Agapanthus praecox - Agapanthe précoce
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Pierre-Joseph Redouté
    Nom commun : Agapanthe précoce, tubéreuse bleue, Agapanthe d'Adélaïde, nommée par les anglophones 'Adelaide agapanthus', 'Blue Lily' ou 'Common Agapanthus.'
    Nom latin : Agapanthus praecox  Willd.*, donné pour synonyme de Agapanthus umbellatus  L'Her.*
    Illustration 1, planche 403, vol.7 par Pierre-Joseph Redouté dans Les Liliaceae en 8 volumes édit. 1805-1816, contributed by Biodiversity Heritage Library.
    Illustration 2 Edward Step dans ' Favourite flowers of garden and greenhouse' de Edward Step, édité par William Watson, contributed by Missouri botanical garden.
    famille : Liliaceae 1896-97)(Agapanthaceae).
    catégorie : vivace herbacée rhizomateuse à racines charnues toxiques d'un grande longévité plus de 75 ans.
    port : touffe évasée et hampe florale rectiligne.
    feuillage : persistant vert foncé, longues (40 cm environ) feuilles rubannées.
    floraison : fin printemps à début été (juin-juillet), nectarifère visitée par les abeilles et par les papillons. Grandes ombelles de fleurs tubulaires hermaphrodites à 6 lobes.
    Dans son pays d'origine et les pays avoisinants sa floraison s'étend sur plusieurs mois.
    couleur : bleu lavande.
    fruits : capsules déhiscentes pendantes contenant de nombreuses petites graines ailées noires, a conservées au sec et au frais jusqu'àu semis dans un mélange sablonneux.
    hauteur : 0.90 à 1.50 m pour un étalement environ de 0.60m.
    plantation : au printemps compter de 3 à 5 plants au m², selon la taille.
    multiplication : par division des touffes et par semis de graines en poquet de 3/5, floraison au bout de 3 à 4 ans.
    sol : bien drainé, humifère.
    emplacement : soleil (ou mi-ombre)., à l'ombre ses fleurs sont moins nombreuses et plus petites en en taille.
    zone : 8 - 11.
    origine : Afrique du sud, à l'est de la province du Cap dans la région d'Adelaïde, d'où son nom en anglais.
    entretien : arrosage au moment de la plantation et durant le premier été; supprimer les hampes florales en fin de saison. Chaque année effectuer un apport d'engrais organique
    maladies et ravageurs : fréquemment visitée par les limaces et des colonies d'escargots, dédaignée par les lapins.
    NB : son nom Agapanthus donné en 1738 par l'Héritier, vient du grec 'agapê' qui signifie amour, affection et de 'anthos' qui désigne la fleur, et son nom spécifique praecox  signifie précoce et umbellatus  en ombelle. Ce genre qui peut survivre dans des conditions de chaleur extrême, d'ensoleillément et avec un apport réduit d'eau en hiver peut fleuri sous climat approprié du milieu du printemps jusqu'aux gelées.
    Un genre révisé en 2003 et ne comprendrait plus que 6 espèces et 3 sous-espèces endémiques à l'Afrique australe, présente dans l'ensemble de l'Afrique du Sud, au Swaziland, au Mozambique, naturalisée dans l'île du sud en Nouvelle-Zélande et en Australie où dans certaines régions comme en Nouvelle-Galles du sud dans les montagnes bleues, l'état de Victoria sur la péninsule de Mornington, elle et ses congénères sont considérées comme des plantes envahissantes.
    Cette agapanthe d'Adélaïde a sa place dans les jardins au climat doux, dans les jardins secs et ceux en bord de mer, dans les bordures, les plate-bandes, les massifs arbustifs, massifs fleuris, les mixed-borders et les rocailles ou dans des potées pour orner balcons et terrasses.
    Les agapanthes non identifiées du commerce sont le plus souvent des hybrides d'origine parfois inconnue et de qualité variable, il est conseillé de les acheter en fleurs.
