Agapanthus africanus - Agapanthe africaine, à ombelle
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Agapanthe à ombelles, Agapanthe africaine, Tubéreuse bleue, Lis africain, nommée par les anglophones 'African bluebell'.
    Nom latin : Agapanthus africanus  Dur. et Schinz, synonyme Agapanthus umbellatus  L'Hér*, nom illégal Agapanthus africanus  Hoffmanns.
    famille : Liliaceae (Agapanthaceae).
    catégorie : vivace herbacée rhizomateuse à racines charnues.
    port : large et dense touffe évasée retombante et hampe florale rectiligne.
    feuillage : persistant à semi-persistant selon climat, vert franc à vert foncé. Longues feuilles linéaires, rubanées arquées.
    floraison : fin printemps à début été, nectarifères visitées entre autre par les abeilles. Grosses ombelles ( Ø d'environ 25/30cm) de 30 à 50 fleurs hermaphrodites, tubulaires étoilées à 6 lobes.
    couleur : bleu foncé, bleu porcelaine et blanc pour les cv.
    fruits : capsules loculées déhiscentes pendantes contenant de nombreuses petites graines ailées noires qui sont a conservées au sec et au frais.
    croissance : rapide.
    hauteur : 0.90 à 1.20 m Ø de 0.60m.
    plantation : au printemps courant mars, tous les 0.40 à 0.60m, compter 3 plants au m².
    multiplication : par division des touffes au début du printemps tous les 3 ans, cela peut avoir une indicence sur la floraison, par semis à chaud au printemps dans un mélange sablonneux, compter pour la levée environ 3 semaines. Repiquez les plantules dans des godets individuels, qui passeront l'hiver sous châssis ou en serre froide en attendant la mise enplace au printemps suivant.
    sol : léger, humifère bien drainé, légèrement acide.
    emplacement : soleil ou mi-ombre durant quelques heures dans la journée.
    zone : 9 - 11, tolère les embruns, une fois installée parfaitement adaptée à la sécheresse.
    origine : endémique à la province du Cap occidental, en bord de mer dans la région du Cap de Bonne Espérance, où la saison des pluies à lieu en hiver.
    entretien : arrosage occasionnel au départ de la végétation des caducs, à l'automne prévoir un bon paillage pour protéger la souche des éventuelles gelées, si les parties aériennes disparaissent, elle redémarre de souche. Tailler après la floraison, les hampes fanées. C'est une excellente fleurs à couper.
    maladies et ravageurs : fréquemment visitée par les limaces et des colonies d'escargots, dédaignée par les cervidés et les lapins.
    NB : son nom Agapanthus donné en 1738 par l'Héritier, vient du grec 'agapê' qui signifie amour, affection et de 'anthos' qui désigne la fleur, ce genre a été révisé en 2003 et ne comprendrait plus que 6 espèces et 3 sous-espèces endémiques à l'Afrique australe, présente dans l'ensemble de l'Afrique du Sud, au Swaziland, au Mozambique, naturalisée en Australie.
    Dans les jardins au climat doux, en bord de mer, dans les jardins secs, l'agapanthe à sa place dans les bordures, les plate-bandes, les massifs fleuris, les massifs arbustifs, les mixed-border et les rocailles ou simplement dans des potées notamment pour les balcons et terrasses que l'on peut rentrer à l'abri, en hiver. Les agapanthes non identifiées du commerce, sont le plus souvent des hybrides d'origine parfois inconnue et de qualité variable, il est conseillé de les acheter en fleurs.
    Propriétés et utilisations 
    Dans la pharmacopée traditionnelle et les croyances sud-africaines, l'agapanthe est réputée avoir des vertus aphrodisiaques, améliorant la fertilité et la libido, ses feuilles y sont réputées favoriser les contractions utérines lors des accouchements difficiles, des propriétés oxytociques confirmées par des études scentifiques menées à Johannesburg, elles auraient également une incidence tonicardiaque sur le futur bébé; ses rhizomes riches en saponines auraient des propriétés anti-inflammatoires et antifongiques pour traiter les mycoses cutanées, la teigne (Trichophyton mentagrophytes) transmises à l'homme par les animaux familiers. Dans la pharmacopée zoulou, elle est réputée pour traiter les rhumes, la toux, les troubles digestifs et la constipation.
    Parmi les cultivars ou hybrides, citons :
    Agapanthus umbellatus  'Albus' ou 'Album' , plus courte que l'espèce type, ombelles Ø 12 à 18cm, d'un blanc pur étamines blanches, anthères jaunes, base des fleurs d'un blanc verdâtre, floraison en été courant juillet-août.
    Agapanthus umbellatus  'Blue', touffe compacte aux grosses ombelles entre le bleu saphir et l'outremer lavé de mauve, tolère -8°C à -14°C.
    Agapanthus umbellatus  'Purple Delight', ombelles moins denses d'un beau violet améthyste, les boutons floraux sont plus foncés.
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Agapanthus campanulatus  F.M. Leight., Agapanthe campanulée, consulter sa fiche.
    Agapanthus caulescens  Spreng., Agapanthe caulescente, consulter sa fiche.
    Agapanthus inapertus  P. Beauv., Agapanthe à fleurs fermées, consulter sa fiche.
    Agapanthus praecox  Willd., Agapanthe précoce, consulter sa fiche.
    Agapanthus x hybrida , Agapanthe hybride, consulter sa fiche.

    Vous pouvez consulter la liste des vivaces bulbeuses.
    - Richard Gautier & nmauric©02/03/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
Agapanthus
un compteur pour votre site