à la base de 5 sépales.
    croissance : rapide si elle se plaît.
    hauteur : 0.60 à 0.90m, Ø ± 0.45m.
    plantation : à l'automne ou au printemps selon climat.
    multiplication : par division des touffes au printemps, semis spontané en place ou en serre froide, semis (réfrigérer les graines pendant 6 semaines avant semis), attention aux limaces. Distance de plantation selon hauteur 40 à 45cm. Durée de vie entre 2 et 5 ans.
    sol : riche en humus, frais (maintenu humide en été) de préférence argilo-calcaire.
    emplacement : mi-ombre ou soleil (si suffisamment d'humidité), accepte l'ombre lumineuse.
    zone : 3/4 - 9.
    origine : sud de l'Europe et Europe centrale (depuis le nord-ouest de l'Espagne (dans les Pyrénées) jusqu'au Caucase, largement présente en France, en altitude dans les prairies et les sous-bois de feuillus, dont Massif central, Cévennes, Alpes et Hautes-Alpes, Jura et Vosges. Introduite en Grande-Bretagne au cours du 16ième siècle, aujourd'hui naturalisée.
    entretien : prévoir un paillis pour la saison chaude et lui conserver l'humidité au pied, juste supprimer les têtes fanées pour favoriser une longue floraison, et évite laa montée en graines.
    Il semblerait que, bien qu'appréciant une bonne humidité en été, cette plante soit sensible aux hivers très pluvieux.
    Au printemps 2001, après un automne et un hiver enregistrant des records de pluviométrie, on constate en effet sa disparition dans des jardins situés dans des régions aussi différentes que le Médoc, l'Anjou et la Bourgogne.
    Excellentes fleurs à couper longue tenue en vase ou pour confectionner des bouquets secs.
    maladies & parasites : peut être sujette aux pucerons; l'excès d'humidité favorise l'apparition et le développement de l'oïdium.
    NB : Son nom Astrantia  lui a été donné au Moyen-âge, s'écrivant pour certains avec un a et pour d'autres avec un e Astrentia , nom venant du latin 'aster' qui désigne l'étoile, faisant référence à son involucre étoilé et major  qui signifie grande.
    Ce genre comprend 9 espèces de vivaces, originaires de l'Europe et de l'Asie.
    La Grande astrante à sa place dans les massifs, mixed-border, bordures, plates-bandes et rocailles ou en bordure des plans d'eau.
    Parmi les nombreux cultivars, citons :
    - Astrantia major  'Alba' bractées blanches, veinules et pointes verte, en coeur blanche la base tire sur le rose.
    - Astrantia major  'Large White' large collerette (5-7 cm) blanche veinée de vert olive, centre blanc et vert.
    - Astrantia major  'Magnum blush' environ 60cm de haut, large collerette de bractées blanches, veinules et pointes verte, en coeur blanc et vert, les boutons floraux sont de couleur rose.
    - Astrantia major subsp. involucrata  'Shaggy' fleurs blanches et vertes, au style framboisé, large collerette de bractées blanches marbrées et veinées de vert jade, à reflets argentés.
    - Astrantia major  'Snow Star', environ 90cm de haut, large collerette de bractées blanches, veinules et pointes verte, en coeur blanc vert en coeur du rose, revers des bractées nettement plus vert.
    - Astrantia major  'Buckland' bractées rose dragée, veinée de rose plus foncé, pointe griffée de vert, centre plus foncé tirant vers le rose indien.
    - Astrantia major  'Claret' avoisine 1m de haut, d'un rouge carmin framboisé, pointe très foncée, bractéoles pâlissant avec le temps, il y a des origines différentes qui sont commercialisées sous le même nom.
    - Astrantia major  'Hadspen blood' tirant sur le rose indien, centre plus clair.
    - Astrantia major 'Florence, large colerette rose dragée veunules plus soutenu, centre rose et vert.
    - Astrantia  'Moulin Rouge' environ 60cm de haut, bractées rouge un peu grenat, veinules et pointes lin de vin, centre blanc et vert fleurs pourpré.
    - Astrantia major  'Roma', rose pâle.
    - Astrantia major  'Rosea' rose pâle centre rose soutenu pointe bractéole rose soutenu.
    - Astrantia major  'Rosen symphonie', d'un rose balais pourtour carminé.
    - Astrantia major  'Rubra', fraise pourtour cramoisi.
    - Astrantia major  'Ruby Cloud', rouge passe-velours.
    - Astrantia major  'Ruby Wedding', rose sorbet framboise.
    - Astrantia major  'Star Beauty' environ 60cm de haut, large collerette pourprée, centre blanc, pourpre et vert, floraison abondante mais plus tardive et plus courte juillet-août.
    - Astrantia major  'Sunningdale Variegated' feuillage panaché de crème, floraison blanche griffée de vert, centre tirant sur le rose .
    - Astrantia major  'Venice' entre le prune et l'évêque, les styles sont blanches, un peu plus précoce courant mai.
    - Astrantia carniolica  'Rubra', nettement pourpré, centre plus clair mélange de blanc, pourpre et vert.
    Propriétés et utilisations :
    Dans les pharmacopées populaires, sa racine est réputée pour ses propriétés purgative et diurétique, prescrite pour traiter les problèmes de transit.

    Consulter la liste des plantes nectarifères visitées par les papillons; dans l'encyclopédie la liste s'affiche dans la colonne à droite.

    Annotations :
    *Autruche noire, en patois savoyard, en suisse roman 'ôtricha' est l'altération du nom latin 'ostruthium', nom donné à Imperatoria ostruthium  synonyme Peucedanum ostruthium  Impératoire, Benjoin, ostruche, ostrute et autruche.
    ® par la Société des Gens de LettresConformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Accueil Jardin! L'Encyclopédie
un compteur pour votre site