    Parmi les cultivars et sous-espèces, citons :
    Agapanthus praecox ssp minimus , environ 0,60 m, floraison d'un bleu assez clair.
    Agapanthus praecox ssp orientalis  synonyme Agapanthus orientalis  persistant bleu moyen, 0.60 à 1 m de haut, recherché pour ses grandes et denses ombelles, zones 8 - 11, tolère aisément -10 à -12°.
    Agapanthus praecox x orientalis  Lofty Bleu, obtention sud africaine de 1.70 m de haut, floraison bleu moyen.
    Agapanthus praecox  'Alba' comme son nom l'indique à fleurs blanches.
    Agapanthus praecox  'Peter Pan' de petite taille environ 0,45 m de haute.
    Agapanthus praecox  'Storms Cloud' persistant à dense ombelle d'un blanc pur en été (juillet-août).
    Agapanthus praecox  'Variegatus' environ 0,90m de haut, au feuillage panaché (marge blanche), floraison bleu pâle en été (juillet-août).
    Autres espèces présentes dans l'Encyclopédie :
    Agapanthus africanus  Dur. et Schinz, Agapanthe africaine, consulter sa fiche.
    Agapanthus campanulatus  F.M. Leight., Agapanthe campanulée, consulter sa fiche.
    Agapanthus caulescens  Spreng., Agapanthe caulescente, consulter sa fiche.
    Agapanthus inapertus  P. Beauv., Agapanthe à fleurs fermées, consulter sa fiche.
    Agapanthus x hybrida , Agapanthe hybride, consulter sa fiche.

    Vous pouvez consulter la liste des vivaces bulbeuses.

    Annotations :
    *Willd., abréviation botanique pour le botaniste taxonomiste prussien Carl Ludwig Willdenow (1765-1812), qui fut également apothicaire et docteur en médecine. En 1798, il enseigne l'histoire naturelle et en 1801 il est nommé, directeur du Jardin botanique de Berlin-Dahlem qu'il entreprend de remettre en état. En 1810, à l'Université de Berlin, il occupe la chaire de professeur de botanique. Son herbier riche de plus de 20 000 espèces, se trouve depuis 1818 au Musée botanique de Berlin où il constitue la base de l'herbier. Il fait la connaissance en 1788 d'Alexander von Humboldt, qui lui adresse ses collectes, dont il assure l'identification; en même temps il s'intéresse à l'influence du climat sur les plantes, il y consacre d'ailleurs en 1792, un ouvrage 'Grundriss der Kräuterkunde', qui est toujours réédité. Les botanistes lui ont dédié 33 espèces de plantes et des espèces de champignons sous la forme willdenowiana et 73 sous willdenowii. On lui doit de nombreux ouvrages, dont 'Florac Berolinensis Prodomus' ( 1787) et son ouvrage de référence 'Hortus berolinensis sive Icones et descriptiones, plantarum rariorum vel minus cognitorum quae in Horto regio botanico berolinensi', première édition en 1803.
    * L'Her., abréviation botanique pour le magistrat-botaniste français Charles Louis L'Héritier de Brutelle (1746-1800).
    * Redouté, Pierre-Joseph Redouté (1759-1840), illustrateur botanique ardennais qui s'installe à Paris comme peintre-décorateur chez son frère ainé, il se rend régulièrement au Jardin du Roi pour y travailler la peinture florale. C'est là qu'il rencontre, un magistrat du roi passionné de botanique L'Héritier de Broutelle, qui en fait son assistant, illustrant des ouvrages de botanique, comme l'encyclopédie botanique de Lamarck, nommé en 1788 dessinateur de la Reine Marie-Antoinette, puis celui de l'Académie des Sciences et pour finir en 1804 peintre officiel de l'Impératrice Joséphine.
    Le plus connu d'entre eux est son ouvrage sur les Roses en 3 volumes, Paris, Didot, 1817-1824, toujours réédité, des gravures et des lithographies sont à découvrir au Musé communal Pierre Joseph Redouté - 6870 Saint-Hubert.
    - Richard Gautier & n.mauric©02/03/2001 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site