Calamagrostis x acutifolia  - Calamagrostide, Gourbet
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Calamagrostis acutifoliaNom commun : Calamagrostide lancéolée - Gourbet, nommée par les anglophones 'Feather reed grass'
    Nom latin : Calamagrostis x acutifolia  ou Calamagrostis x acutiflora 
    famille : Poaceae.
    catégorie : Graminée vivace cespiteuse.
    port : érigé en colonne étroite.
    feuillage : caduc mais chaumes persistants tout l'hiver. Feuilles vertes puis dorées, étroites, très allongées.
    floraison : légères panicules de la fin du printemps ou en été, se refermant en épis décoratifs durant l'automne et l'hiver.
    couleur : brun pourpre devenant dorés (jaune paille).
    croissance : croissance lente.
    hauteur : 1,30 à 1,50 m.
    plantation : au printemps et à l'automne.
    sol : drainé, ordinaire, même pauvre. Frais à sec. Accepte le calcaire.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 7 - 9.
    multiplication : par division des touffes.
    origine : issu de croisement entre le roseau des montagnes Calamagrostis arundinacea  (L.) Roth. et le roseau des bois Calamagrostis epigejos  (L.) Roth.
    entretien : couper au printemps l'ancien feuillage desséché
    NB : c'est le botaniste allemand August Heinrich Rudolf Grisebach (1814-1879) qui décrit et nom le genre Calamagrostis , nom qui vient du latin 'calamus' qui désigne le roseau et de 'agrostis' qui désigne le chiendent, et son nom spécifique acutifolia  signifie à feuilles aiguës.
    Calamagrostis 'Karl Foerster' La silhouette très étroite des Calamagrostis introduit une note verticale dans les massifs. Dès le mois de juin s'ouvrent de fines panicules coniques, elles se referment en longs épis dorés qui changent de couleur suivant la lumière.
    Ce genre comprend plus de 250 espèces de vivaces, originaires des régions tempérées de l'hémisphère Nord en zone humide. Certaines espèces d'entre elles, sont maintenant des herbes ornementales au port arqué à croissance assez lente qui trouvent leur place dans les zones humides des jardins, il faut les laisser en place en hiver.
    Cette graminée diffère de beaucoup d'autres, au port "en fontaine" par son port colonnaire très raide à utiliser, au jardin, comme un élément d'architecture verticale.
    On trouve couramment deux cultivars :
    - Calamagrostis x acutiflora  'Karl Foerster'* (2001), Foerster's Feather Reed Grass, aux inflorescences rose pourpré et qui peut atteindre 1,80 m. de haut.
    - Calamagrostis x acutiflora  'Overdam', un hybride issu de croisement entre Calamagrostis arundinacea  et Calamagrostis epigejos , se distingue par son feuillage vert rayé de blanc-jaune virant au bronze en hiver, panicules à reflets violacés devenant beige doré lorsque les graines mûrissent, 0.70 à 1.50 m de haut. Les touffes sont plus compactes que celle de 'Karl Foerster'.
    - Calamagrostis x acutiflora  'Waldenbuch' 0.80 à 1.50 m de haut, inflorescences blondes stériles.
    Autres espèces :
    - Calamagrostis brachytricha 
    Calamagrostis 'Overdam' - Calamagrostis epigejos  (L.) Roth., Roseau des bois, originaire du nord de l'Europe présent au bord de l'eau et dans les fossés, 0.60 à 1.20 m, larges inflorescences rose dès le mois de juillet virant à l'argenté en fin de saison, attention elle est cespiteuse, elle peut devenir envahissante, plante hôte pour certaines espèces de papillons.
    - Calamagrostis emodensis  Griseb, synonyme Calamagrostis garwhalensis  C.E. Hubb. & Bor, Roseau de l'Himalaya, originaire du Pakistan et du nord de l'Inde dans l'ouest de l'Himalaya dont l'ancien nom était Himaus (Imaus) ou Emodus, 0.90 - 1.05 m de haut, pour un diamètre de 0.45 à 0.60 m, larges panicules arquées au coeur de l'été demeurant également jusqu'en décembre.

    Annotations :
    *Karl Foerster (1874-1970) sélectionneur, écrivain en Schwerin 1889 il commence à travailler comme apprenti jardinier au château de Schwerin, poursuit sa formation au jardin du Collège de Postdam, et fini sur la riviera italienne à Bordighera chez Ludwig Winter célèbre architecte paysagiste et obtenteur, à partir de 1902 il s'occupe d'une pépinière familiale à Berlin-Westend qu'il transfert en 1910-1912 créant ainsi son jardin de vivaces à Potsdam-Bornim, où dans les années 30 il sélectionne de nouvelles variétés de Phlox paniculata, delphinium, asters, et graminées, travaux qu'il continuera jusqu'en 1945 avec une autorisation soviétique. qui depuis 1990 est inscrit au patrimoine mondial avec le parc et le palais de Sans-Souci, depuis 2010 à la disparition de sa fille Marianne, c'est devenu une fondation visitée par les amateurs du monde entier, Marianne-Foerster Fondation. Nommé en 1950 docteur honoris causa de l'Université Humboldt de Berlin, depuis 1985, ses écrits sont conservés à la Bibliothèque d'État de Berlin.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.

 calamagrostis 'Overdam'

un compteur pour votre site