Hedychium coronarium - Gingembre sauvage
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Nom commun : Gingembre papillon, à Cuba 'Mariposa blanca' (papillon blanc), nommé par les anglophones 'Ginger, White garland-lily, Ginger lily'
    Nom latin : Hedychium coronarium  J.Koenig synonymes Amomum filiforme   Hunter ex Ridl., Gandasulium lingulatum  (Hassk.) Kuntze, Gandasulium lingulatum  (Hassk.) Kuntze, Hedychium chrysoleucum  Hook. , Hedychium coronarium var. baimao  Z.Y. Zhu, Hedychium coronarium var. chrysoleucum  (Hook.) Baker , Hedychium coronarium var. maximum  (Roscoe) Eichler , Hedychium gandasulium  Buch.-Ham. ex Wall., Hedychium lingulatum  Hassk. Hedychium maximum  Roscoe, Hedychium prophetae  Buch.-Ham. ex Wall., sont illégitimes Hedychium spicatum  Lodd., Kaempferia hedychium   Lam. et n'est pas valide Hedychium sulphureum  Wall.
    famille : Zingiberaceae.
    catégorie : vivace rhizomateuse qui sous nos climats se dessèche à l'entrée de l'hiver et redémarre au printemps.
    feuillage : persistant ou caduc selon climat, aromatique, épais vert moyen. longues feuilles engainantes
    port : forme une touffe dressée de tiges uniques (pseudotroncs).
    floraison : sous nos climats en été, parfumée rappelant l'odeur du jasmin, ce serait le plus parfumé du genre.
    Sous climat approprié longue floraion s'échelonnant du mois d'août jusqu'en décembre.
    couleur : blanc pur.
    croissance : rapide.
    hauteur : 1m à 2/3 m.
    plantation : au printemps.
    multiplication : par semis à chaud dès maturité et par division des touffes au printemps.
    sol : acide ou neutre bien drainé, humifère, frais. Il déteste le calcaire. culture en pot : prévoir un mélange composé de bonne terre de jardin non calcaire, tourbe et un bon compost.
    emplacement : mi-ombre, soleil lèger une partie de la journée.
    zone : 8 - 9, tolère sur de courtes périodes Environ -9º à -10º C.
    origine : dans les forêts de Himalaya oriental en Inde ( Sikkim ), au Népal et au Bhoutan, à l'extrême nord de la Birmanie et de la Thaïlande. sud de la Chine ( Yunnan , Séchouan , Hunan , Guangxi et Guangdong ) et sur l'île de Taiwan.
    Introduit sur l'île de Cuba, où il s'est naturalisé en altitude dans la Sierre del Rosario et Sierra Maestra, il y est d'ailleurs devenue l'emblème nationale.
    entretien : supprimer les tiges desséchées, prévoir un bon paillage pour conserver le substrat frais et à l'automne replier les tiges pour ainsi effectuer un bon paillage pour protéger les rhizomes.
    Chaque printemps effectuer un apport de fumure organique, c'est une espèce gourmande.
    maladies et ravageurs : il peut être sujet aux araignées rouges et aux pucerons.
    NB : son nom Hedychium  vient du grec 'hêdus' qui signifie doux et k'hiôn, chios' désigne un flocon de neige faisant référence à ses fleurs blanches comme la neige et parfumée et son nom spécifique coronarium .
    Ce genre après révision comprend 91 espèces de vivaces rhizomteuses, toutes originaires des zones tempérées chaudes et subtropicales de l'Asie du sud-est ( Thaïlande , Malaisie , Indonésie , Philippines, Birmanie, Laos, Vietnam, Laos ), du sud de la Chine dans la chaîne de l' Himalaya, de l' Inde et de l' Indochine et de Madagascar, largement introduit dans le monde sous climat approprié, et dans certains pays il est considéré comme une espèce envahissante.
    Et de nombreux cultivars ont été développés offrant des fleurs parfumées dans les tons de blanc, jaune, rouge écarlate et orange.
    Quelques autres espèces à fleur assez grande ou moyenne :
    - Hedychium chrysoleucum  Hook. à fleurs blanches.
    - Hedychium coronarium  J.Koenig fleur un peu plus petite.
    - Hedychium elatum  R.Br. , originaire de l' Inde (Assam, Darjeeling, Sikkim et Uttaranchal), du Népal et de Birmanie(Mandalay) se rencontre entre 1000 et 4000m d'altitude , une espèce à floraison blanche menacée qui figure sur la liste rouge des espèces menacées car il est trop prélévé dans son milieu naturel à des fins horticoles, consulter la liste de l'IUCN .
    < - Hedychium flavescens  Lodd., synonymes Hedychium emeiense  Z.Y.Zhu, Hedychium panzhuum  Z.Y.Zhu, Hedychium subditum  Turrill, Hedychium coronarium var. flavescens  (Carey ex Roscoe) Baker, Hedychium coronarium var. subditum  (Turrill) Naik, Hédychie jaune, appelé à la Réunion Longose jaune vanille. fleur blanc-jaune.
