Umbilicus rupestris  - Nombril de Vénus
Portail de Jardin! L'Encyclopédie


    Florenligne - Michel Cantagrelt ©
    Nom commun : Gobelets, Nombril-de-Vénus, Ombilic, Ombilic de Vénus, Ombilic des rochers, Oreille-d'abbé, Coucoumelle, dans le sud de la France 'Coucoumello, Escudello, Capeleto, Coparèla, nommé par les anglophones 'Venus's Navelwort' ou 'Kidneywort'
    Nom latin : Umbilicus rupestris  (Salisb.) Dandy, synonymes Umbilicus pendulinus  DC., Cotyledon rupestris  Salisb., Cotyledon pendulina  (DC.) Vierh., Cotyledon umbilicus  L.
    famille : Crassulaceae.
    catégorie : vivace à souche tubéreuse.
    port : tiges dressées, non ramifiées, rosette de feuilles basales.
    feuillage : comestible, caduc, épais, succulent, vert clair à vert jaunâtre virant au rouge sous l'ardeur du soleil. Petites feuilles basilaires (3 à 6cm), orbiculaires, peltées à long pétiole inséré au milieu de la face inférieure du limbe, marge crénelée.
    floraison : fin printemps à été (avril-août). Sur une hampe verticale, grappe de petites fleurs hermaphrodites (8-10 mm) en forme d'étroite clochette pendante, 5/10 et + étamines, 5 carpelles dans un court calice à 5 lobes soudés, court pédicelle pourvu à l'aisselle de petites bractéoles.
    fruits : en été chaque fleur donne 5 follicules.
    couleur : blanc verdâtre, blanc rougeâtre ou jaune paille.
    Florenligne - Olivier Gaubert ©
    croissance : rapide.
    hauteur : 0,15 à 0,40m, voire plus.
    habitat : murs, falaises et autres lieux rocheux, toits des maisons, talus rocailleux jusqu'à 2 800 m d'altitude.
    zone de distribution : Europe méridionale et occidentale, surtout en Grande Bretagne, Irlande présente en France dans centre, l'ouest et le sud Corse incluse, Asie Mineure et Afrique septentrionale.
    sol : bien drainé, acide.
    multiplication : semis dans un mélange sablonneux.
    NB : Son nom Umbilicus  désigne en latin le nombril car la dépression au centre des feuilles rappelle ce dernier; le genre comprend une vingtaine d'espèces.
    Propriétés et utilisations :
    Autrefois, les feuilles acidulées et craquantes étaient croquées en salade ou préparer dans du vinaigre comme les cornichons; elles sont riches en vitamine C, sels minéraux et mucilage.
    Les anciens utilisaient en cataplasme ce feuillage calmer les brûlures, dans les pharmacopées traditionnelles le Nombril-de-Vénus était réputé pour ses propriétés anti-inflammatoire, antiseptique, cicatrisant, diurétique, émolliente et vulnéraire, prescrite en cataplasme après épluchage pour soigner furoncles, plaies, ulcères, hémorroïdes et panaris.
    De nos jours, sous le nom de Cotyledon umbiculus   il est toujours prescrit en homéopathie sous forme de granulés et teinture-mère, pour traiter les oppressions thoraciques et les douleurs articulaires.

    Annotations :
    * Nombril de Vénus c'est aussi l'autre nom vernaculaire de l'Omphalodes rupestris .
    Conformément aux conventions internationales relatives à la propriété intellectuelle, la reproduction électronique avec mise à la disposition du public et/ou l'exploitation commerciale sont expressément interdites
Jardin! L'Encyclopédie
un compteur pour votre site