Hosta plantaginea - Hosta plantain, Lis plantain
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Hosta plantain, Lis plantain, nommé par les anglophones 'Fragrant plantain lily', 'August Lily', 'Wavy-leaved platain lily'.
    Nom latin : Hosta plantaginea  (Lam.) Asch. , synonyme Funkia 
    famille : Asparagaceae, Hostaceae.
    catégorie : vivace précoce.
    port : touffe compact.
    feuillage : caduc.Grandes feuilles cordiformes vert légèrement brillant aux nervures très marquées, se renouvelant même au coeur de l'été contrairement aux autres espèces.
    floraison : deuxième moitié de l'été, parfum de fleur de lis, partucularité de l'espèce les fleurs s'ouvrent dans le courant de l'après-midi.
    couleur : grands épis de fleurs blanches ou blanc rosé.
    croissance : assez lente.
    hauteur : 0,30 à 0,75 m.
    plantation : au printemps ou à l'automne selon climat, compter 5-6 plants/m².
    multiplication : par division au début du printemps.
    sol : tous types de sol, frais et humifère, c'est une gourmande comme toutes les autres du genre.
    emplacement : soleil ou ombre (se plait au soleil, contrairement à d'autres hosta) à l'abri des gelées printanières car son feuillage est assez précoce.
    zone : 3 - 9.
    origine : sud de la Chine et Japon.
    entretien : pour une culture en pot faire un apport d'engrais durant la période de croissance, c'est une gourmande.
    maladies et parasites : c'est le repas favori des limaces et escargots, mettre des dispositifs pour en protéger les plants.
    NB : c'est le botaniste autrichien Léopold Trattinnick (1764-1849) qui dédie le genre Hosta  à Nicholaus Tomas Host* et son nom spécifique plantaginea  (plantagineus) signifie dont les feuilles ressemblent au plantain.
    Ce genre comprend une qurantaine d'espèces de vivaces, toutes originaires du Japon et de Chine et de nombreux hybrides et cultivars.
    L'hosta plantaginea  fut introduite en Angleterre dans le courant de 1790, pour trouver sa place en couvre-sol notamment le long des berges des pièces d'eau ou simplement dans des potées..
    Parmi les cultivars citons :
    - Hosta  'Honeybells', ancien obtention de 1950 issue de croisement entre Hosta plantaginea  et Hosta sieboldiana , hauteur 0,75 à 0.90m de haut x 0.60m, feuilles cordiformes fortement nervurées à marge ondulée, fleurs parfumées d'un blanc-rosé ou tirant vers un lilas mauve très pâle .
    - Hosta  'Grandiflora' hauteur 0.60 m., port très étalé environ 1m, feuillage brillant vert clair, lancéolé fortement nervuré à marge ondulé, courant juillet à septembre, longues inflorescences (10cm) de grandes fleurs parfumées d'un blanc pur, ombre lumineuse craint les expositions trop longtemps ensoleillées.
    - Hosta  'Royal Standard' obtention américaine (Wayside 1965,Ohio) feuillage vert clair, fleurs parfumées blanches.
    - Hosta  'Susan Sweet' obtention anglaise de 1958, issue également de croisement entre Hosta plantaginea  et Hosta sieboldiana , hauteur 0.30 à 0.40 m., feuillage lancéolé, nervuré d'un vert clair, fleurs parfumées lilas mauve.
    - Hosta  'Aphrodite', H. : 0,60 m., fleurs doubles blanches.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie:
    Hosta undulata  'Medio variegata', consulter safiche.
    Hosta nakaiana  "Golden Tiara", consulter sa fiche.
    Hosta sieboldiana , consulter sa fiche.
    Hosta x  'Gold Standard, consulter sa fiche.

    Annotations :
    *Host médecin-botaniste autrichien Nicholaus Tomas Host (1761-1834), il fut le médecin de François Ier, empereur d'Autriche, il participa à des expéditions en Autriche (Illyrie et Tyrol), Croatie et Hongrie, souvent en compagnie du célèbre botaniste néerlandais Nikolaus Joseph von Jacquin n (1766-1839). En 1793, il est nommé directeur du jardin des plantes du palais du Belvédère de Vienne qu'il a longuement enrichi avec les plantes collectées au cours de ses voyages.
    Il fait paraître en 1797 'Synopsis plantarum en Autriche provinciisque adjacentibus sponte Crescentium' (descriptions de nouvelles espèces), puis entre 1801-1809, sur les plantes d'Europe centrale 'Icones et descriptions Graminum Austriacorum' en 4 vol, illustré par Johann Ibmayer, suivi en 1827 puis 1831 'Flora austriaca' en 5 vol et un ouvrage sur les saules.
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site