Citrullus colocynthis - Colloquinte
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Jean Pelmont©
    Nom commun : Coloquinte, nommée par les anglophone 'Bitter-apple'ou 'Colocynth'.
    Nom latin : Citrullus colocynthis  (L.) synonyme Colocynthis vulgaris  (Schrad.)
    famille : Cucurbitaceae.
    catégorie : vivace à rhizome tubéreux.
    port : rampant, étalé radialement, couvre-sol.
    feuillage : caduc, feuilles alternes découpées comme celles de la vigne à 3 ou 5 lobes à échancrures arrondies (vers la nervure centrale) mais plus petites, sur des tiges rampantes et grêles, pourvues de vrilles.
    floraison : fleurs solitaires à la base des feuilles, de sexes séparés sur la même plante.
    couleur : jaune pâle.
    fruits : sphériques caractéristiques, de la taille d'une balle de tennis, couleur verte et jaune marbrée à jaune citron uniforme. Enveloppe dure autour d'une pulpe molle et amère contenant de nombreuses graines comestibles.
    Ces fruits peuvent être localement très nombreux sur certaines sites.
    croissance : tiges s'allongeant sur le sol pouvant atteindre 5 m et davantage, desséchées après fructification.
    hauteur : rampante, peut grimper sur des obstacles (buissons).
    sol : sec, pauvre.
    emplacement : soleil, plante de sol aride ou désertique.
    zone : 9 - 10.
    origine : Nord de l'Afrique, Sahara occidental, Egypte, Arabie, Iran, Caspienne, cultivée à Chypre, en Turquie et en Inde, acclimatée dans le bassin méditerranéen (Grèce, Espagne).
    NB : une espèce très voisine, Citrullus ecirrhosus  Cogn., est endémique dans le désert de Namib et s'observe en Australie centrale.
    Une autre espèce Citrillus lanatus  (Thumb.) Matsumara & nakai est plus connut sous le nom de Melon à pistache ou Melon du Kalahari est cultivé dans d'autres pays d'Afrique pour le fruit et ses graines oléagineuses.
    Propriétés et utilisations :
    Plante amère (contient des curcubitacines et élarcines) connue depuis l'Antiquité, déjà cité par Hippocrate pour ses propriétés pharmacologiques, purgative (attention dangereux à manipuler avec prudence peut être fatal), fébrifuge, vermifuge.
    Utilisée au Maroc comme diurétique, antiblennorragique et anti-épileptique, en Inde comme antimite pour la protection de la laine et contre les morsures des animaux et insectes à venin (cataplasme).
    Et aussi en homéopathie pour traiter les mêmes problèmes digestifs, diurétiques et névralgiques, ..
    ® par la société des gens de lettres conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l’exploitation commerciale sont expressément interdites.

un compteur pour votre site