Gerbera jamesonii  - Marguerite du Transvaal
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    gerbera jamesonii Nom commun: Gerbéra, Marguerite du Transvaal, en afrikaner 'Rooigousblom' ou 'Barbertonse Madeliefie', nommée par les anglophones 'Gerbera Daisy, Barberton Daisy, Transvaal Daisy'.
    Nom latin : Gerbera jamesonii  Adlam* & Bolus*
    famille : Compositae (Asteraceae).
    catégorie : vivace herbacée à tiges creuses, souvent cultivée en annuelle.
    port : touffe à rosette basale et hampe dressée, rectiligne.
    feuilles : persistant ou caduc selon climat, rosette basale de feuilles lancéolées profondément lobées.
    floraison : du printemps à l'automne, visitée par les abeilles, les papillons et les oiseaux. Gros capitule solitaire (Ø 8 à 12cm,selon cultivar) à simple ou double larges ou fines ligules tuyautées, voire plus pour les cultivars.
    couleur : rouge, orange vif, orange saumonée, jaune, du rose pâle au rose fuchsias et blanc crème.
    hauteur : 0,40 à 0,45m.
    plantation : au printemps.
    multiplication : semis à l'automne ou au début du printemps à chaud (± 23°C), pour la levée compter entre 1 à 2 mois, par division à la fin de l'hiver ou au début du printemps.
    sol : riche, fertile, surtout bien drainé.
    emplacement : soleil ou mi-ombre.
    zone : 8 - 11, sensible aux gelées.
    origine : au nord-est de l'Afrique du Sud, au Transvaal*, dans la région de Barberton (intérêt géologique), province du Mpumalanga, à l’est de Johannesburg, près du Swaziland et du Mozambique.
    entretien : pour une culture en pot, rempoter tous les ans et profiter de l'occasion pour diviser. Arroser régulièrement durant la saison chaude, durant la période de croissance effectuer un apport régulier d'engrais ou de compost car c'est une grande gourmande, qui vous le rendra bien.
    La gerbéra est idéale pour être utiliser dans la composition des rocailles, massifs de vivaces ou potées.
    Cette excellente fleur coupée est semble-t'il la plus vendue au monde, il est conseillé de ne pas mettre trop d'eau et d'en surveiller le niveau; si les tiges commencent à pourrir changer l'eau, nettoyer les tiges et couper la partie abîmée; mettre du charbon de bois dans le vase qui retard ce processus.
    parasites et maladies : peut subir les attaques des aleurodes des serres Trialeurodes vaporariorum , des pucerons et des thrips; en atmosphère trop sèche, présence d'araignées rouges ou jaunes, un prédateur leur a été trouvé Orius  une punaise vorace).
    Le feuillage peut subir plusieurs dégâts, par les larves des mouches mineuses Liriomyza spp  et par Ascochyta Gerbera , un champignon qui provoque l'apparition de tâches foliaires brunes qui le nécrose.
    Une forte hygrométrie associée à la chaleur, favorisent le développement de l'oïdium blanc, auquel la gerbéra est très sensible; sur le système racinaire et le collet, développement de la pourriture grise ou noire tels que Rhizoctonia solani  ou Thielaviopsis basicola .
    NB : Son nom Gerbera  lui a été donné en 1838,par le botaniste néerlandais Jan Frederic Gronovius en l'honneur de médecin-botaniste allemand Traugott Gerber* (1710-1743) qui fut chargé de découvrir la nature exacte des contacts entre Gronovius et Gerber, résultat de l'enquête ???? mystère et boule de gomme! Son nom spécifique jamesonii , lui a été donné en souvenir du minéralogiste écossais Robert Jameson*.
    En 1889, c'est J.D. Hooker* qui en fit la première description qui parut dans 'Curtis's Botanical Magazine'*.
    Ce genre comprend une quarantaine d'espèces de vivaces, originaires de l'Afrique australe, Madagascar, Indonésie et Amérique du Sud.
    La grande majorité des fleurs coupées, commercialisées Gerbera × hybrida  Hort. sont issues de croisements entre Gerbera viridifolia  Sch. Bip. (Afrique centrale dont Mozambique) et Gerbera jamesonii .

    Annotations :
    * Adlam Richard Wills Adlam (1853-1903), horticulteur britannique qui émigra au Cap, collecteur pour Kew garden, en charge de la création de plusieurs jardins botanique avant d'en être nommé le conservateur (Pietermaritzburg, 1889 , Johannesburg - parc Joubert, 1891).
    *Bolus : Harry Bolus (1834 - 1911) jardinier écossais qui œuvre au Cap, il estle correspondant collecteur pour Hooker et Kew garden; lui ont été dédié plusieurs genres de la flore d'Afrique Bolusia, Bolusafra  de la famille des Fabaceae, des orchidées Bolusiella ,Neobolusia , Bolusanthus speciosus  des Papilionaceae.
    *Transvaal : la région du Transvaal, depuis 1994 est divisée en quatre provinces - Gauteng, Mpumalanga, le Limpopo et le Nord-Ouest.
    *Jan Frederik Gronovius (1686-1762) botaniste néerlandais, auteur d'une flore de la Virginie, 'Flora Virginica' édité en 1739.
    *Robert Jameson (1832 – 1908) un écossais qui s'expatrie vers 1856 en Afrique du sud à Durban, où tout en œuvrant dans l'industrie alimentaire, il se passionne pour l'arboriculture, au sein du conseil municipal il dut en charge de la végétalisation de cette ville.
    *Joseph Dalton Hooker, abréviation botanique Hook.f. (1817-1911), botaniste-explorateur britannique, l'un des plus grands du 19 ième siècle, nommé en1865 Directeur du Royal Botanical Garden de Kew. Auparavant, il effectue des séjours à Madère, en Afrique du Sud, dans l'Antarctique, dans l'Himalaya (Népal et nord de l'Inde) au cours desquels il collecte de nouvelles espèces pour Kew garden, à son retour il fait paraître l'ouvrage de référence sur les Rhododendrons du Sikkim-Himalaya en 3 volumes de 1849 à 1851 et des flores des autres pays.
    * Curtis's Botanical Magazine très célèbre revue mensuelle, créée par William Curtis en 1787, éditée par John Sims de 1790 à 1826, puis par William Hooker à partir de cette date là, comprend 479 cahiers avec des planches botaniques qui furent longtemps l'une des principales références en botanique.
    nmauric ©29/02/2000 >® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site