    - Hedychium greenei  W.W.Sm. (Gingembre rouge) fleur moyenne rouge, zone de rusticité 9.
    - Hedychium hasseltii  Blume fleur moyenne jaune-orange.
    - Hedychium horsfieldii  R.Br. ex Wall. , synonymes Brachychilum horsfieldii  O.G.Petersen. Gandasulium horsfieldii  (R.Br. ex Wall.) Kuntze, Hedychium microchilum  Ridl., fleur blanc-vert en été.
    Autres espèces à fleurs plus petites, en épis denses :

    - Hedychium coccineum  Buch.-Ham. ex Sm., synonymes de Hedychium aurantiacum  Roscoe, Hedychium angustifolium  Roxb., Hedychium carneum  Roscoe, Hedychium longifolium  Roscoe, Hedychium roscoei  Wall. ex Roscoe, Hedychium squarrosum  Buch.-Ham. ex Wall. , Hedychium coccineum var. angustifolium  (Roxb.) Baker, Hedychium coccineum var. carneum  (Roscoe) Baker, Hedychium coccineum var. longifolium  (Roscoe) Baker, Hedychium coccineum var. squarrosum  (Buch.-Ham. ex Wall.) Baker, fleur rouge à orange en fin d'été.
    - Hedychium densiflorum  Wall. fleur jaune orange en fin d'été H 3m.
    - Hedychium gardnerianum  Sheppard ex Ker Gawl., synonymes Hedychium gardnerianum var. pallidum  (Regel) Baker , Hedychium pallidum  Regel, Gamochilus speciosus  T.Lestib., Hédychie de Gardner*, localement 'Longose, à Hawaï il est nommé Kahili, gingembre Kahili, originaire de l'Himalaya entre 1000 et 2500mau nord de l'Inde, de l'Assam, du Népal, du Sikkim et du Bhoutan, long épis de fleurs d'un jaune pâle aux étamines d'un rouge orangé vif en fin d'été à début automne H 1.5m, vous pouvez en découvrir des spécimens au jardin botanique de Genève dans les massifs à l'entrée de la maison des jardiniers.
    Il aurait été découvert au Népal dans la vallée de Katmandou par le naturaliste danois Nathaniel Wallich (1786-1854), introduit en Europe courant 1819 via le jardin botanique de Liverpool.
    Hybrides : il existe des hybrides à grandes ou à petites fleurs donc renseignez vous sur leur taille ou sur les "parents"

    Dans l'abécédaire consulter la liste des autres espèces de bulbeuses présentes dans l'Encyclopédie.
    Annotations :
    *Gardner, dédié par Wallich au fils de l'amiral Lord Gardner, Edward Gardner, administrateur colonial résidant à la cour du Rajah de Katmandou.
    *Walliche, (1786-1854) qui travaille au Bengale pour le compte de la Compagnie des Indes orientales, là-bas il s'intéresse à la flore de l'Inde, sa santé fragile fait qu'il passe 3 années à partir de 1811 sur l'île Mauric au climat plus tempérée. En 1814, il est nommé surintendant du Muséum de Calcutta et 3 années plus tard il y est nommé surintendant du Jardin botanique de la East India Company, puis en charge de celui de Singapour. Tout au long de sa carrière, il offre des spécimens aux collecteurs et se chargent de l'acheminement des collectes vers l'Angleterre, en innovant des techniques pour les conserver durant les longs mois de transport, les graines sont stockées dans de la cassonade qui les conservent parfaitement . Il rentre en Angleterre passer sa retraite en 1847.
    Durant sa vie, il échange une longue correspondance avec Charles Darwin et Sir Joseph Banks. Un genre de palmier poussant en Inde et en Birmanie lui a été dédié Wallichia et des centaines d'espèces lui ont été dédiées sous la forme wallichii wallichiana ou wallichianus. Ses découvertes et descriptions ont été intégrées à 'Flora Indica, or, Descriptions of Indian plants par William Roxburgh, éditée en 6 volumes par l'éditeur scientifique William Carey à la Mission Press entre 1820 et 1824, consultable en ligne à la BHL ou Googlebook jardin de Calcutta et ses dessins.
    'Tentamen florae Napalensis illustratae : consisting of botanical descriptions and lithographic figures of select Nipal plants' édité à Serampore aux presses de la Mission en 1824-1826
    'Plantae Asiaticae rariores; or, descriptions and figures of a select number of unpublished east indian plants, by Nathaniel Wallich, illustré par Vishnu Prasad... à Londres par Treuttel et Würtz en 1830.
    L'herbier de la Compagnie des Indes orientales, plus connu sous le nom de 'Wallich Herbarium' est le plus grand herbier séparé de Kew.
    'Descriptions of some rare and curious plants édité à Calcutta par Medical and Physical Society of Calcutta en 1834.
    'Notes on the drugs called Mishme Teeta and Pucha Pat ; Notes on Cassia lanceolata (Senna) édité à Madras en 1837. Abréviation botanique Wall.
    - nmauric© - 28/10/2000 - ® par la Société des Gens de Lettres - Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.
un compteur pour votre site